Environnements favorables à l’activité physique : L’environnement bâti a un effet sur notre santé

L’environnement bâti représente notre environnement physique, ce qui comprend les immeubles, les parcs, les écoles, le réseau routier et les autres infrastructures qui font partie de notre milieu de vieNote de bas de page 1.

Certains aménagements communautaires offrent un potentiel immense pour ce qui est de contribuer à l’accroissement de l’activité physique. Des chercheurs ont obtenu des preuves convaincantes que les gens qui habitent dans des collectivités où on trouve une utilisation mixte du terrain (p. ex. la proximité de commerces à distance de marche dans un quartier résidentiel), un réseau de rues bien reliées et une haute densité résidentielle sont plus actifs, en particulier en ce qui concerne les modes de transport, que ceux qui habitent dans des collectivités qui favorisent la dépendance à l’automobile. D’autres chercheurs ont constaté que la proximité d’installations récréatives et une esthétique agréable étaient associées à un accroissement de l’activité physique récréativeNote de bas de page 2.

La Stratégie pancanadienne intégrée en matière de modes de vie sains (document PDF - 267 ko - 61 pages) et le Rapport sur l’état de la santé publique au Canada 2008 : S’attaquer aux inégalités en santé mettent en évidence que des facteurs comme un milieu favorable aux piétons et l’environnement bâti ont une incidence sur la santé.

Les environnements sociaux et physiques où les enfants vivent, apprennent et s’amusent, qui soutiennent davantage l’activité physique et la bonne alimentation, sont identifiés comme une priorité stratégique essentielle par les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux de la Santé aux termes de l’initiative Freiner l’obésité juvénile : Cadre d’action fédéral, provincial et territorial pour la promotion du poids santé.

L’Agence de la santé publique du Canada participe à la promotion des environnements bâtis sains avec ses partenaires. Des exemples :

  • la rédaction d’un rapport, Amener la santé à la table de planification : Un profil des pratiques prometteuses du Canada et de l’étranger, par le Groupe des modes de vie sains du Réseau pancanadien de santé publique;
  • les collectivités amies des aînés - une initiative de collaboration pour que les politiques, les services et les installations de l’environnement physique et social soient conçus pour appuyer et soutenir les aînés afin qu’ils puissent vieillir en restant actifs, c’est-à-dire vivre en sécurité, avoir une bonne santé et participer pleinement à la vie en société.

L’Agence de la santé publique du Canada est un des nombreux organismes voués à la promotion d’environnements bâtis sains. Bien qu’incomplète, la liste qui suit présente certains de ces organismes.

Organismes fédéraux

Organismes provinciaux-territoriaux

Organisations non gouvernementales

Feuillet d'information

Faits saillants sur les quartiers résidentiels et l'activité physique au Canada

En 2011, l'Agence de la santé publique du Canada a financé un module portant sur l'environnement du quartier dans le cadre de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de Statistique Canada. Ce module fournit de nouvelles données sur le nombre de Canadiens et Canadiennes qui habitent dans un quartier favorisant l'activité physique durant les loisirs et le transport actif (la marche ou la bicyclette pour se rendre au travail ou à l'école).


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :