Le gouvernement du Canada et l’Inuit Tapiriit Kanatami s’engagent à éradiquer la tuberculose dans l’Inuit Nunangat d’ici 2030

Communiqué de presse

Réduction des cas de tuberculose active d’au moins 50 % d’ici 2025

Le 23 mars 2018 - Ottawa (Ontario) - Services aux Autochtones Canada

ᐃᓄᒃᑎᑐᑦ

Inuinnaqtun (PDF)

En 2016, le taux d’incidence de la tuberculose chez les Inuit dans l’Inuit Nunangat était plus de 300 fois plus élevé que celui de la population non autochtone née au Canada. Cette réalité stupéfiante et inacceptable, qui a pris de l’ampleur au cours de la dernière décennie, doit changer.

Aujourd’hui, afin de souligner la Journée mondiale de la tuberculose, la ministre des Services aux Autochtones, Jane Philpott, et le président de l’Inuit Tapiriit Kanatami (ITK), Natan Obed, ont annoncé leur engagement envers l’éradication de la tuberculose dans l’Inuit Nunangat d’ici 2030 et la réduction des cas de tuberculose active d’au moins 50 % d’ici 2025. Pour ce faire, un plan d’action portant sur l’éradication sera mis en œuvre et dirigé par le Groupe de travail sur la tuberculose dont la mise sur pied a été annoncée précédemment.

Au nombre des principales priorités, mentionnons la prévention des décès liés aux retards dans le diagnostic de la tuberculose et l’éradication de la tuberculose chez les jeunes enfants. Dans chacune des quatre régions inuites qui composent l’Inuit Nunangat, des plans visant l’éradication seront élaborés et adaptés en fonction des forces et des besoins régionaux. Les plans régionaux comprendront des programmes améliorés de santé publique ainsi que du renforcement des capacités au sein des collectivités afin d’accélérer le diagnostic de manière à commencer plus rapidement le traitement de la tuberculose active et de l’infection tuberculeuse latente. Des efforts de sensibilisation seront également déployés afin de mieux comprendre la tuberculose, de manière à contribuer à la réduction de la transmission et à la lutte contre la stigmatisation.

Dans le but de respecter ces dates cibles ambitieuses, l’accent sera particulièrement mis sur le travail visant à réduire les inégalités sociales et à améliorer les déterminants sociaux inuits de la santé qui sont étroitement liés à la tuberculose, comme le logement, la sécurité alimentaire et la nutrition, l’accès aux services de santé et la santé mentale.

Pour éliminer la tuberculose, le gouvernement du Canada et l’Inuit Tapiriit Kanatami reconnaissent qu’une approche multidisciplinaire, collaborative et dirigée par les Inuit est essentielle.

Cette année, la Journée mondiale de la tuberculose a pour thème « Avis de recherche : des chefs de file pour un monde exempt de tuberculose ». Le gouvernement du Canada et l’Inuit Tapiriit Kanatami travailleront en collaboration en leur qualité de chefs de file pour enrayer les inégalités sociales qui nuisent à l’éradication de la tuberculose, ainsi que pour éliminer cette dernière dans l’Inuit Nunangat d’ici 2030. 

Citations

« J’aimerais reconnaître le leadership et le soutien remarquables de l’Inuit Tapiriit Kanatami et des gouvernements provinciaux et territoriaux. Le gouvernement du Canada déploiera tous les efforts requis pour respecter son engagement envers l’éradication de la tuberculose dans l’Inuit Nunangat d’ici 2030. Ce jour aurait dû arriver bien avant et nous sommes déterminés à mettre en œuvre une stratégie qui est à la fois prise en charge et menée par la communauté, une stratégie qui tient compte des déterminants sociaux de la santé. »

L’honorable Jane Philpott, M.D., c.p., députée
Ministre des Services aux Autochtones

« Nous pouvons et nous devons éradiquer la tuberculose dans chacune des collectivités inuites au Canada. Pendant trop longtemps, les Inuit ont souffert de cette maladie évitable et curable, ainsi que de l’héritage colonial issue de l’indifférence du gouvernement à l’égard de la santé et du bien-être de nos collectivités. Aujourd’hui, je suis fier de faire cette annonce dont l’objectif consiste à éradiquer la tuberculose chez les Inuit. Les dirigeants inuits demanderont au Canada de rendre des comptes pour faire en sorte que la tuberculose, une maladie enracinée dans l’injustice sociale, soit éliminée complètement et définitivement. »

Natan Obed
Président de l’Inuit Tapiriit Kanatami

« Je suis heureux que le gouvernement du Nunavut, avec l’appui du gouvernement du Canada, du ministère des Services communautaires et gouvernementaux et d’autres partenaires, ait franchi cette année une étape importante pour éradiquer la tuberculose de notre territoire. La mise en service d’une clinique mobile de dépistage de la tuberculose dans une collectivité, pendant six semaines, est un exemple de ce que l’on peut accomplir ensemble en peu de temps. J’espère que nous poursuivrons cette collaboration, qui profitera à la santé et au bien-être des Nunavummiut. »

L’honorable Pat Angnakak
Ministre de la Santé, gouvernement du Nunavut

« Le gouvernement du Nunatsiavut est déterminé à éradiquer la tuberculose. Il a pris plusieurs mesures visant à contrer cette maladie dans nos collectivités, y compris en entreprenant l’élaboration du plan pour éradiquer la tuberculose intitulé “End Tuberculosis in Nunatsiavut - From Here to There”. Nous sommes conscients que l’élimination complète ne peut être obtenue qu’à l’aide de partenariats avec les gouvernements fédéral et provinciaux ainsi que grâce à un engagement et un soutien communautaires. L’éradication de la tuberculose nécessite des mesures et stratégies particulières, dont celles qui prennent en considération les déterminants sociaux de la santé, comme le logement, la sécurité alimentaire, le développement des enfants en santé et le soutien social. »

Président Lampe,
gouvernement du Nunatsiavut 

« Il est temps de faire de l’élimination de la tuberculose une priorité collective. La volonté d’éradiquer la tuberculose au Canada n’a jamais été aussi partagée. L’ampleur du leadership communautaire et des investissements en cours de même que la détermination affichée par tous les ordres de gouvernement et les principales organisations autochtones nationales en témoignent de façon éloquente. Il est maintenant temps de soutenir cet élan. »

Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique du Canada

« Certaines collectivités du Nunavik ont connu d’importantes éclosions de tuberculose au cours des dernières années. Cette annonce est un pas dans la bonne direction et vient appuyer nos efforts de mobilisation contre la tuberculose auprès des dirigeants des collectivités en vue de créer une stratégie dirigée par les Inuit. Je crois que nous pouvons éradiquer la tuberculose si nos plans d’action régionaux tiennent compte de l’histoire et du point de vue des Inuit. »

Minnie Grey,
directrice générale de la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik (RRSSSN)

Faits en bref

  • La tuberculose est une maladie qui touche de façon disproportionnée les collectivités inuites et celles des Premières Nations en comparaison avec la population non autochtone née au Canada. Les personnes qui en sont atteintes peuvent être traitées et guéries en prenant des antibiotiques.

  • La stigmatisation et la discrimination demeurent des obstacles majeurs à la prévention et à la prise en charge de la tuberculose, car elles peuvent retarder la décision de faire des tests de dépistage.

  • Il existe un traumatisme historique chez les Inuit en raison du fait que, dans le passé, certains d’entre eux devaient quitter leur collectivité pour se rendre dans des sanatoriums dans le Sud afin d’être soignés et qu’ils ne revenaient jamais chez eux. Ce traumatisme demeure un obstacle à l’obtention de soins de santé.

  • Le gouvernement du Canada s’engage à appuyer les organisations et collectivités inuites, les systèmes de santé provinciaux et territoriaux, les experts scientifiques et d’autres partenaires et à travailler avec eux pour éliminer la tuberculose, qui constitue une menace majeure pour la santé publique dans l’Inuit Nunangat. Pour ce faire, il faut notamment tenir compte des facteurs sanitaires et socioéconomiques qui contribuent à la forte incidence de la tuberculose chez les Inuit.

  • Dans le cadre du budget de 2018, un montant de 27,5 millions de dollars sur 5 ans a été annoncé afin d’appuyer le travail accompli dans l’Inuit Nunangat. Cela comprend des fonds pour améliorer la prévention, le dépistage, le diagnostic et le traitement de la tuberculose et de l’infection tuberculeuse latente.

  • Ce financement fait partie de la somme de 509,5 millions de dollars annoncée dans le budget de 2018 pour travailler avec les Inuit et d’autres partenaires afin de renforcer les programmes de santé publique, recueillir des données par le truchement d’une enquête sur la santé des Inuit, investir dans le logement pour s’attaquer aux importants problèmes de surpeuplement dans les collectivités autochtones et favoriser la formation et la préparation à l’emploi.

  • En outre, dans le cadre du budget de 2017, un total de 240 millions de dollars sur 10 ans a été annoncé pour appuyer le logement au Nunavut.

  • Cet hiver, le gouvernement du Canada a appuyé le gouvernement du Nunavut lorsqu’il a mis en service une clinique de dépistage mobile dans une collectivité du Nunavut en réponse à une éclosion locale de tuberculose. Plus de 40 fournisseurs de soins de santé des réseaux fédéraux et provinciaux ont fourni de l’aide. Plus de 90 % de la population admissible aux tests a fait l’objet d’un dépistage sur une période de six semaines, à compter de février 2018. Les résultats de cette initiative seront examinés et intégrés aux futures initiatives visant à réduire la tuberculose dans l’Inuit Nunangat.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Andrew MacKendrick
Cabinet de l’honorable Jane Philpott
Ministre des Services aux Autochtones
819-953-5372

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160

Communications ITK
Erin Brandt Filliter
613-238-8181, poste 272
Twitter : @ITK_CanadaInuit
Facebook : Inuit Tapiriit Kanatami
Instagram : @inuittapiriitkanatami

Restez branchés
Joignez-vous à la conversation pour en savoir plus sur les #Autochtones au Canada et sur les sujets qui les concernent :

Twitter : GouvCan – Autochtones
Facebook : GouvCan – Autochtones
Instagram : @gcAutochtones

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :