ARCHIVÉ - Messages clés

La province canadienne de la Colombie-Britannique (C.-B.) a remporté en 2003 la soumission pour la tenue des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010. Le gouvernement au pouvoir a profité de cette occasion pour établir un legs en matière de promotion de la santé pour la population de la province. Il a à cette fin lancé en 2005 l’audacieuse initiative intersectorielle ActNowBC. Cette initiative vise à intégrer les actions de l’ensemble du gouvernement et celles de la société civile afin d’atteindre cinq objectifs de promotion de la santé d’ici 2010 et ainsi faire des Britanno-Colombiens la population la plus saine de l’histoire à avoir tenu les Jeux olympiques.

Il est trop tôt pour dire si l’initiative ActNowBC laissera un legs en matière de santé au-delà des Jeux de 2010, mais le nouvel élan qu’elle a apporté a donné lieu à la création de nouveaux programmes de promotion de la santé et a propulsé un grand nombre d’activités existantes vers un niveau d’engagement accru. L’initiative a également servi à élargir et à renforcer les volets d’une stratégie globale visant à améliorer l’équité en matière de santé dans les collectivités autochtones de toutes les régions de la province.

À ce jour, l’initiative a le mérite d’avoir modifié la façon dont le gouvernement provincial et tous les intervenants en promotion de la santé exercent leurs activités en C.-B. À cet égard, notre étude de cas contribue à rendre compte du rendement d’ActNowBC; nous y soulignons l’importance 1) d’utiliser des stratégies et des mécanismes variés pour encourager la collaboration au sein du gouvernement et 2) de créer des partenariats solides avec des organisations de la société civile.

Deux facteurs s’avèrent avoir été essentiels au succès de l’initiative ActNowBC; ils sont mentionnés tout au long du présent document :

Leadership de haut niveau : L’engagement soutenu du premier ministre de la C.-B. à l’égard d’ActNowBC est le principal facteur qui explique la haute priorité que tous les ministres, sous-ministres et sous-ministres adjoints accordent à l’initiative dans leur programme, sur une base continue, depuis 2005. Parallèlement à ces efforts, les hauts fonctionnaires ont fait montre de souplesse, du moins de prudence, en matière de sensibilisation et d’opérationnalisation de la coordination intersectorielle.

Conciliation de l’action et de la planification : Le gouvernement britanno-colombien a fait montre de capacité à « se lancer à la tête d’un projet encore en cours d’élaboration », allant de l’avant dans la mise en œuvre d’une initiative pangouvernementale même si les conditions idéales n’étaient pas toutes en place. De même, les dirigeants de la société civile ont pris les devants en mettant en place plusieurs programmes; ils ont surmonté les difficultés associées au fait que la création de nouveaux partenariats entre leurs organisations respectives se faisait parallèlement à une surveillance ministérielle de la mise en œuvre de l’initiative ActNowBC.

Nous estimons que les stratégies et mécanismes d’intégration mis en place jusqu’à présent dans le cadre de l’initiative ActNowBC constituent des « pratiques exemplaires prometteuses » qui peuvent inspirer d’autres gouvernements dans l’élaboration d’initiatives d’intégration horizontale et verticale semblables.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :