Les ministres fédéraux et provinciaux se rencontrent pour discuter du soutien aux inondations

Communiqué de presse

9 mai 2019
Ottawa (Ontario)
Sécurité publique Canada

Le gouvernement du Canada reconnaît les conséquences souvent dévastatrices des inondations sur la vie des Canadiens et croit qu’il devrait soutenir les collectivités lorsqu’elles se mobilisent pour se remettre des catastrophes naturelles.

Aujourd’hui, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Ralph Goodale, s’est entretenu avec d’autres ministres fédéraux, ainsi que des ministres et des représentants provinciaux de l’Ontario, du Québec et du Nouveau-Brunswick pour discuter des efforts de rétablissement liés aux inondations.

La priorité du gouvernement du Canada est de veiller à la sécurité et au soutien des Canadiens. À cette fin, le gouvernement travaille en étroite collaboration avec les partenaires provinciaux et territoriaux pour coordonner les efforts d’intervention face aux catastrophes naturelles en veillant à ce que les provinces et les territoires disposent des ressources dont ils ont besoin.

La réunion a porté sur les inondations actuelles dans les trois provinces touchées, la disponibilité de fonds fédéraux pour répondre aux besoins après les inondations et les besoins à court et à long termes en matière de rétablissement dans les régions. Au besoin, cette aide prendra la forme d’un engagement du gouvernement fédéral; il fournirait rapidement une aide financière précoce, c’est-à-dire un paiement anticipé, aux provinces dans le cadre des Accords d’aide financière en cas de catastrophe (AAFCC). Le ministre Goodale a encouragé ses collègues à utiliser les dispositions novatrices en matière de rétablissement prévues par les AAFCC pour appuyer les déplacements dans des zones moins sujettes aux catastrophes et éliminer les structures vulnérables endommagées lors des inondations.

En travaillant avec les provinces, les territoires et les partenaires de gestion des urgences, y compris les municipalités, les dirigeants et les collectivités autochtones, le gouvernement du Canada s’est engagé à œuvrer pour rendre le Canada un pays plus durable, plus résilient et mieux équipé pour prévoir les catastrophes, intervenir lorsqu’elle surviennent et s’y remettre.

Cet engagement est décrit dans la Stratégie de sécurité civile pour le Canada : Vers un 2030 marqué par la résilience, récemment publiée. Les engagements pris dans le budget de 2019 aideront également à concrétiser les domaines d’action prioritaires.

Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes, qui s’inscrit également dans cette stratégie, fournit aux provinces et aux territoires un financement pour des projets d’infrastructure à grande échelle visant à réduire les impacts des catastrophes futures.

Citations

« Le secours lors des inondations et le rétablissement après les inondations printanières de cette année est une proposition à long terme et nous nous engageons à fournir l’aide nécessaire pour aider les gens à traverser cette période difficile. Nous continuerons de collaborer avec tous les ordres de gouvernement pour fournir l’aide nécessaire à toutes les personnes touchées, que ce soit dans le cadre de programmes fédéraux ou de soutiens aux infrastructures. »

–       L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Les Forces armées canadiennes continueront d’appuyer les efforts de secours aux victimes des inondations en Ontario et au Québec aussi longtemps que les gens et leurs propriétés sont menacées. Partout au pays, nos militaires aident leurs collectivités durant cette période difficile et je les remercie pour leur travail acharné au cours des dernières semaines. »

–       L’honorable Harjit Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Les infrastructures dans les zones touchées par les inondations en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick devront être réparées après les inondations. Grâce aux investissements dans l’infrastructure, nous collaborons activement avec les provinces et les municipalités pour aider les collectivités et les Canadiens à reconstruire leurs maisons et leurs entreprises, tout en créant de bons emplois pour la classe moyenne et en appuyant une économie forte. Cela est d’une importance vitale pour les collectivités confrontées aux effets d’événements météorologiques extrêmes. »

–       L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada aide les gouvernements provinciaux, dans le cadre des Accords d’aide financière en cas de catastrophe (AAFCC), à couvrir les coûts associés au rétablissement et à la reconstruction à long terme des collectivités touchées. Les AAFCC comprennent également une composante de partage des coûts pour les améliorations d’atténuation entreprises par les collectivités pour réduire leur vulnérabilité aux urgences futures. Le montant total admissible au partage des coûts est limité à 15 % de la somme totale des coûts de rétablissement admissibles liés à la réparation ou à la reconstruction des infrastructures publiques et privées endommagées.

  • En outre, le programme des AAFCC fournit une disposition innovante en matière de rétablissement qui comprend toute solution qui réduit ou empêche les dommages de se reproduire jusqu’à concurrence du coût de la réparation ou du remplacement de l’infrastructure réellement endommagée. Les provinces et les territoires peuvent aussi utiliser n’importe quelle partie du 15 % de la mise en valeur totale de l’atténuation d’un événement précis pour trouver une solution innovante.

  • Dans le cadre de la nouvelle Stratégie de sécurité civile pour le Canada publiée récemment, le gouvernement du Canada s’engage à collaborer avec ses partenaires provinciaux et territoriaux afin de mieux déterminer les conséquences des urgences météorologiques et des catastrophes naturelles, de s’y préparer et d’en réduire les impacts sur les Canadiens.

  • Le Programme national d’atténuation des catastrophes (PNAC) a financé 363 projets d’atténuation des inondations au Canada. Ce programme aide à mitiger les risques accrus d’inondation et les coûts qui ne cessent d’augmenter, tout en jetant les bases pour des investissements éclairés qui pourraient réduire, voire annuler, les répercussions des inondations.

  • À l’avenir, les programmes d’infrastructure du gouvernement fédéral comprendront le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC), doté de 2 milliards de dollars sur 10 ans, qui investit de manière transformatrice dans des projets provinciaux et communautaires qui rendront l’infrastructure publique plus résiliente face aux effets du changement climatique et plus résistante aux cycles de tempêtes, d’inondations, de sécheresses et de feux de forêt.

  • Le 3 mai 2019, le gouvernement du Canada a annoncé une subvention de 2,5 millions de dollars à la Croix-Rouge canadienne pour appuyer les efforts de rétablissement dans les collectivités touchées par les inondations.

  • Pour de plus amples renseignements sur la réaction du gouvernement du Canada aux inondations du printemps 2019, visitez Canada.ca.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Responsable des médias et des communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :