Déclaration du ministre des Services aux Autochtones à l'occasion de la Semaine de la santé mentale

Déclaration

Ottawa (Ontario), le 9 mai 2019 — Le ministre des Services aux Autochtones, Seamus O'Regan, a publié la déclaration suivante aujourd'hui :

« L'époque où vivre avec une maladie mentale était une honte secrète est révolue depuis longtemps, mais nous devons encore en parler franchement, éliminer la stigmatisation et nous soutenir mutuellement pour obtenir l'aide dont nous avons besoin.

Cette semaine, l'Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) et les Canadiens et Canadiennes de partout au pays nous encouragent à "parler haut et fort" pour faire la promotion de la santé mentale et de l'importance de soutenir ceux qui ont des problèmes de santé mentale.

Selon l'ACSM, 20 % de la population (soit environ sept millions de Canadiens et Canadiennes) doit composer avec une maladie mentale. Si un Canadien sur cinq est touché, il va sans dire que vous connaissez sans doute une de ces personnes.

Nous savons que les Premières Nations et les Inuits ont fait de la santé mentale une priorité. Voilà pourquoi nous travaillons en collaboration avec nos partenaires des Premières Nations et des Inuits, ainsi qu'avec les provinces et les territoires, pour faire progresser les approches dirigées par les Autochtones à l'égard du mieux-être mental. Services aux Autochtones Canada investit plus de 425 millions de dollars pour aider à répondre aux besoins en matière de mieux-être mental des populations des Premières Nations et des Inuits au moyen de divers services, y compris : la promotion de la vie et la prévention du suicide de manière adaptée à la culture; la prévention et le traitement de la toxicomanie; les équipes du mieux-être mental; une ligne d'aide téléphonique sans frais et un service de counseling par l'entremise de clavardage en ligne; du soutien pour les anciens élèves des pensionnats autochtones et leur famille, ainsi que pour les personnes touchées par la question des femmes et des filles autochtones assassinées ou disparues.

Depuis 2016, le gouvernement du Canada appuie la mise en œuvre de la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les Inuits d'Inuit Tapiriit Kanatami. Le budget de 2019 continue d'appuyer cette stratégie et prévoit y consacrer 50 millions de dollars sur 10 ans.

De plus, les Autochtones peuvent aussi appeler la Ligne d'écoute d'espoir. On y offre un soutien téléphonique immédiat et adapté sur le plan culturel en cas de crise, 24 heures par jour, sept jours par semaine. Pour joindre la ligne d'écoute, composez sans frais le 1-855-242-3310 ou connectez-vous au clavardage en ligne à espoirpourlemieuxetre.ca.

J'encourage tout le monde à #ParlerHautEtFort, à tenir des conversations et à travailler pour réduire la stigmatisation entourant les troubles de santé mentale. »

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Kevin Deagle
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Seamus O'Regan
Ministre des Services aux Autochtones
873-354-0987

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés

Participez à la conversation sur les peuples autochtones au Canada :

Twitter : GouvCan — Autochtones
Facebook : GouvCan — Autochtones
Instagram : @gcautochtones

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :