Les Premières Nations d’Atikameksheng Anishinawbek, de Wahnapitae et de Mattagami et le Canada soulignent les solutions communautaires efficaces soutenues dans le cadre du Fonds de soutien aux communautés autochtones

Communiqué de presse

Le 16 avril 2021 — Ottawa, territoire traditionnel algonquin non cédé (Ontario) — Services aux Autochtones Canada

Le gouvernement du Canada continue à faire des investissements pour que les membres des Premières Nations, les Inuit et les Métis aient le soutien dont ils ont besoin pour assurer la sécurité de leurs communautés en réponse à la pandémie de COVID-19.

Aujourd’hui, Gimma Craig Nootchtai d’Atikameksheng Anishnawbek, le chef Larry Roque de la Première Nation de Wahnapitae, le chef Chad Boissoneau de la Première Nation de Mattagami et Marc G. Serré, le député de Nickel Belt et secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles, au nom de l’honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, ont souligné les solutions communautaires réalisées en vue de prévenir la COVID-19 dans ces communautés, de s’y préparer et d’y répondre.

Depuis mars 2020, SAC a fourni aux Premières Nations d’Atikameksheng Anishnawbek, de Wahnapitae et de Mattagami une somme totale de plus de 875 000 $ dans le cadre du Fonds de soutien aux communautés autochtones (FSCA). Ce financement a été utilisé pour mettre en place une panoplie de mesures comme les suivantes : un soutien aux aînés et aux membres vulnérables des communautés, une amélioration de la sécurité alimentaire, des services de soutien en santé mentale, des services d’intervention en cas d’urgence, et bien plus encore. Le FSCA a été conçu pour donner aux dirigeants autochtones la souplesse dont ils ont besoin pour protéger leurs communautés.

Solutions communautaires appuyées par le Fonds de soutien aux communautés autochtones

La Première Nation Atikameksheng Anishnawbek :

  • a augmenté le personnel de la prestation de services de santé professionnelle, y compris les infirmiers et infirmières, les préposés aux services de soutien à la personne, les travailleurs en sensibilisation communautaire et les professionnels en santé mentale communautaire;
  • a mis sur pied une équipe d’intervention d’urgence communautaire;
  • a élaboré un plan de lutte contre la pandémie;
  • a établi une banque alimentaire pour les membres et les familles vulnérables des communautés;
  • a installé un point de contrôle à la frontière pour permettre la recherche des contacts et contrôler le va-et-vient dans la communauté;
  • a acheté de l’équipement et des fournitures pour mettre sur pied un centre d’isolement;
  • a modifié les locaux à bureaux pour respecter la distanciation physique et les pratiques de travail sécuritaires;
  • a fourni des soutiens pédagogiques aux élèves;
  • a acheté des masques, du désinfectant, des gants, des blouses, des lunettes protectrices, etc.;
  • a aidé les aînés à utiliser la technologie qui permet de les tenir au courant des nouvelles relatives à la COVID-19 ainsi que des programmes qui les aident à garder la forme physique et la santé mentale et à participer aux activités communautaires virtuelles.

La Première Nation de Wahnapitae :

  • a mis sur pied une banque alimentaire pour réduire l’exposition potentielle pour les membres vivant dans la réserve;
  • a établi un plan d’intervention en cas d’urgence officiel qui établit des procédures claires pour la coordination des efforts à l’échelle de l’administration pour faire face à ce défi unique;
  • a géré et a surveillé l’accès aux routes pour s’assurer que les personnes accédant à la communauté respectent la nécessité de protéger la santé publique;
  • a coordonné le dépistage de la COVID-19 et la vaccination connexe, y compris le transport des membres dans les réserves qui voulaient se rendre à des cliniques de vaccination;
  • a appuyé l’amélioration des technologies de communication, notamment en fournissant des ordinateurs portables aux élèves pour leur permettre d’étudier de façon sécuritaire à la maison et en acquérant des logiciels pour permettre à l’administration de mieux rester en contact et communiquer avec les membres en ligne.

La Première Nation de Mattagami :

  • a acheté des produits alimentaires de base et les a distribués à la communauté, ce qui a diminué le besoin des membres de sortir de la communauté pour faire leurs achats;
  • a établi une barrière de sécurité à l’entrée de la Première Nation pour surveiller les déplacements et les visiteurs;
  • a obtenu des ressources en santé mentale pour aider à atténuer les effets négatifs de la pandémie sur les membres de la communauté.

Le Canada a investi approximativement 1,1 milliard de dollars dans le Fonds de soutien aux communautés autochtones pour aider les communautés et les organisations des Premières Nations, inuites et métisses à prévenir la propagation du virus, à se préparer à la pandémie et à y répondre.

Citations

« La pandémie de COVID-19 a été très difficile pour notre nation et a causé un stress spirituel, physique, émotionnel, mental et financier pour les membres de notre communauté. Le financement a permis à notre Première Nation d’élaborer un cadre qui nous a aidés à répondre aux besoins immédiats de nos membres et à assurer la protection et le maintien de leur santé. Nous sommes très reconnaissants de l’aide fournie. Miigwetch. »

Gimaa Craig Nootchtai
Première Nation d’Atikameksheng Anishnawbek

« Les défis que présente la COVID-19 ont été considérables; c’est pourquoi la Première Nation de Wahnapitae est très heureuse d’avoir pu offrir un soutien très nécessaire aux membres vivant dans la réserve et hors réserve grâce au Fonds de soutien aux communautés autochtones. Le Fonds nous a aidés à protéger nos membres et à leur offrir ce dont ils ont besoin en ces temps de crise dans le cadre des projets élaborés par notre peuple et pour notre peuple. Il s’agit d’une période difficile pour tous, alors miigwech au gouvernement du Canada d’avoir travaillé avec la Première Nation de Wahnapitae pour lui permettre de mettre en place des solutions communautaires essentielles. »

Chef Larry Roque
Première Nation de Wahnapitae

« Le Fonds de soutien aux communautés autochtones a fourni un soutien financier qui nous a permis de concentrer notre énergie sur la prévention de la COVID-19 pour empêcher qu’il y ait des conséquences négatives pour notre communauté. Avoir le soutien financier pour mettre en œuvre une infrastructure de protection et de prévention sauvegarde nos membres les plus vulnérables, nos aînés et nos enfants. »

Chef Chad Boissoneau
Première Nation de Mattagami

« Nous savons que les meilleures solutions sont celles qui sont dirigées par la communauté, et c’est pourquoi le gouvernement du Canada a créé le Fonds de soutien aux communautés autochtones. Ce fonds donne aux dirigeants la souplesse d’utiliser le financement de la façon qui convient le mieux à leur communauté. Je félicite les dirigeants des Premières Nations d’Atikameksheng Anishnawbek, de Wahnapitae et de Mattagami de leurs idées innovatrices pour répondre aux besoins de leurs communautés durant la pandémie de COVID-19. Nous continuerons de soutenir les communautés autochtones et nous traverserons la pandémie ensemble. »

L’honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones

« Nous devons tous faire notre part pour assurer notre sécurité ainsi que celle de nos proches et de nos communautés. Le Fonds de soutien aux communautés autochtones a aidé nos communautés à faire précisément cela. Je continuerai de travailler en étroite collaboration avec les communautés autochtones de Nickel BeltGrand Sudbury et de les aider à faire progresser leurs propres priorités personnelles à mesure que nous traversons cette pandémie. »

Marc G. Serré
Député de Nickel Belt et secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles

Faits en bref

  • La Première Nation d’Atikameksheng Anishnawbek est située à l’ouest de Sudbury (Ontario), à l’extrémité est du lac Whitefish, et à l’ouest du lac Stuart.

  • La Première Nation de Wahnapitae est située à 29 km au nord-ouest de Sudbury, en Ontario.

  • La Première Nation de Mattagami est située à environ 70 km au sud de Timmins, en Ontario.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Adrienne Vaupshas
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
adrienne.vaupshas@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Isak Vaillancourt
Coordonnateur des communications
Première Nation d’Atikameksheng Anishnawbek
communications@wlfn.com

Nick Stewart
Agent de communications
Première Nation de Wahnapitae
nick.stewart@wahnapitaefn.com

Chef Chad Boissoneau
Première Nation de Mattagami
705-262-1396

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :