Actualités sur les maladies infectieuses : mars 2016

RMTC

Volume 42-3, le 3 mars 2016 : Maladie infectieuse chronique

Actualités sur les maladies infectieuses

Lien entre le virus Zika et la microcéphalie

Source : Mlakar J, Korva M, Tul N, Popović M, Poljšak-Prijatelj M, Mraz J et al. Zika Virus Associated with Microcephaly. New Engl J Med 2016 10 février 2016 DOI: 10.1056/NEJMoa160065. Zika Virus Associated with Microcephaly (en anglais seulement).

Dans ce rapport, nous décrivons le cas d’une mère enceinte qui a présenté une maladie fébrile avec éruption cutanée à la fin du premier trimestre de sa grossesse alors qu’elle vivait au Brésil. L’échographie pratiquée à la 29e semaine de grossesse a révélé une microcéphalie avec calcifications dans le cerveau du fœtus et le placenta. Après que la mère eut demandé une interruption de grossesse, une autopsie du fœtus a été pratiquée. Une microcéphalie (cerveau anormalement petit) a été observée, avec une agyrie presque complète, une hydrocéphalie et des calcifications dystrophiques multifocales dans le cortex et la substance blanche sous-corticale, ainsi qu’un déplacement cortical connexe et une légère inflammation focale. La présence du virus Zika (ZIKV) dans les tissus cérébraux du fœtus a été détectée par réaction de polymérisation en chaîne couplée à une transcriptase inverse (RT-PCR) et confirmée par microscopie électronique. Le génome complet du virus Zika a été récupéré du cerveau du fœtus. Ce cas illustre la présence d’importantes lésions cérébrales chez le fœtus, associées à la transmission verticale de l’infection par le virus Zika... La séquence complète du génome du virus recouvré dans cette étude est compatible avec l’observation voulant que la souche actuellement présente au Brésil provienne de la lignée asiatique.

Manifestations extrahépatiques associées à l’infection chronique par le virus de l’hépatite C

Source : Cacoub P, Comarmond C, Domont F, Savey L, Desbois AC, Saadoun D. Extrahepatic manifestations of chronic hepatitis C virus infection. Ther Adv Infect Dis. 3 fév. 2016;3(1):3-14. doi: 10.1177/2049936115585942. Extrahepatic manifestations of chronic hepatitis C virus infection (en anglais seulement).

Les manifestations extrahépatiques polymorphes sont fréquentes durant l’infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC). Cet article présente les résultats observés chez une large cohorte de patients atteints de troubles auto-immuns ou lymphoprolifératifs associés au VHC, allant d’une vascularite cryoglobulinémique mixte à des lymphomes francs. La relation entre l’infection par le virus de l’hépatite C et ces maladies auto-immunes a été officiellement démontrée par des données épidémiologiques, cliniques, immunologiques et pathologiques, ainsi que par les résultats d’essais cliniques. Plus récemment, d’autres troubles non hépatiques liés au VHC ont été signalés, notamment des maladies cardiovasculaires (c.-à-d. accident vasculaire cérébral, cardiopathie ischémique), des néphropathies, des maladies métaboliques et des maladies du système nerveux central. Dans ces derniers cas, toutefois, la plupart des données proviennent de larges études épidémiologiques, et il y aurait lieu de mener des études mécanistes et des essais thérapeutiques pour les confirmer. En plus des risques de complications hépatiques, nommément les risques de cirrhose et de cancer du foie, les patients atteints d’une infection par le virus de l’hépatite C présentent un risque accru de morbidité et de mortalité liés à des maladies non hépatiques. L’infection chronique par le VHC devrait être analysée comme une maladie systémique à laquelle sont associées des conséquences extrahépatiques qui en augmentent le fardeau pathologique. Les auteurs soulignent la nécessité de trouver des mesures efficaces d’éradication du virus.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :