Le gouvernement du Canada vient en aide aux jeunes victimes d’exploitation sexuelle à Montréal

Communiqué de presse

Le 26 août 2019
Montréal (Québec)
Sécurité publique Canada

Le gouvernement du Canada s’engage à soutenir les jeunes à risque et à veiller à ce que les personnes en situation vulnérable aient accès à l’aide dont elles ont besoin pour mener une vie saine et sécuritaire.

Le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau, a annoncé aujourd’hui, au nom du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Ralph Goodale, un investissement de 2,2 millions de dollars pour SPHÈRES : un projet sur l’exploitation sexuelle. Le projet, réalisé par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS), est financé dans le cadre du programme d’abandon de la prostitution du Fonds d’action en prévention du crime (FAPC) de la Stratégie nationale pour la prévention du crime (SNPC).

Le projet SPHÈRES vise à soutenir les jeunes de 12 à 24 ans en situation d’exploitation sexuelle à Montréal, au Québec. Ce projet d’une durée de cinq ans, lancé en 2017, aidera jusqu’à 150 adolescents, dont la majorité sont des filles de 14 à 17 ans, qui vivent dans des centres jeunesse.

Citations

« Notre gouvernement prend des mesures sérieuses pour aider les personnes les plus à risque en investissant dans des programmes de prévention basées sur des faits de prévention factuelles et menés par la communauté. Je suis heureux de voir le travail accompli par le CIUSSS qui vient en aide aux jeunes vulnérables, victimes de l’exploitation sexuelle à Montréal. »


–  L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports

« Je suis heureuse de participer au lancement du projet Sphères qui est important pour notre organisation et notre Centre de recherche et d’expertise Jeunes en difficulté, qui a su innover dans le domaine de l’exploitation sexuelle chez les jeunes. Je suis confiante que ces actions concertées et les partenariats que Sphères met de l’avant seront bénéfiques pour les jeunes. Je salue donc l’apport financier du gouvernement du Canada qui permet au projet de voir le jour. »


–  Sonia Bélanger, présidente-directrice générale, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Faits en bref

  • Le financement a été accordé dans le cadre du FAPC de la SNPC, qui appuie des projets novateurs pour les enfants et les jeunes à risque et les délinquants à risque élevé dans les communautés.

  • La SNPC fournit un leadership national sur les moyens de prévenir et de réduire la criminalité chez les populations à risque et les communautés vulnérables en intervenant pour atténuer les facteurs sous-jacents qui mettent les personnes à risque de délinquance.

  • Le gouvernement du Canada offre jusqu’à 94 millions de dollars sur cinq ans en aide financière pour élaborer des projets inclusifs, diversifiés et culturellement adaptés pour la prévention du crime au Canada.

  • Du 1er avril 2018 au 31 mars 2019, le gouvernement du Canada a appuyé 84 projets communautaires de prévention du crime dans l’ensemble du Canada.

  • En 2019-2020, 46,5 millions de dollars ont été alloués dans le cadre de la SNPC pour appuyer la mise en œuvre et l’évaluation des programmes de prévention du crime.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Responsable des médias et des communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613 998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613 991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :