ARCHIVÉ - La Stratégie pancanadienne en matière de modes de vie sains

 

Renseignements contextuels

Chaque année, au Canada, plus de deux tiers des décès sont attribuables à quatre groupes de maladies chroniques, à savoir les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète type 2 et les maladies respiratoires. Les facteurs de risque à l'origine de ces maladies, comme l'inactivité physique et la mauvaise alimentation, augmentent, notamment chez certains groupes à risque.

En septembre 2002, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT) de la Santé ont convenu d'œuvrer ensemble à l'élaboration d'une Stratégie pancanadienne intégrée en matière de modes de vie sains. La Stratégie a pour but d'améliorer l'ensemble des résultats de santé et de réduire les disparités en s'attaquant aux facteurs de risque communs pouvant être prévenus, c'est-à-dire l'inactivité physique et la mauvaise alimentation. La Stratégie vise à cibler tous les Canadiens et les Canadiennes et met plus particulièrement l'accent sur les enfants et les jeunes, les Autochtones et d'autres groupes à risque.

Un processus de consultation a été mené en 2003, qui comprenait ce qui suit :

  • quatre réunions préconsultation;
  • neuf tables rondes stratégiques;
  • un guide de consultation en ligne;
  • un document de discussion préalable au Symposium ;
  • un Symposium national sur les modes de vie sains;
  • d'autres réunions avec des groupes d'intervenants clés représentatifs.

En septembre 2003, les ministres FPT de la Santé ont approuvé le cadre de la stratégie sur les modes de vie sains ainsi que les cinq mesures suivantes :

  • création d'un Réseau intersectoriel de promotion des modes de vie sains;
  • interventions dans les domaines de la recherche, de la surveillance et des pratiques exemplaires;
  • examen d'options et de modèles pour un fonds intersectoriel;
  • examen d'options pour une stratégie de communication et d'information en santé;
  • poursuite du dialogue avec les intervenants autochtones.

En septembre 2004, les premiers ministres ont souligné l'importance des efforts portant sur la prévention, la promotion et la santé publique ainsi que la viabilité du système de santé. Les premiers ministres se sont engagés à collaborer entre secteurs dans le cadre de la stratégie et à oeuvrer à des initiatives comme Écoles en santé (dans le cadre, les écoles constituent l'un des principaux endroits où il faut s'attaquer aux préoccupations relatives aux modes de vie sains chez les enfants et les jeunes canadiens).

Du 22 au 24 septembre 2004, le Comité de coordination du Réseau intersectoriel de promotion des modes de vie sains a tenu sa première réunion. Le Comité est coprésidé par un représentant des gouvernements FPT et par un représentant du secteur sans but lucratif. Il s'agit du moteur qui permet d'aller de l'avant avec le programme pancanadien en matière de modes de vie sains, conformément aux principes directeurs du Réseau et de la Stratégie.

Sous la direction du Comité de coordination, quatre groupes de travail ont été établis. Ces groupes sont composés de membres provenant de réseaux FPT, du secteur privé et d'organismes sans but lucratif. Voici les quatre groupes et leur fonction :

  • Groupe de travail sur le marketing social et l'information publique - concevoir une campagne de marketing social proposant des messages uniformes, universels et ciblés sur les modes de vie sains;
  • Groupe de travail sur les priorités et les objectifs - établir des objectifs, des cibles, des indicateurs de rendement et des cadres d'évaluation pour la Stratégie;
  • Groupe de travail sur la recherche et la surveillance - élaborer un programme de recherche intégré et cerner les pratiques exemplaires et les activités de surveillance liées à la Stratégie;
  • Groupe de travail sur le Fonds intersectoriel - examiner les options et les modèles pour un fonds intersectoriel.

La deuxième réunion du Comité de coordination du Réseau intersectoriel de promotion des modes de vie sains a eu lieu à Ottawa, les 7 et 8 avril 2005. La réunion visait à donner aux membres l'occasion de contribuer à des éléments précis de la Stratégie en matière de modes de vie sains.

Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de la Santé ont approuvé la Stratégie pancanadienne intégrée en matière de modes de vie sains lors de leur conférence annuelle, qui a eu lieu les 22 et 23 octobre 2005, à Toronto, en Ontario.

- Stop here – text below is new since HMM and does not need to be revised in any way.
En 2010, un cadre renforcé pour la SPMVS a été approuvé. Ce cadre s’appuie sur des facteurs de risque communs et oriente les efforts vers de nouveaux secteurs prometteurs, comme la prévention de l’embonpoint et de l’obésité, la promotion de la santé mentale et la prévention des blessures.

Pour soutenir la version renforcée de la SPMVS, les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux ont approuvé les deux initiatives suivantes axées sur la prévention des maladies, des incapacités et des blessures et sur la promotion de la santé :

  1. La Déclaration sur la prévention et la promotion de la santé oriente la collaboration fédéral, provinciaux et territoriaux pour ce qui est des secteurs prioritaires en santé. Elle représente la vision commune des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de la Santé, de la Promotion de la santé et des Modes de vie sains, selon laquelle il faut collaborer afin de faire de la promotion de la santé et de la prévention des maladies, des incapacités et des blessures des priorités.
  2. Mettre un frein à l’obésité infantile : Cadre d’action fédéral, provinciaux et territoriaux pour la promotion du poids santé est le premier cadre d’action commun découlant de la Déclaration, en vertu de la SPMVS renforcée. Il vise à réduire la prévalence de l’obésité chez les enfants au Canada et à proposer des stratégies et des priorités où les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux peuvent agir en collaboration.

Le diagramme du cadre de travail présenté ci-après illustre les diverses composantes de la Stratégie pancanadienne intégrée en matière de modes de vie sains.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :