Le gouvernement du Canada annonce 1,5 milliard de dollars en nouveaux investissements pour appuyer l’approvisionnement en eau potable salubre dans les communautés des Premières Nations

Communiqué de presse

Le 2 décembre 2020 — Ottawa, territoire traditionnel algonquin, Ontario — Services aux Autochtones Canada

Alors que nous travaillons à bâtir un Canada plus inclusif, nous devons garantir que les besoins fondamentaux sont satisfaits et, à l’heure actuelle, ces besoins ne sont pas comblés dans de nombreuses communautés autochtones. Si la plupart des Canadiens ont un accès fiable à de l’eau potable salubre, de nombreuses communautés des Premières Nations sont toujours confrontées à des problèmes urgents liés à l’eau. Ces problèmes ont par ailleurs été exacerbés par la pandémie de COVID-19.

Des siècles de politiques coloniales et un sous-financement constant des services et des systèmes liés à l’eau ont nui à la qualité de vie en général, ont contribué à creuser les écarts socioéconomiques et ont entraîné une participation moindre des Premières Nations à l’économie. Des communautés fortes et saines disposant de bonnes infrastructures communautaires mènent à des communautés prospères.

Aujourd’hui, l’honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, a annoncé des investissements supplémentaires de plus de 1,5 milliard de dollars pour accélérer les travaux visant à lever tous les avis concernant la qualité de l’eau potable à long terme. Il a également annoncé la somme de 114,1 millions de dollars par année par la suite pour soutenir le fonctionnement et l’entretien quotidien des infrastructures liées à l’eau dans les réserves. Le financement aidera les Premières Nations à assurer un accès fiable et sécuritaire à de l’eau potable dans leurs communautés. Il permettra aussi d’assurer un financement stable à long terme pour couvrir tous les coûts liés au fonctionnement et à l’entretien. Le sous-financement dure depuis beaucoup trop longtemps, et les nouveaux investissements s’avèrent essentiels à l’obtention de résultats durables. En accordant ces nouveaux fonds, le gouvernement du Canada se joint à des partenaires des Premières Nations pour répondre aux besoins essentiels de celles-ci et pour veiller à ce qu’elles aient accès à de l’eau potable salubre pour les générations à venir.

Pour que les solutions soient durables, il faut donner aux communautés des Premières Nations les ressources dont elles ont besoin pour exploiter et entretenir leurs systèmes d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées. Le Canada investira 616,3 millions de dollars pendant une période de six ans et 114,1 millions de dollars par année par la suite pour soutenir le fonctionnement et l’entretien quotidien des infrastructures liées à l’eau dans les réserves, même après que tous les avis concernant la qualité de l’eau potable à long terme auront été levés. Le nouveau financement permettra de fournir un soutien fiable et durable grâce auquel les Premières Nations pourront maintenir en bon état leurs infrastructures liées à l’eau. Ainsi, les systèmes seront durables et auront un plus long cycle de vie. Cela signifie également que les problèmes liés aux systèmes d'eau pourront être détectés plus tôt et que l’on pourra prévenir les futurs avis concernant la qualité de l’eau potable à long terme. Le financement permettra de soutenir la formation des opérateurs de systèmes d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées, et il aidera les communautés à garder en poste des opérateurs qualifiés, et ce, pour les années à venir.

Il est essentiel de construire et de réparer les infrastructures d’assainissement de l’eau pour garantir un accès fiable à de l’eau potable salubre. Pour cette raison, l’investissement annoncé aujourd’hui comprend également 553,4 millions de dollars pour continuer à financer les infrastructures d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées dans les réserves pour prévenir les avis concernant l’eau potable à l’avenir.

En outre, un montant de 309,8 millions de dollars sera versé pour soutenir les travaux en cours pour lever les avis concernant la qualité de l’eau potable à long terme en vigueur dans des systèmes publics des réserves. Les fonds aideront notamment à rattraper les retards accusés dans les projets, y compris les retards attribuables à la pandémie de COVID-19.

Le gouvernement du Canada s'efforcera également de soutenir les initiatives des Premières Nations visant à créer des centres de prestation de services d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées qui peuvent fournir une expertise technique sur l'entretien et le fonctionnement des systèmes à plusieurs communautés des Premières Nations.

Le gouvernement du Canada continuera de travailler en partenariat avec les Premières Nations pour trouver des solutions durables et à long terme afin que les communautés continuent d'avoir accès à une eau potable salubre pour les générations à venir. Grâce à ce nouveau financement, nous continuons de faire des progrès pour combler les lacunes en matière d'infrastructure dans les réserves, tout en soutenant des communautés des Premières Nations prospères et saines.

Citations

« En 2015, le gouvernement actuel a commencé à travailler avec les communautés des Premières Nations pour améliorer l’accès à de l’eau potable salubre. Nous n’arrêterons pas le travail tant que tous les avis à long terme en vigueur dans les systèmes publics des réserves ne seront pas levés et que toutes les communautés des Premières Nations dans les réserves n’auront pas un accès fiable à une eau potable propre et sûre, maintenant et dans l'avenir. L'annonce d'aujourd'hui contient des engagements concrets pour soutenir une infrastructure stable et fiable dans les communautés, et ce, pour les années à venir. »

L’honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones

Faits en bref

  • De novembre 2015 à novembre 2020, grâce aux travaux réalisés en partenariat avec les communautés des Premières Nations et d’autres partenaires, 97 avis concernant la qualité de l’eau potable à long terme ont été levés, et 171 avis à court terme ont été levés avant de devenir des avis à long terme. 

  • Depuis 2016, le gouvernement du Canada a pris des engagements de 2,19 milliards de dollars envers les Premières Nations pour construire et réparer les infrastructures d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées et appuyer la gestion et l’entretien efficaces des systèmes d’aqueduc dans les réserves. 1,65 milliard de dollars ont été investis dans 626 projets d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées dans 581 communautés des Premières Nations servant environ 462 000 personnes.

  • Toutes les communautés des Premières Nations ont désormais accès à du personnel qualifié pouvant échantillonner et tester la qualité de l’eau potable, laquelle est contrôlée plus souvent. Par conséquent, les Premières Nations et le gouvernement du Canada sont en mesure de détecter et régler les problèmes liés aux systèmes d’approvisionnement en eau potentiels plus rapidement.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Adrienne Vaupshas
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
adrienne.vaupshas@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :