Le gouvernement du Canada publie un rapport qui fera avancer les travaux sur le premier programme national d’assurance contre les inondations au Canada

Communiqué de presse

Le 30 août 2022 - Ottawa (Ontario)

Les communautés et les gouvernements travaillent ensemble pour se préparer aux répercussions des changements climatiques et s’y adapter, contribuer à améliorer la qualité de vie des Canadiens dans les régions à risque élevé et réduire les coûts des catastrophes. Au Canada, les inondations représentent la catastrophe naturelle la plus courante et la plus coûteuse. Elles causent chaque année des dommages d’une valeur d’environ 1,5 milliard de dollars aux ménages, aux biens et aux infrastructures, et les propriétaires de propriétés résidentielles supportent environ 75 % des pertes non assurées chaque année.

Aujourd’hui, le gouvernement du Canada a annoncé la publication du rapport du Groupe de travail interdisciplinaire sur l’assurance contre les inondations et la réinstallation intitulé S’adapter à la montée des risques d’inondation : Analyse des solutions d’assurance pour le Canada.

Le rapport fournit les données probantes et l’information nécessaires pour appuyer la prise de décisions et une voie à suivre concernant un programme national d’assurance contre les inondations, avec des considérations spéciales pour la réinstallation stratégique potentielle des personnes les plus exposées aux risques. Il s’agit d’une première étape importante vers l’objectif commun de réduire les répercussions des inondations pour tous les Canadiens. Le rapport amène des progrès importants en matière de modélisation des inondations et d’analyse actuarielle en plus de démontrer l’adaptation aux changements climatiques en action.

Le gouvernement du Canada examine actuellement le rapport afin d’éclairer les prochaines étapes de l’élaboration d’un programme national d’assurance contre les inondations. Des travaux sont également en cours sur le Programme d’identification et de cartographie des aléas d’inondation et un portail sur les risques d’inondation pour rendre l’information sur les risques d’inondation plus accessible aux Canadiens.

Aux côtés des gouvernements provinciaux, territoriaux, autochtones et des administrations municipales le gouvernement fédéral élabore actuellement la première stratégie nationale d’adaptation du pays, afin d’aider le Canada à être plus résilient et à se préparer aux répercussions des changements climatiques. La Stratégie nationale d’adaptation devrait être lancée d’ici la fin de 2022. Le renforcement de la résilience du Canada aux inondations et autres catastrophes est l’un des cinq domaines d’intervention de la stratégie.

Le gouvernement du Canada continuera d’aider les Canadiens dont la vie et l’emploi sont touchés par des catastrophes, d’aider les collectivités à faire face aux réalités de l’augmentation des risques et des catastrophes liés au climat et, en fin de compte, d’accroître la résilience du pays face aux répercussions résultant des inondations.

Citations

« Je remercie le Groupe de travail sur l’assurance contre les inondations et la réinstallation pour son rapport essentiel qui nous fournira les idées et l’information dont nous avons besoin pour aller de l’avant et rendre l’assurance contre les inondations disponible et abordable pour les Canadiens vivant dans des régions à risque élevé. L’élaboration d’un programme national d’assurance contre les inondations est une priorité pour notre gouvernement et nous allons continuer de travailler avec nos partenaires pour offrir aux Canadiens la protection financière dont ils ont besoin. »

- L’honorable Bill Blair, président du Conseil privé de la Reine et ministre de la Protection civile

« Pour plusieurs, leur maison est leur plus important investissement et nous devons nous assurer que celles-ci soient équipées face aux conditions climatiques changeantes dans l’ensemble du pays. Le Groupe de travail sur l’assurance contre les inondations et la réinstallation contribue à protéger les propriétaires et constitue une étape vers une plus grande résilience des logements au Canada face aux événements climatiques. Notre gouvernement continuera d’aider ceux qui en ont le plus besoin, alors que nous travaillons à nous assurer que tout le monde a un chez-soi sûr. »

- L’honorable Ahmed Hussen, ministre du Logement et de la Diversité et de l’Inclusion

« Alors que nous nous préparons aux répercussions accrues des changements climatiques comme les inondations, notre gouvernement prend des mesures proactives pour s’assurer que les communautés sont mieux soutenues et protégées. Un programme national d’assurance contre les inondations est un exemple concret important du genre de mesures qui appuieront la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’adaptation globale visant à aider les Canadiens et les communautés à être mieux préparer aux répercussions des changements climatiques. »

- L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« L’industrie de l’assurance est en première ligne, elle s’attaque au risque financier du changement climatique. Les réclamations d’assurance liées à l’intensification des conditions météorologiques sévères ont plus que quadruplé au cours des 15 dernières années. Les inondations représentent le danger climatique le plus répandu auquel font face les Canadiens aujourd’hui et les personnes à risque élevé ne peuvent être assurées à un coût abordable. Le gouvernement du Canada a fait preuve d’un leadership essentiel en nommant le Groupe de travail et en coordonnant ses travaux jusqu’à la fin. Les assureurs sont impatients d’appuyer la création d’un programme national d’assurance contre les inondations offert dans le cadre d’un partenariat public-privé; nous sommes impatients de traduire cette recherche en un programme capable d’offrir une assurance contre les inondations à des centaines de milliers de Canadiens à risque élevé. »

 

- Craig Stewart, vice-président, Changements climatiques et Enjeux fédéraux, Bureau d’assurance du Canada, et coprésident, Table consultative – Résilience et sécurité en cas de catastrophe pour la Stratégie nationale d’adaptation

Faits en bref

  • Le Groupe de travail a mené ses travaux en collaboration avec d’autres ministères fédéraux, les gouvernements provinciaux et territoriaux et l’industrie de l’assurance. Les travaux du groupe de travail comportaient également la participation d’universitaires, de membres des Premières Nations vivant hors réserve, d’Inuits, de Métis et d’autres organisations.

  • Le 18 mai 2021, Services aux Autochtones Canada (SAC) et l’Assemblée des Premières Nations (APN) ont lancé le Comité directeur sur les besoins des Premières Nations en matière d’assurance habitation contre les inondations résidentielles, une initiative complémentaire visant à examiner les besoins particuliers des Premières Nations vivant dans les réserves en matière d’assurance habitation contre les inondations. Le rapport final a été présenté lors de la dernière réunion du Comité directeur, le 28 juin 2022, ainsi qu’à l’Assemblée générale annuelle de l’APN, le 4 juillet 2022. Ces travaux éclaireront les considérations futures et les prochaines étapes potentielles liées aux options d’assurance contre les inondations dans les réserves. 

  • Depuis 2019, le gouvernement du Canada a fait avancer un certain nombre d’initiatives, en collaboration avec tous les niveaux de gouvernement et les intervenants, pour améliorer la résilience face aux risques d’inondation et l’atténuation du niveau de répercussions de ces derniers. Cela comprend, sans toutefois s’y limiter :

    • un investissement de 63,8 millions de dollars sur trois ans pour le Programme d’identification et de cartographie des aléas d’inondation afin d’achever la cartographie des aléas d’inondation dans les régions à risque élevé et de rendre ces renseignements accessibles, en partenariat avec les provinces et les territoires, ainsi que de faire progresser les pratiques exemplaires cohérentes et les approches de cartographie relative aux inondations dans l’ensemble des administrations canadiennes;
    • un engagement à créer un portail national sur les risques d’inondation afin que les Canadiens disposent de renseignements sur les risques d’inondation, ainsi que de ressources et de suggestions sur la meilleure façon de protéger leurs maisons et leurs collectivités. Ce travail vise à aider les Canadiens à se préparer aux inondations dans les régions à risque élevé, à en atténuer les effets et à s’en remettre, et il s’appuiera sur les données cartographiques et scientifiques existantes;
    • un examen du programme des Accords d’aide financière en cas de catastrophe afin de s’assurer que les provinces et les territoires disposent d’un système actualisé et durable pour le rétablissement après une catastrophe et pour la sécurité et le bien-être des Canadiens;
    • l’avancement des travaux sur le Profil national des risques, une évaluation stratégique des risques et des capacités à l’échelle nationale qui utilise des données scientifiques et les commentaires des intervenants pour déterminer, comparer et classer par ordre de priorité les dangers les plus préoccupants et les lacunes dans notre capacité à prévenir et atténuer une catastrophe, à y réagir et à s’en remettre, et ce, pour tous les dangers. Le Profil national des risques comprend un volet axé sur les inondations, qui coordonne l’élaboration d’une politique pangouvernementale sur les risques d’inondations et l’orientation des activités liées à la sensibilisation, à la mobilisation et à l’éducation en matière de risques d’inondations.
  • Le Canada élabore actuellement sa première Stratégie nationale d’adaptation, en collaboration avec les gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux, Autochtones et d’autres partenaires clés, afin d’unir la société dans une action coordonnée et stratégique visant à rendre les communautés plus sûres et plus résilientes au climat. La Stratégie sera axée sur la collaboration et l’action – elle s’appuiera sur les plans et les actions menés par tous les ordres de gouvernement, les Autochtones et d’autres intervenants, afin d’établir une vision commune de la résilience climatique au Canada, de déterminer les possibilités de collaboration accrue entre tous les ordres de gouvernement et de fournir un cadre pour des actions concrètes, tangibles et mesurables.

  • Afin d’appuyer l’élaboration de la Stratégie nationale d’adaptation, Sécurité publique Canada copréside une table consultative sur la résilience et la sécurité en cas de catastrophe qui comprend divers intervenants, notamment des représentants des organisations autochtones nationales, des organisations non gouvernementales, des universités et des associations industrielles.

  • Dans sa plus récente lettre de mandat, le ministre Blair a été chargé de créer un programme national d’assurance contre les inondations à faible coût pour protéger les propriétaires qui courent un risque élevé d’inondation et qui ne bénéficient pas d’une protection d’assurance adéquate.

  • En attendant que le gouvernement du Canada parachève son travail de création d’un programme national d’assurance contre les inondations, les Canadiens vivant dans des régions à risque élevé où l’assurance contre les inondations n’est actuellement pas disponible sont toujours entièrement admissibles aux Accords d’aide financière en cas de catastrophe du gouvernement fédéral, bien que les conditions d’admissibilité précises soient établies par les provinces et les territoires.

Liens connexes

Personnes-ressources

Annie Cullinan
Attachée de presse
Cabinet du président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre de la Protection civile

annie.cullinan@qpc-cpr.gc.ca
Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
psmediarelations@ps-sp.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :