Le gouvernement du Canada verse au N-B un financement pour la reprise après sinistre à la suite des inondations printanières

Communiqué de presse

Le 1er août 2018

Fredericton (Nouveau-Brunswick)

Sécurité publique Canada

Les inondations sont les catastrophes naturelles les plus coûteuses au Canada en ce qui a trait aux dommages matériels. En avril 2018, les niveaux historiques d’inondations au Nouveau-Brunswick ont causé d’importants dommages aux infrastructures, des fermetures de routes et d’importantes destructions de propriétés privées. Aujourd’hui, les députés Matt DeCourcey et Alaina Lockhart, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, ont annoncé l’octroi de 39 millions de dollars pour la reprise après sinistre au Nouveau-Brunswick pour aider la province à faire face aux pertes causées par les inondations.

Ce paiement anticipé est versé dans le cadre des Accords d’aide financière en cas de catastrophe (AAFCC) pour aider à assumer les coûts de rétablissement découlant des inondations dévastatrices de 2018. Ce paiement aidera à couvrir les coûts d’intervention et de rétablissement, y compris les coûts de reconstruction admissibles dans les collectivités touchées.

Dans le cas d’un sinistre à grande échelle, Sécurité publique Canada offre une aide financière à coût partagé au moyen des AAFCC aux provinces et territoires pour les dépenses admissibles de reprise après sinistre au-delà que ce qu’on pourrait raisonnablement s’attendre qu’ils absorbent eux-mêmes. Les provinces et les territoires offrent un soutien financier aux collectivités touchées en fonction des critères des politiques et des plans de rétablissement de leur propre programme provincial d’aide en cas de catastrophe.


Citations

« À la suite des inondations historiques survenues au Nouveau-Brunswick ce printemps, le gouvernement du Canada a réagi rapidement pour fournir une aide financière à la province par l’entremise des AAFCC. Cette aide financière aidera le Nouveau-Brunswick à se remettre des inondations qui ont ravagé ses collectivités. Le gouvernement du Canada est déterminé à réduire les répercussions des catastrophes naturelles sur les Canadiens, à assurer leur sécurité en cas de catastrophe et à aider les collectivités à se reconstruire à long terme. »

-     Matt DeCourcey, secrétaire parlementaire de la ministre des Affaires étrangères  et député de Fredericton, Nouveau-Brunswick

« Les inondations que nous avons vécues ce printemps ont été une urgence dévastatrice et coûteuse pour nos collectivités. Je sais que bon nombre de personnes ont été réconfortées de savoir que le gouvernement du Canada s’engage à garder tout le monde en sécurité lorsqu’une catastrophe se produit et à les aider dans la reconstruction à long terme. Je me réjouis de cette aide financière à la province pour aider au rétablissement et à la reconstruction de nos collectivités. »

-   Alaina Lockhart, secrétaire parlementaire pour la Petite Entreprise et le Tourisme et députée de Fundy Royal, Nouveau-Brunswick

« Des milliers de Néo-Brunswickois ont été touchés par les niveaux historiques des crues printanières de 2018 et bon nombre d’entre eux ne se sont toujours pas remis des dommages engendrés par ces graves inondations. En cette période très éprouvante, le gouvernement du Nouveau-Brunswick est heureux de pouvoir compter sur l’ensemble de ses partenaires, notamment sur l’aide du gouvernement fédéral, qui soutient le programme d’aide financière en cas de catastrophe de notre province dans le cadre des Accords d’aide financière en cas de catastrophe (AAFCC). L’aide financière fournie par le gouvernement du Canada nous aidera à offrir le meilleur soutien possible aux Néo-Brunswickois en ces moments très difficiles. »

-   L’honorable Stephen Horsman, vice-premier ministre du Nouveau-Brunswick

Faits en bref

  • Les inondations historiques du printemps dernier ont touché plusieurs régions du Nouveau Brunswick, y compris Fredericton, Saint-Jean et les environs. D’un bout à l’autre de la province, environ 12 000 propriétés ont été touchées d’une façon ou d’un autre par les inondations.

  • Le Centre des opérations du gouvernement de Sécurité publique a coordonné l’intervention dans le cadre des inondations printanières au Nouveau-Brunswick, en collaboration avec plusieurs ministères et organismes fédéraux et provinciaux, dont les Forces armées canadiennes, la Gendarmerie royale du Canada, Transports Canada, Pêches et Océans Canada/Garde côtière canadienne, Ressources naturelles Canada, Environnement et Changement climatique Canada, le ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick, ainsi que le ministère de la Justice et de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick.

  • Les Canadiens sont invités à consulter le site Web Prévention Inondation pour obtenir des conseils et des ressources afin de se préparer aux inondations dans leur collectivité et les prévenir.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal pour les communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :