Le gouvernement du Canada verse 2,25 millions de dollars pour le Nunavut afin de combattre la violence liée aux armes à feu et aux gangs

Communiqué de presse

27 août 2019
Ottawa (Ontario)
Sécurité publique Canada

Des collectivités, petites et grandes, continuent d’être touchées par la violence liée aux armes à feu ainsi que les activités de gangs. Pour cette raison, le gouvernement du Canada prend des mesures pour lutter contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs dans les collectivités partout au pays en investissant de façon importante dans l’Initiative pour prendre des mesures contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs.

Aujourd’hui, le ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, l’honorable Bill Blair, a annoncé un financement de plus de 2,25 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer le Fonds d’action contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs du Nunavut. Les efforts appuieront une campagne de sensibilisation sur la sécurité des armes à feu ainsi que sur les causes profondes de la violence.

Le financement fournit des solutions communautaires spécifiques au Nunavut. Il aidera le Nunavut à cibler et à briser les cycles de violence, de traumatismes et de toxicomanie, et à rétablir l’identité culturelle et les relations intergénérationnelles des hommes inuits grâce à un programme de guérison.

Citations

« Les gouvernements et les organismes communautaires locaux sont les mieux placés pour combattre la violence liée aux armes à feu et aux gangs, et comment interpeller les gens susceptibles de prendre de mauvaises décisions. La sensibilisation et l’éducation du public sont des éléments importants pour lutter avec succès contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs dans nos collectivités. En informant les citoyens sur l’utilisation responsable des armes à feu, des risques associés à la toxicomanie et de l’importance de demander de l’aide lorsqu’ils font face à des problèmes de santé mentale, nous aidons à assurer la sécurité des familles et de leurs proches. Je remercie le gouvernement du Nunavut pour son  travail continu et leur collaboration quant à la protection de nos communautés. »


– L’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé 

« Le gouvernement du Nunavut et nos partenaires sont très heureux de mettre cette initiative en marche. La capacité de chasser et de récolter contribue grandement à la santé et au bien-être des Inuits. La capacité de chasser et de cueillir nos propres aliments, inukshuk, est essentielle pour maintenir notre culture vivante et pour veiller à ce que les Inuits maintiennent un lien solide avec la terre. En sensibilisant et en renseignant les membres de la collectivité à l’utilisation et à l’entreposage sécuritaires des armes à feu, nous veillons non seulement à la sécurité de nos familles et de nos collectivités, mais aussi à la transmission de nos traditions aux générations futures. »


– L’honorable Jeannie Ehaloak, ministre de la Justice et procureure générale du Nunavut

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada a investi 327,6 millions de dollars sur cinq ans pour aider à soutenir diverses initiatives visant à réduire les crimes liés aux armes à feu et les activités des gangs criminels dans le cadre de l’Initiative pour prendre des mesures contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs.

  • Du montant total de 327,6 millions de dollars, une somme de 214 millions de dollars sera mise à la disposition des provinces et des territoires par l’intermédiaire du Fonds d’action contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs, au cours d’une période de cinq ans. Grâce à ce fonds, le Nunavut recevra un montant total de 2 250 735 millions de dollars sur cinq ans.

  • Dans le cadre de son engagement à l’égard du financement communautaire au titre de l’Initiative pour prendre des mesures contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs, le gouvernement du Canada a également investi un montant supplémentaire de 8 millions de dollars sur les quatre prochaines années dans le Fonds de lutte contre les activités des gangs de jeunes à compter de 2019 au titre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Emmanuelle Cadieux
Conseillère en communications
Cabinet de l’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé
marie-emmanuelle.cadieux@canada.ca


Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :