État de stress post-traumatique (ESPT)

Découvrez ce que fait le Canada pour lutter contre l’ESPT.

Sur cette page

À propos de l’ESPT

Une personne qui vit un événement traumatisant ou qui en est témoin peut développer un état de stress post-traumatique (ESPT). Ce trouble se manifeste par des symptômes psychologiques particuliers.

Les événements traumatisants incluent :

  • la guerre
  • les crimes
  • les graves accidents
  • la violence familiale
  • les catastrophes naturelles

L’ESPT peut toucher les personnes de tous les âges, cultures, et genres.

Les personnes atteintes d’un ESPT peuvent éprouver une grande détresse ou avoir de la difficulté à :

  • travailler ou aller à l’école
  • mener une vie sociale ou familiale

Mesures prises par le Canada

L’ESPT touche les gens, les familles, les milieux de travail et les communautés.

Le Canada appuie toutes les personnes atteintes d’un ESPT ou touchées par ce trouble. Nous avons adopté la Loi sur un cadre fédéral relatif à l’état de stress post-traumatique en juin 2018. Nous nous employons donc à élaborer un cadre fédéral sur l’ESPT. La première étape consistait en la tenue d’une conférence nationale les 9 et 10 avril 2019.

Ce travail est dirigé par :

  • l’Agence de la santé publique du Canada
  • Sécurité publique Canada
  • Anciens Combattants Canada
  • le ministère de la Défense nationale

Nous travaillons également avec les intervenants et nos principaux partenaires, y compris avec les provinces et les territoires.

D’autres initiatives fédérales ont été lancées pour appuyer les personnes atteintes d’un ESPT :

Soutien en santé mentale

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez traversez une crise ou avez besoin d’aide, vous n’êtes pas seul. Consultez la page Soutien en santé mentale : demander de l’aide.

Pour en savoir plus

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :