ARCHIVÉ : Section IV : Création d'un cadre mondial visant à tenir compte des besoins et des apports des aînés dans les situations d'urgence – Liste de contrôle des caractéristiques d’une collectivité amie des aînés

 

1. Les espaces extérieurs et les immeubles

Trottoirs, sentiers et pistes

  • Les trottoirs, les sentiers et les pistes sont bien entretenus, dégagés, non glissants et accessibles.
  • Les trottoirs sont continus, ont des bordures basses et permettent le passage de fauteuils roulants et de scooters.
  • La neige est rapidement dégagée et on tient compte des aînés dans la façon, par exemple, d’amonceler la neige pour permettre aux gens d’entrer dans leur voiture et d’en sortir et permettre aux aînés en fauteuil roulant ou en scooter de circuler.
  • Les espaces de stationnement sont bien entretenus, et la neige et la glace sont dégagées.
  • Les rues sont bien entretenues.
  • Des abris contre la pluie sont à la disposition des piétons.

Toilettes publiques et zones de repos

  • Les toilettes publiques sont accessibles et adaptées aux personnes présentant divers handicaps (boutons-poussoirs, portes larges, rampes, verrous faciles à actionner pour les personnes ayant des problèmes d’arthrite, etc.), et elles sont situées à des endroits stratégiques et sont bien affichées.
  • Des bancs accessibles (hauteur appropriée aux aînés) sont installés le long des trottoirs, des sentiers et des pistes, et ce, à intervalles réguliers.

Sûreté et sécurité

  • Des mesures sont prises pour réduire le taux de criminalité.
  • Les quartiers et les sentiers sont bien éclairés.
  • Le volume de circulation est faible et/ou bien contrôlé.

Immeubles

  • Les immeubles sont accessibles et équipés des éléments suivants :
    • rampes avec pente adaptée aux fauteuils roulants;
    • moins de marches pour l’accès aux immeubles et à l’intérieur de ces derniers;
    • planchers non glissants;
    • toilettes accessibles et situées au rez-de-chaussée;
    • stationnement bien entretenu et situé près des édifices publics pour en faciliter l’accès.

Commodités (épiceries, églises, édifices gouvernementaux, centres communautaires, etc.)

  • Les services sont regroupés au même endroit, situés à proximité des lieux de résidence des personnes âgées et facilement accessibles (se trouvent par exemple au rez‑de‑chaussée d’un immeuble ou sont dotés d’une rampe d’accès pour fauteuil roulant).

2. Le transport

Routes

  • Les routes sont bien entretenues, bien éclairées et dotées de panneaux de signalisation clairement lisibles.
  • La circulation est bien réglementée (en particulier dans les collectivités comptant des résidences d’été et qui connaissent une augmentation du volume de circulation pendant la période estivale).
  • Règles routières assouplies – les limites de vitesse ne sont pas imposées (circulation plus lente), il n’y a pas trop de feux de circulation, les conducteurs permettent aux aînés de circuler aisément sur les routes.
  • Les lignes de séparation sur la chaussée sont claires et visibles.

Déneigement

  • Les routes et les stationnements sont déneigés rapidement.

Stationnement

  • Les parcs de stationnement et les stationnements dans la rue sont situés près des commodités.
  • La réglementation est imposée (empêcher les gens de se garer dans des zones d’urgence et des espaces réservés aux personnes handicapées).
  • Les aires d’embarquement et de débarquement sont clairement identifiées.
  • Suffisamment d'espaces de stationnement sont réservés aux personnes handicapées.

Services de transports communautaires

  • Des services de transports communautaires abordables et accessibles (par exemple des services de navette) sont offerts aux aînés pour les amener à des activités ou leur permettre de faire des courses ou des sorties à l’extérieur.
  • Un réseau bénévole et/ou informel de chauffeurs est disponible et ces derniers sont rétribués (p. ex., essence payée).

Services de transport permettant d’avoir accès à des soins de santé (notamment dans les plus grands centres)

  • Des services de transport sont offerts aux aînés pour les conduire à des rendez-vous chez le médecin et les ramener (y compris dans les plus grandes villes) – comprend le transport par bateau et par avion depuis des collectivités éloignées.

Transport adapté

  • Toute une gamme de services de transport est offerte aux personnes ayant divers handicaps.

Transport en commun

  • Du transport en commun accessible, abordable et pratique (autobus, traversiers, etc.) est mis à la disposition des personnes âgées pour leur permettre de mener leurs activités courantes – par exemple pour se rendre à l'hôpital, dans des centres de santé/communautaires, des centres commerciaux et à la banque.
  • Les services de transport en commun sont coordonnés.
  • Les services sont offerts en journée comme en soirée.

Taxis

  • Des services de taxi accessibles et abordables sont offerts aux aînés.

Information

  • De l’information sur la gamme de services de transport (en commun et privé) offerte aux aînés est fournie à ces derniers, notamment des renseignements sur l’utilisation, l’accès, les horaires et les tarifs.
  • L’utilisation du transport en commun et de modes de transport alternatifs est encouragée par la collectivité.

3. Le logement

Choix de logement

  • Divers logements appropriés et abordables (à vendre ou à louer) sont offerts; cela comprend des appartements, des unités résidentielles autonomes, des copropriétés plus petites et des logements unifamiliaux.
  • Les logements sont abordables et il existe des logements subventionnés.
  • La superficie des maisons est fonction des besoins et du style de vie des aînés d’aujourd’hui.
  • Les logements sont situés à proximité des services.
  • Les logements sont adaptés aux aînés et aux personnes ayant des handicaps.

Vieillir chez soi

  • Des services d’aide abordables sont offerts aux aînés pour leur permettre de rester chez eux.
  • Des options de logements adaptés sont à la disposition de tous.
  • Des logements de « transition » sont disponibles (c.-à-d., choisir entre une grande maison unifamiliale et un petit appartement offrant davantage d’options de logements adaptés que l’on peut considérer comme étant « intermédiaires »).
  •  Des « systèmes d’alerte » (c.-à-d., des systèmes qui signalent qu'un aîné a besoin d'aide) sont à la disposition des aînés qui vivent seuls.

Soins de longue durée

  • Des services abordables de soins de longue durée sont offerts afin d’empêcher la séparation des familles et la nécessité de quitter la collectivité.

Entretien et modifications

  • Les services d'entretien général des maisons sont abordables pour les aînés ayant un revenu fixe.
  • Des services d’entretien général abordables ou gratuits (p. ex., pour l’entretien de la cour) sont mis à la disposition des aînés.
  • Les logements sont adaptés aux aînés, au besoin, et l’on pense au bien-être des aînés lors de la construction de logements.
  • Les logements (maisons et appartements) répondent aux besoins des personnes ayant un handicap.
  • Les frais liés aux modifications apportées aux logements sont raisonnables et une aide financière sous forme de bourses ou de subventions peut être offerte.
  • L’information relative aux programmes d’aide financière permettant d’apporter des modifications au domicile est mise à la disposition des aînés et est facilement accessible.
  • L'assurance habitation est abordable.

4.  Le respect et l’inclusion sociale

Preuves de respect, de gentillesse et de courtoisie

  • Les aînés sont traités avec respect par la collectivité dans son ensemble – on les aborde en utilisant les titres appropriés, on sollicite leur avis sur des questions liées à la communauté, leurs contributions sont honorées et leurs besoins satisfaits.

Respect et interaction entre les générations

  • Les activités communautaires rassemblent les différentes générations – elles comprennent les activités de loisir (arts et artisanat, etc.) et les activités pratiques (p. ex., l’enseignement de l’informatique par des jeunes et les programmes de bénévolat effectué par des grands-parents « honoraires »).
  • Des programmes sont offerts aux enfants et aux jeunes et portent principalement sur la manière de traiter avec respect les personnes âgées et expliquent ce que représente le fait de vieillir.

Collectivités inclusives

  • Les aînés sont sollicités pour participer à des réunions de conseils et autres activités de cet ordre, et leurs contributions sont reconnues.
  • L’avis des personnes âgées est sollicité sur des questions d’intérêt public (au niveau local comme provincial).
  • Les aînés reçoivent des visites de membres de leur collectivité.

Activités ou prix de reconnaissance

  • La collectivité reconnaît la contribution des aînés par le biais d’activités et/ou de prix.
  • Les aînés sont « célébrés » dans les médias (on y présente par exemple leurs histoires).

5. La participation sociale

Événements et activités

  • Divers événements et activités sont offerts aux aînés de tous âges – certains s’adressent à un groupe d’âge spécifique et d’autres sont intergénérationnels. Il peut s’agir notamment d’activités physiques/récréatives, de spectacles sportifs, d’événements dans des lieux de culte et des écoles et de rassemblements où de la nourriture est offerte.
  • Des activités ont lieu à l’extérieur (de la marche par exemple) et d’autres à l’intérieur (bingo ou jeux de cartes ou de fléchettes, etc.).

Transport

  • Les événements et activités se déroulent dans des endroits desservis par des services de transports abordables et accessibles.

Prévention de l’isolement

  • Des visites au domicile sont prévues pour les personnes qui ne sortent pas ou qui ne peuvent pas quitter la maison.
  • Un réseau d’entraide est établi pour intégrer les aînés qui ne sont généralement pas actifs dans la collectivité.
  • Les besoins des aînés qui ne souhaitent pas participer à la vie communautaire sont respectés.

Cours, artisanat et loisirs

  • Divers cours abordables (ou gratuits) sont offerts dans des endroits facilement accessibles (un centre communautaire ou une université, par exemple) et bien desservis par le transport en commun.

Capacité financière et accessibilité

  • Les activités et événements se déroulent dans des lieux facilement accessibles à tous – y compris aux personnes ayant un handicap.
  • Les événements, les activités culturelles (musique, théâtre, etc.) et autres sont à la mesure des moyens de tous les aînés.

Accent sur la famille

  • Les activités et les événements sont intergénérationnels et visent à attirer les personnes d’âges et de milieux différents.

Promotion des activités

  • L’information sur les activités organisées est bien transmise aux aînés.

6.  La communication et l’information

Communication générale

  • Le gouvernement local et/ou les organismes de bénévolat diffusent de manière régulière et fiable l’information sur les activités et les programmes offerts (notamment les coordonnées de personnes-ressources).
  • L’information est diffusée/affichée où les aînés mènent leurs activités courantes – bureau de poste, lieu de culte, centre local et mairie.
  • Les chaînes locales (télévision et radio) annoncent les activités communautaires et présentent les nouvelles qui intéressent les aînés – par le biais par exemple de chaînes communautaires.
  • Il existe un répertoire central où les personnes âgées peuvent trouver de l’information sur les activités et les services mis à leur disposition et sur la façon d’obtenir des renseignements (y compris des numéros de téléphone).

Interaction (bouche à oreille)

  • L’information importante est diffusée dans des forums publics (assemblées publiques et séances d’information).
  • L’information destinée aux personnes âgées qui connaissent un isolement social est communiquée par téléphone ou au moyen de visites.
  • Un réseau d’intervenants est créé pour diffuser l’information importante (p. ex., sur les questions de santé et la prévention des fraudes).

Information accessible

  • Les communications écrites sont imprimées clairement en gros caractères et sont faciles à lire et formulées simplement.
  • Des programmes d’alphabétisation sont offerts.
  • Des aînés sont recrutés pour offrir bénévolement des services d’experts, de diffuseurs d'information et de formateurs.

Nouvelles technologies

  • L’accès aux ordinateurs et à Internet est offert dans un centre local ouvert au public.
  • Des cours de formation sur les nouvelles technologies sont offerts et accessibles aux aînés.

Types d’information

  • L’information d’intérêt pour les aînés est diffusée – activités locales (liées notamment aux articles nécrologiques), information vitale (santé, sécurité, etc.) et programmes et services mis à la disposition des personnes âgées.
  • Les réalisations des aînés sont parfois soulignées dans les médias.

7.  La participation communautaire et les possibilités d’emploi

Bénévolat

  • Les activités de bénévolat sont appuyées – on assure, par exemple, le transport des bénévoles, rembourse les dépenses et/ou paie une rétribution.
  • Diverses occasions de bénévolat sont créées, selon les intérêts des aînés.
  • Les options de bénévolat favorisent l’implication intergénérationnelle.
  • Les occasions de bénévolat sont souples (p. ex., court terme) afin d’accommoder les aînés qui voyagent ou ont d’autres engagements.

Emploi

  • Une gamme d’emplois rémunérés s’offre aux aînés.
  • Les personnes âgées sont rémunérées convenablement pour leur travail.

Accessibilité

  • Des mesures sont mises en place pour accommoder les aînés qui ont un handicap et leur permettre de faire du bénévolat ainsi que de participer à des activités communautaires et professionnelles.
  • Des services de transport sont offerts et accessibles aux personnes âgées qui souhaitent faire du bénévolat ou participer à des activités communautaires ou rémunérées.

Participation encouragée

  • Les personnes âgées sont encouragées à faire du bénévolat et à demeurer engagées dans la collectivité grâce à des modes de participation souples et accessibles.
  • Les personnes sont sollicitées pour participer à des activités bénévoles.

Possibilités de formation

  • Les personnes âgées devant utiliser des nouvelles technologies lors d'activités rémunérées, communautaires ou bénévoles reçoivent une formation appropriée.

Reconnaissance et gratitude

  • Les personnes âgées sont reconnues pour leur participation à des activités bénévoles, communautaires et rémunérées.

Participation communautaire

  • Les personnes âgées sont bien représentées dans les conseils, commissions et comités.

8.  Le soutien communautaire et les services de santé

Professionnels empathiques et attentifs

  • La collectivité compte des médecins.
  • Des infirmières de santé publique sont présentes dans les centres de santé et font des visites à domicile.
  • Des spécialistes (notamment des gérontologues) effectuent régulièrement des évaluations dans la collectivité et aménagent un suivi en collaboration avec les médecins de première ligne.

Services de soins de santé et de soutien à domicile

  • Des services de soins de santé à domicile abordables et disponibles sont offerts et comprennent les soins personnels et l’entretien ménager.
  • Un soutien à domicile est offert dans les meilleurs délais.
  • Des programmes de repas abordables sont mis à la disposition de tous les aînés dans la collectivité, quel que soit leur état de santé.
  • Des services de livraison (épicerie, médicaments, etc.) ou d’accompagnement pour du magasinage sont offerts aux aînés.
  • Les services de livraison sont bien coordonnés (grâce par exemple à des modèles de soins regroupés).
  • Des examens de santé sont effectués lors des visites à domicile.

Diversité des établissements et des services de soins de santé

  • Les établissements de soins de santé comportent des regroupements de services (médecins, podologues, ergothérapeutes, pharmaciens, etc.), permettant ainsi d’avoir un guichet unique pour les soins de santé ou de mieux-être.
  • Des services de soins palliatifs abordables sont offerts dans la collectivité.
  • Des services spécialisés sont disponibles dans la collectivité, comme des services de santé mentale, des mammographies, des cliniques du diabète et des soins aux personnes atteintes du cancer.

Disponibilité du matériel et des aides techniques

  • De l’équipement médical (notamment des systèmes d’alertes médicales) est disponible par le biais d’un programme de prêts, et ce, sans frais pour les aînés.

Soutien aux aidants naturels (y compris des services de relève)

  • Les aidants naturels peuvent bénéficier d’un répit grâce à des programmes, par exemple, de soutien à domicile et de services de garde de jour pour les aînés.
  • Des programmes d’éducation sur les soins aux personnes âgées et des services similaires sont offerts aux familles qui s’occupent d’une personne âgée.

L’information

  • Les personnes âgées sont bien informées, par le biais de divers médias, des services auxquels elles peuvent avoir droit et des moyens d’avoir accès à ces services.
  • Des intervenants fournissent aux aînés de l’information sur divers sujets liés à la santé et au mieux-être.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :