Inégalités relatives au décès par suicide au Canada - Infographie

Inégalités relatives au décès par suicide au Canada

Au Canada, le suicide représente la 2e principale cause de décès chez les jeunes et les jeunes adultes de 15 à 34 ans.

Les facteurs associés au suicide peuvent notamment comprendre :

  • les traumatismes
  • l'exposition à la violence
  • l'usage de substances et les dépendances
  • le sentiment d'appartenance inadéquat à la communauté

Les décès par suicide sont :
2,7X plus élevés chez les personnes qui éprouvent un grand isolement social et la défavorisation matérielle*
3,3X plus élevés chez les hommes que chez les femmes, particulièrement plus élevés chez les hommes de 35 à 49 ans

Le risque de suicide chez les peuples autochtones est plus important:
Inuits 6,5X plus élevé
Premières Nations 3,7X plus élevé
Métis 2,7X plus élevé
Que chez les non-Autochtones

Les inégalités vécues par les populations des Premières Nations, des Inuits et des Métis sont enracinées dans les politiques et les pratiques coloniales qui ont commencé avec les pensionnats, la perte de continuité culturelle, des territoires et de la langue. Les traumatismes intergénérationnels non résolus s'ajoutent aux défis auxquels sont confrontés les peuples autochtones.

Il est possible de s'attaquer aux taux plus élevés de décès par suicide dans certains groupes en réduisant l'exposition aux conditions présentant un risque.

Voici des éléments à prendre en compte :
Réduire les écarts de revenu et la pauvreté en rendant les marchés financiers, du travail et du logement plus inclusifs
Lutter contre le racisme et la discrimination
Favoriser les liens culturels et communautaires

* La défavorisation matérielle est définie par un pourcentage plus élevé de personnes sans diplôme d'études secondaires, un ratio population/emploi moins élevé, et un revenu moyen inférieur (chez les personnes de 15 ans et plus). La défavorisation sociale est définie par un pourcentage plus élevé de personnes vivant seules, un plus grand pourcentage d'individus dont l'état matrimonial est soit séparé, divorcé ou en veuvage, et un pourcentage plus élevé de familles monoparentales (chez les personnes de 15 ans et plus).

Lacunes en matière de données : La base canadienne de données sur la mortalité ne comprend pas de renseignements relatifs à l'origine ethnique, la race, l'orientation sexuelle, l'identité sexuelle ou les incapacités.
Source : Statistique de l'état civil - Base canadienne de données sur la mortalité (2009-2011).

Si vous ou une personne de votre entourage êtes en crise ou songez au suicide, vous pouvez obtenir de l'aide à l'adresse suivante : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/prevention-suicide/signes-precurseurs.html

Pour d'autres données sur les inégalités en santé, consultez le site : https://infobase.phac-aspc.gc.ca/health-inequalities/index-fr.aspx

Référence suggérée : Agence de la santé publique du Canada. Les principales inégalités en santé au Canada : un portrait national.
Ottawa, Agence de la santé publique du Canada, 2018.

©Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par la ministre de la Santé, 2018 | Cat. : HP35-106/3-2018F-PDF | ISBN : 978-0-660-26211-6 |
Pub. : 170563

Suivez-nous @GouvCanSante

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :