Le gouvernement du Canada mobilise des intervenants pour contrer la traite de personnes

Communiqué de presse

Le 28 septembre 2018

Toronto (Ontario)

Le gouvernement du Canada prend vigoureusement position contre les atteintes aux droits de la personne, comme la traite des personnes, surtout quand celles-ci touchent les gens les plus vulnérables.

La traite des personnes est un crime complexe et d’une vaste portée qui touche de façon disproportionnée les femmes et les filles. C’est pourquoi le gouvernement du Canada travaille sans relâche afin de mettre fin à la traite des personnes, par le soutien d’initiatives de prévention et d’intervention.

Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a réaffirmé l’engagement du gouvernement du Canada visant à prévenir la traite des personnes, à lutter contre celle-ci et à soutenir les victimes et les survivants lors du sommet national organisé par Sécurité publique Canada, qui réunissait des intervenants experts, y compris des organisations de l’application de la loi; les provinces et les territoires; des victimes et des survivants; des organisations autochtones; des universitaires; des intervenants du système de justice pénale et des fournisseurs de services d’aide aux victimes afin qu’ils échangent leurs connaissances et leurs commentaires à ce sujet. Le sommet constituait le point culminant de trois tables rondes régionales organisées au cours du mois à Vancouver, Winnipeg et Montréal.

Le sommet et les consultations connexes contribueront à soutenir l’élaboration d’une nouvelle stratégie nationale pour lutter contre la traite des personnes au Canada et à l’étranger.

Citations

« La plupart des victimes de traite des personnes sont des femmes et des filles. Le gouvernement du Canada s’engage à lutter contre cette attaque odieuse contre les droits de la personne et la dignité humaine. Ce sommet national, qui a coïncidé avec la toute première Semaine de l’égalité des sexes au Canada, représentait un jalon important dans nos efforts communs de lutte contre la traite des personnes. Elle a préparé le terrain pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie nationale ».

- L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

  • Le budget de 2018 a investi 14,51 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2018-2019, et 2,89 millions annuellement par la suite afin de mettre en place un service national téléphonique concernant la traite des personnes, qui servira à signaler des indices aux organisations de l’application de la loi, à diriger les victimes et les survivants vers les services appropriés et à collecter des données pour mieux comprendre ce problème et intervenir.

  • Les personnes de tous horizons et de tous les niveaux de revenus peuvent être victimes de traite; toutefois, les femmes et les filles autochtones, les jeunes pris en charge, les jeunes fugueurs et sans-abri, les personnes handicapées, les réfugiés et les migrants, ainsi que les membres de la communauté LGBTQ2 sont particulièrement à risque – le dénominateur commun étant une certaine forme de vulnérabilité.

  • Il est difficile de mesurer la traite des personnes, en partie en raison de sa nature cachée. On a vu le nombre d’incidents de traite de personnes signalés par la police augmenter au cours des dernières années; toutefois, elle demeure grandement sous-déclarée.

  • Le Canada a présidé la réunion des ministres de la Sécurité du G7 à Toronto, où les ministres du G7 se sont mis d’accord pour collaborer afin de lutter contre la traite de personnes, et se sont engagés à renforcer les pratiques d’approvisionnement et à renforcer l’échange de renseignements, parmi d’autres mesures.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal en communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :