ARCHIVÉ : Annexe 2 : Création d'un cadre mondial visant à tenir compte des besoins et des apports des aînés dans les situations d'urgence – Leçons tirées d'urgences et de catastrophes antérieures

 

Leçons tirées d'urgences et de catastrophes antérieures

Les discussions du Colloque de Winnipeg et les priorités qui y ont été définies se sont inspirées d'un certain nombre de leçons tirées de situations d'urgence et de catastrophes vécues. Ces leçons importantes sont les suivantes.

  1. Il faut adopter une perspective de plus longue haleine, et faire des investissements à long terme, pour réduire la vulnérabilité des personnes âgées dans les situations de crise et pour renforcer leurs capacités et leur adaptabilité par la suite et tout au long de leur vie. Il faut pour ce faire adopter une approche globale en ce qui concerne la santé des populations et la promotion de la santé, approche qui valorise un vieillissement actif et en santé.
  2. Les personnes âgées sont confrontées à un problème double en ce qui a trait à leur protection : elles font un important apport social, économique, culturel et spirituel à leur collectivité, à leur famille et à la société en général, mais elles ont leurs vulnérabilités distinctes et leurs propres besoins en matière de protection, lesquels sont souvent ignorés ou insatisfaits dans les urgences.
  3. Il faut accroître la visibilité des personnes âgées et les inclure davantage dans les moments de crise. Les aînés doivent participer à toutes les phases de la gestion des urgences; leurs besoins et leur apport doivent être pleinement et délibérément incorporés dans les processus.
  4. Comme le veut la perspective du parcours de la vie au sujet du vieillissement actif et en santé, bien planifier et bien concevoir pour les aînés profitera également aux personnes de tous les âges. Cela s'applique aux politiques et pratiques qui influent sur l'environnement social, le milieu et la situation économique des gens ainsi qu'aux politiques et pratiques qui donnent forme au cadre physique dans lequel les gens vivent, travaillent, jouent et font leurs dévotions.
  5. Les questions du vieillissement doivent figurer systématiquement dans toutes les politiques et tous les programmes. Il faut pour cela adopter une approche intégrée et intergénérationnelle qui tient compte des relations entre les différents groupes d'âge et de leurs stratégies d'entraide. Parallèlement, certains changements s'imposent au niveau de la conception et de la prestation des services, il faudra toujours mettre en place des politiques, des programmes et des pratiques qui s'adressent spécifiquement aux aînés dans le but de tenir compte de leurs besoins et de leurs contributions spécifiques dans les situations d'urgence.
  6. Une part plus grande et plus équitable des ressources matérielles et financières devraient être explicitement affectées aux efforts visant les personnes âgées dans les situations d'urgence.
  7. Il faut prendre en compte les conséquences de la discrimination ainsi que des questions de droits de la personne, de justice sociale, de pauvreté et autres conditions de marginalisation se rapportant aux aînés dans la préparation aux urgences et dans les mesures d'intervention. La réussite et la viabilité des mesures de réadaptation et de recouvrement des personnes vulnérables et de leurs communautés passent par une action concertée pour aplanir les répercussions sociales et économiques que ces conditions ont pour la santé.
  8. Aucun organisme ni service ne peut assumer à lui seul la responsabilité de la gestion des urgences. La mise en place d'une approche globale et multisectorielle nécessite absolument des partenariats entre les gouvernements, les organisations humanitaires et autres ONG de la société civile, le milieu des affaires, les médias, les universitaires et les chercheurs ainsi qu'une coordination et une collaboration bien assises parmi tous les intervenants.
  9. Dans une large mesure, la préparation aux urgences est un effort de l'ensemble de la communauté : les situations d'urgence se produisent quand les systèmes locaux qui fournissent normalement des biens, des services et des soins aux gens tombent en panne ou sont incapables de répondre aux besoins. Il faut donc veiller à ce que la préparation aux urgences se fasse depuis la base et de façon participative.
  10. Il importe de convertir les connaissances, les compétences et l'expérience acquises par les individus et les collectivités au cours des situations d'urgence vécues en leçons, outils pratiques et ressources qui soient facilement disponibles et utiles pour répondre aux besoins des intervenants, des autres professionnels des services, des ONG et des aînés eux-mêmes. Les politiques et les programmes créés aux niveaux mondial, régional et national doivent faciliter et appuyer la mise en place et l'utilisation des ressources humaines en question et d'autres ressources.
  11. Les organisations des aînés et d'autres organisations communautaires ont une part critique directe dans la prévention ainsi que dans la protection, le recouvrement et la réadaptation des personnes âgées dans les situations d'urgence. Elles peuvent également jouer un rôle de représentation aussi important auprès des aînés quant à leur sensibilisation, à leur mobilisation et à leur soutien.
  12. Besoin est de disposer d'informations, de données et de recherches qualitatives et quantitatives qui orienteront les travaux portant sur les mesures d'urgence et les aînés. Il s'agit notamment de développer des données plus précises sur l'âge et le sexe pour pouvoir identifier plus exactement les aînés vulnérables et définir les priorités en ce qui concerne les besoins et les contributions, d'établir des indicateurs pour les pratiques exemplaires et pour l'évaluation des progrès, et de mettre en place des politiques et des programmes fondés sur des faits concrets afin de combler les lacunes existantes dans les interventions humanitaires.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :