Déclaration du ministre Goodale au sujet du rapport du Bureau de l’enquêteur correctionnel du Canada sur le décès de Matthew Hines

Déclarations

OTTAWA – le 2 mai 2017 – L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a fait la déclaration suivante.

« Le gouvernement du Canada exprime ses condoléances à la famille et aux amis de Matthew Hines, et appuie les recommandations formulées par le Bureau de l’enquêteur correctionnel du Canada concernant la mort de Matthew Hines en mai 2015, alors qu’il était sous responsabilité fédérale.

La famille de M. Hines, ainsi que tous les Canadiens, ont le droit de savoir la façon dont Matthew Hines est décédé et d’en connaître les raisons. Le rapport du Bureau de l’enquêteur correctionnel du Canada, Issue fatale : Enquête sur le décès évitable de Matthew Ryan Hines est la conclusion d’une enquête approfondie. Il fournit des renseignements sur les circonstances du décès tragique de M. Hines.

Nous pouvons faire davantage pour éviter d’autres pertes de vie dans les établissements. Ces recommandations aideront à orienter le Service correctionnel du Canada.

Je suis heureux que le Service correctionnel du Canada ait répondu rapidement et collaboré de manière active avec le Bureau de l’enquêteur correctionnel du Canada tout au long de l’enquête. Le Service correctionnel du Canada reconnaît que des erreurs ont été commises et accepte toutes les recommandations formulées dans le rapport. Les recommandations du Bureau de l’enquêteur correctionnel du Canada aideront à apporter des améliorations immédiates, comme la mise sur pied d’une équipe consacrée aux enquêtes disciplinaires par suite d’incidents qui ont nécessité le recours à la force et qui ont mené à des blessures physiques graves ou à un décès, et à continuer d’améliorer la politique, la formation et la supervision sur l’utilisation d’aérosols capsiques (également connus sous le nom de vaporisateurs de poivre).

À titre de ministre, je m’engage à veiller à ce que notre système correctionnel fédéral offre un environnement sûr et sécuritaire qui appuie la réadaptation des délinquants, la sécurité du personnel et la protection du public.

Je suis convaincu que, dorénavant, la mise en œuvre des recommandations, ainsi que les changements que le Service correctionnel du Canada a déjà entrepris, entraîneront davantage de responsabilisation, de transparence, et surtout, de sécurité pour tous les Canadiens. »

Suivez Sécurité publique Canada (@Sécurité_Canada) sur Twitter.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web www.sécuritépublique.gc.ca.

Renseignements :

Scott Bardsley
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Privacy statement

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :