Le gouvernement du Canada contribue à des projets d’atténuation des inondations à Toronto

Communiqué de presse

Le 3 décembre 2018

Brampton (Ontario)

Les inondations sont les catastrophes naturelles les plus coûteuses et les plus fréquentes au Canada. Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé un financement fédéral de 2,36 millions de dollars à la province de l’Ontario pour appuyer les travaux de huit projets dans le cadre du Programme national d’atténuation des catastrophes afin de mieux planifier et protéger contre les effets des inondations.

L’Office de protection de la nature de Toronto et de la région (TRAC) dirige la réalisation de ces huit projets. En collaboration avec des partenaires, dont la région de Peel, la région de York, la ville de Brampton et la ville de Toronto, TRCA contribue 2,36 millions de dollars à la mise en œuvre de ces projets.

Ensemble, ces projets aideront à protéger 43 774 résidents des collectivités avoisinantes contre les dangers des inondations.

Le gouvernement du Canada est résolu à collaborer avec ses partenaires provinciaux et territoriaux afin de trouver une approche de secours en cas de catastrophe qui nous permettra de mieux cerner, planifier et réduire les répercussions des urgences météorologiques et des catastrophes naturelles sur les Canadiens.

Citations

« En raison des changements climatiques, les catastrophes naturelles liées au climat sont de plus en plus graves et fréquentes, elles causent encore plus de dommages et elles coûtent de plus en plus cher. Nous sommes déterminés à réduire les répercussions des catastrophes naturelles sur les Canadiens en créant des collectivités plus sécuritaires et plus résilientes. Les projets annoncés aujourd’hui aideront Toronto et les municipalités environnantes à mieux se préparer aux inondations et à y faire face. »

– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Assurer la sécurité des habitants de l’Ontario est une responsabilité que notre gouvernement prend au sérieux. Les projets d’atténuation des inondations jouent un rôle important dans la protection des communautés et dans la réduction des dommages causés par des événements météorologiques extrêmes. Nous sommes heureux d’aider l'Office de protection de la nature de Toronto et de la région à accéder à du financement par l’intermédiaire du Programme national d’atténuation des catastrophes. »

- Steve Clark, ministre ontarien des Affaires municipales et du Logement

« La réduction des risques d’inondation dans notre région est l’une des principales responsabilités de la TRCA. Les gouvernements de tous les ordres sont confrontés conjointement au défi que posent les phénomènes météorologiques plus violents, auxquels s’ajoutent les possibilités offertes par la croissance et l’intensification prévues dans nos collectivités. L’annonce de financement d’aujourd’hui aidera la TRCA et ses partenaires municipaux à faire d’importants progrès pour réduire les risques d’inondation afin que les gens soient plus en sécurité, que les propriétés soient mieux protégées et que nos collectivités soient plus résilientes. »

– John MacKenzie, directeur général, Office de protection de la nature de Toronto et de la région

Faits en bref

  • Le PNAC représente un investissement de 200 millions de dollars sur cinq ans, dont 183 millions de dollars sont disponibles pour des projets à frais partagés fondés sur le mérite avec les provinces et les territoires afin de réduire les répercussions des catastrophes naturelles. Le gouvernement du Canada partage jusqu’à 50 % des dépenses admissibles pour les projets provinciaux et 75 % des dépenses admissibles pour les projets territoriaux. Les autorités provinciales et territoriales peuvent collaborer avec des entités admissibles, comme les administrations municipales ou d’autres administrations locales, et redistribuer le financement.

  • Depuis son lancement en 2015, le PNAC a approuvé le financement de 273 projets au Canada qui contribuent à l’élaboration de collectivités plus sécuritaires et résilientes.

  • Par l’entremise du PNAC, le gouvernement du Canada aide à gérer les risques et les coûts croissants liés aux inondations et à jeter les bases d’investissements éclairés qui pourraient réduire, voire annuler, les effets des inondations. Des fonds sont disponibles pour les évaluations des risques, la cartographie des inondations, la planification des mesures d’atténuation et les projets d’atténuation à petite échelle comme les ponceaux pluviaux.

  • En plus d’investir dans les projets provinciaux et territoriaux axés sur l’atténuation des inondations par l’intermédiaire du PNAC, le gouvernement du Canada :

    • investit dans des activités de sensibilisation du public et des outils favorisant la gestion des risques et la résilience, comme les guides d’orientation fédéraux sur la cartographie des plaines inondables, afin d’aider tous les ordres de gouvernement à prendre des décisions éclairées sur l’atténuation des inondations;
    • a créé un nouveau fonds fédéral d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes d’une valeur de deux milliards de dollars pour soutenir l’infrastructure requise afin de gérer les répercussions des changements climatiques;
    • intègre la résistance aux changements climatiques au Code national du bâtiment et mène des études afin d’intégrer cet aspect à la conception des bâtiments.
  • Selon le Bureau d’assurance du Canada, les dommages assurés en 2016 ont dépassé les 4,9 milliards de dollars – ce qui surpasse le précédent record annuel de 3,2 milliards de dollars établi en 2013 – et le coût économique annuel des catastrophes dans le monde a quintuplé depuis les années 1980. Les dommages attribuables aux inondations représentent 80 p. cent des paiements fédéraux d’aide aux sinistrés depuis les 20 dernières années.

  • Des études ont démontré que chaque dollar investi dans des mesures d’atténuation génère des économies de six dollars en ce qui a trait aux coûts des catastrophes à venir.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal aux communications
Cabinet du Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca



Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :