Tous les Canadiens devraient avoir accès à une source fiable d’eau potable, salubre et propre. Le gouvernement du Canada et les communautés des Premières Nations travaillent en partenariat pour améliorer l’infrastructure d’approvisionnement en eau dans les réserves et favoriser l’accès à une eau potable fiable, salubre et propre.

Aujourd’hui, l’honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, a annoncé des investissements supplémentaires de plus de 1,5 milliard de dollars pour aider le gouvernement à respecter son engagement visant à assurer la salubrité de l’eau potable dans les communautés des Premières Nations.

Ces fonds supplémentaires comprennent :

  • 616,3 millions de dollars pendant six ans, et 114,1 millions de dollars par année par la suite pour accroître le soutien au fonctionnement et à l’entretien de l’infrastructure d’approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées dans les réserves.

    Ce financement permettra aux communautés des Premières Nations de mieux entretenir, à long terme, les quelque 1 200 systèmes d’approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées dans les réserves, ce qui réduira les risques de récurrence des avis concernant la qualité de l’eau potable à long terme.

    Les Premières Nations auront la capacité de veiller à ce que les problèmes de soutien et de capacité des opérateurs en traitement de l’eau puissent être mieux réglés; d’améliorer ou de maintenir les cotes d’état des infrastructures liées à l’eau en effectuant l’entretien et les réparations nécessaires avant que des problèmes surgissent, ce qui coûtera beaucoup moins cher à long terme; et d’assurer des cycles de vie plus longs pour l’infrastructure d’approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées.
  • 309,8 millions de dollars pour poursuivre les travaux visant à lever tous les avis concernant la qualité de l’eau potable à long terme touchant les réseaux publics dans les réserves.

    Ce financement permettra d’améliorer les travaux déjà en cours pour répondre aux avis concernant la qualité de l’eau potable à long terme non résolus et d’atténuer les retards, y compris ceux subis récemment en raison de la pandémie de COVID‑19.

    Les mesures visant à accélérer les projets seront examinées au cas par cas et peuvent comprendre l’aide aux communautés pour cibler, former et soutenir la certification des opérateurs locaux; le financement du transport aérien de matériaux et d’équipement vers des sites éloignés; et le soutien des mesures de précaution liées à la COVID-19, notamment la construction ou la livraison rapide de logements adéquats pour permettre la reprise de la construction des infrastructures dans les communautés pendant la période d’isolement des travailleurs.
  • 553,4 millions de dollars pour continuer à financer l’infrastructure d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées dans les réserves

    Ces nouveaux investissements permettront de poursuivre le programme d’approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées de Services aux Autochtones Canada, notamment en continuant à financer l’infrastructure d’approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées dans les réserves, ce qui est essentiel pour s’occuper des systèmes vulnérables et aider à prévenir les futurs avis concernant la qualité de l’eau potable.

    Ces investissements permettront également d’améliorer les services fournis par les organisations de soutien technique, comme le Programme de formation itinérante et les centres centralisés de traitement de l’eau potable et de traitement des eaux usées en Ontario.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :