La nouvelle stratégie de cybersécurité favorise la cybersécurité, l’innovation et la prospérité

Communiqué de presse

Le 12 juin 2018
Ottawa (Ontario)
Sécurité publique Canada

Le gouvernement du Canada s’engage à protéger le Canada et les Canadiens des cybermenaces.

Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, et l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, ont présenté la Stratégie nationale sur la cybersécurité. Cette nouvelle stratégie orientera les activités de cybersécurité du gouvernement du Canada pour protéger les renseignements personnels numériques des Canadiens, la sécurité ainsi que de l’économie.

La stratégie renforce nos façons de lutter et de nous défendre contre les cybercrimes. Elle regroupe les opérations fédérales liées à la cybersécurité dans le nouveau Centre canadien pour la cybersécurité, ce qui créera une autorité nationale unique, claire et digne de confiance. Au lieu de plusieurs ministères distincts, le Centre offrira un guichet unique de conseils et de services spécialisés pour les gouvernements, les exploitants d’infrastructures essentielles et les secteurs public et privé afin qu’ils puissent accroître leur cybersécurité. Le directeur principal du Centre sera Scott Jones, qui est actuellement responsable de la direction de la Sécurité des TI du Centre de la sécurité des télécommunications.

Une nouvelle Unité nationale de coordination de la lutte contre la cybercriminalité à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) appuiera et coordonnera les enquêtes cybercriminelles entre les services de police dans l’ensemble du pays. De nouveaux investissements renforceront la capacité de la GRC d’enquêter sur des cybercrimes majeurs qui ont une incidence sur le gouvernement du Canada, qui ont des répercussions sur les infrastructures essentielles et qui font le plus de tort aux Canadiens. Ces investissements renforceront en outre la capacité de la GRC de mener des enquêtes criminelles avec les partenaires nationaux et internationaux et d’accorder une capacité cybernétique spécialisée aux enquêtes majeures.

De plus, les petites et moyennes entreprises pourront accroître leur cybersécurité en utilisant les lignes directrices et les outils offerts par l’entremise du Centre. Elles pourront aussi bénéficier d’un nouveau programme volontaire de certification en cybersécurité, qui mettra en relief les pratiques exemplaires dans le domaine pour aider les entreprises à mieux comprendre les cybermenaces et à mieux y répondre.

Pour les Canadiens et les Canadiennes, la stratégie et les investissements associés signifient une source nationale de confiance pour des renseignements de cybersécurité, des conseils pratiques à appliquer aux activités quotidiennes en ligne et une augmentation de la sensibilisation envers les cyberactivités malveillantes. Pour les entreprises, la Stratégie nationale de cybersécurité mettra en vigueur un cadre visant à accroître la résilience de leurs systèmes. Pour les chercheurs et les universitaires, elle appuiera la recherche avancée, favorisant l’innovation, les compétences et les connaissances. Quant aux systèmes numériques sur lesquels nous nous appuyons chaque jour, comme les opérations bancaires en ligne, les réseaux électriques et les télécommunications, la stratégie favorisera des interventions fédérales rapides et coordonnées aux cybermenaces.

Citations

« La cybersécurité n’est pas seulement un défi, c’est aussi une opportunité. Presque tous les aspects de nos vies modernes dépendent de la technologie de l’information. Si les Canadiens sont habilité à améliorer leurs plans de cybersécurité et d’adaptation face à de nouvelles menaces dans l’ensemble du gouvernement, dans le secteur privé et dans leur utilisation personnelle, non seulement pourrons‑nous atteindre le plein potentiel de l’économie numérique et préserver la sécurité de nos propres données, mais nous pourrons aussi vendre ces compétences et ces innovations au marché énorme et croissant dans le reste du monde, créant ainsi des emplois de classe moyenne bien rémunérés. La Stratégie nationale de cybersécurité constitue le plan d’action pour y arriver. »

– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Les menaces auxquelles nous nous heurtons dans le cyberespace sont complexes et évoluent rapidement. Dans ce contexte, la cybersécurité est plus importante que jamais. Elle n’est pas seulement essentielle, elle constitue aussi un avantage concurrentiel pour le Canada. La Stratégie nationale de cybersécurité établit un point de mire clair sur la cybersécurité au sein du gouvernement fédéral. Le Centre de sécurité des télécommunications est bien situé pour créer et héberger le Centre canadien pour la cybersécurité en s’appuyant sur les compétences et le talent exceptionnels qui existent déjà au gouvernement ainsi qu’en établissant des partenariats avec l’industrie dans le but d’accroître la cybersécurité au Canada. »

– L’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Le gouvernement du Canada s’engage à protéger les renseignements personnels numériques des Canadiens et leur sécurité, ainsi que l’économie canadienne. Pour les petites et moyennes entreprises canadiennes, les cybermenaces peuvent avoir des conséquences économiques dévastatrices. Pour cette raison, nous investirons plus de 25 millions de dollars sur une période de cinq ans dans un programme volontaire d’évaluation et de certification visant à aider les petites et moyennes entreprises à se protéger contre les cybermenaces. Ce nouveau programme de certification renforcera la cybersécurité des petites et moyennes entreprises canadiennes, augmentera la confiance des consommateurs et permettra aux petites et moyennes entreprises de mieux se positionner face à la concurrence mondiale. »

– L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

« Je suis honoré d’être nommé directeur principal du Centre canadien de cybersécurité. Le Cybercentre réunira les talents opérationnels de pointe en cybersécurité du gouvernement provenant du Centre de sécurité des télécommunications, de Sécurité publique et de Services partagés Canada, et servira de source de renseignements de cybersécurité unifié et digne de confiance au pays. Le Cybercentre sera axé sur l’extérieur du Gouvernement, ouvert à la collaboration avec les partenaires de l’industrie et le réseau universitaire, ainsi qu’une ressource fiable qui permettra de répondre plus rapidement et plus efficacement aux incidents de cybersécurité. La cybersécurité est un travail d’équipe, et continue de l’être. »

– Scott Jones, directeur du Centre canadien de cybersécurité et chef adjoint, Sécurité des TI, CST 

Faits en bref

  • Les Canadiens passent plus de temps en ligne que les citoyens de n’importe quel autre pays au monde, soit 43,5 heures par mois pour chaque Canadieni.

  • La cybercriminalité coûte au Canada 0,17 % de son PIB, une somme équivalant à 3,12 milliards par annéeii.

  • Le Center for Strategic and International Studies estime que la cybercriminalité a engendré des pertes économiques d’environ 600 milliards de dollars américains à l’échelle mondiale (US) en 2018iii et Cybersecurity Ventures juge que ce montant pourrait surpasser les 6 billions de dollars américains d’ici 2021iv.

  • Le marché mondial des produits et des services de cybersécurité vaut actuellement plus de 96 milliards USDv, et devrait continuer à croître et atteindre plus de 202 milliards USD d’ici 2021vi.

  • Dans le cadre du budget de 2018, le gouvernement a investi 507,7 millions de dollars sur cinq ans et 108,8 millions de dollars par année par la suite pour appuyer la nouvelle stratégie. Le financement comprend 155,2 M$ sur cinq ans et 44,5 M$ par année par la suite dans le but de créer le Centre canadien pour la cybersécurité, 116 M$ sur cinq ans et 23,2 M$ par année par la suite à la GRC pour la mise sur pied de l’Unité nationale de lutte contre la cybercriminalité; 85,3 M$ sur cinq ans et 19,8 M$ pour les années suivantes pour une capacité d’application de la loi accrue de la GRC, et 28.4 M$ sur cinq ans pour la certification de cybersécurité.

  • Le reste des fonds sera destiné à des initiatives supplémentaires visant à appuyer une cybersécurité et une résilience accrue pour les petites et moyennes entreprises, ainsi que pour les secteurs de l’énergie et financier.

  • De plus, dans le cadre du budget de 2018, le gouvernement a investi 220 M$ supplémentaires sur six ans dans Services partagés Canada et dans le Centre de sécurité des télécommunications afin de mieux protéger les réseaux et les données du gouvernement, et 30 M$ sur cinq ans puis 5 M$ par la suite à l’Agence du revenu du Canada pour protéger les renseignements sur les contribuablesvii.

  • La stratégie tient compte des points de vue obtenus par l’examen sur la cybersécurité et les consultations effectuées dans le cadre de celui-ci.

  • Notes

    i Pariona, Amber. “Countries Where People Spend The Most Time Online”. World Atlas, 25 avril 2017, https://www.worldatlas.com/articles/top-countries-which-spend-the-greatest-amount-of-time-online.html (en anglais)

    ii Cybersécurité au Canada: Solutions pratiques à un problème de taille. Chambre de Commerce du Canada, avril 2017.

    iii Lewis, James. Economic Impact of Cybercrime— No Slowing Down. Center for Strategic and International Studies, 2017, https://csis-prod.s3.amazonaws.com/s3fs-public/publication/economic-impact-cybercrime.pdf?kab1HywrewRzH17N9wuE24soo1IdhuHdutm_source=Pressutm_campaign=bb9303ae70-EMAIL_CAMPAIGN_2018_02_21utm_medium=emailutm_term=0_7623d157be-bb9303ae70-194093869. (en anglais)

    iv Morgan, Steve. “2018 Cybersecurity Market Report.” Cyber Security Ventures, 30 mai 2017, https://cybersecurityventures.com/cybersecurity-market-report. (en anglais)

    v “Gartner Forecasts Worldwide Security Spending Will Reach $96 Billion in 2018, Up 8 Percent from 2017.” Gartner, 1 déc 2017, https://www.gartner.com/newsroom/id/3836563. (en anglais)

    vi “Global cybersecurity market to grow from US$122.45 billion to US$202.36 billion by 2021: report.” Canadian Underwriter, 10 août 2016, https://www.canadianunderwriter.ca/technology/global-cybersecurity-market-grow-us122-45-billion-us202-36-billion-2021-report-1004098081/. (en anglais)

    vii Le budget de 2018 : égalité et croissance pour une classe moyenne forte. Ministère des Finances Canada, 28 fév 2018.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal pour les communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca

Relations avec les médias
Centre de sécurité des télécommunications
613-991-7248
media@cse-cst.gc.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :