Rapport du progrès sur l'engagement du gouvernement du Canada concernant l'eau potable dans les communautés des Premières Nations

Communiqué de presse

Le 1 avril 2021 — Ottawa, Territoire traditionnel algonquin non cédé (Ontario) — Services aux Autochtones Canada

Le gouvernement du Canada continue de travailler à l'amélioration de l'accès à une eau potable propre et sûre pour toutes les communautés des Premières Nations.

Aujourd'hui, l'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, a fait le point sur l'engagement du gouvernement à mettre fin à tous les avis à long terme concernant l'eau potable dans les réseaux publics des réserves.

En date du 31 mars 2021, 105 avis à long terme sur la qualité de l'eau potable et 177 avis à court terme sur la qualité de l'eau potable ont été levés et l'accès à l'eau potable a été rétabli dans environ 5 920 foyers des communautés des Premières Nations.

La levée de 105 avis à long terme concernant la qualité de l'eau potable constitue une étape importante. En effet, ce nombre correspond à celui qui était en place lorsque le gouvernement s'est engagé à éliminer tous les avis à long terme concernant la qualité de l'eau potable dans les réseaux publics dans les réserves. Bien que d'autres avis se soient ajoutés au fil du temps, à la fois en élargissant la portée de l'engagement et en transformant les avis à court terme en avis à long terme, l'atteinte de ce nombre témoigne de cinq ans et demi de progrès réels.

Nous sommes heureux de confirmer que la Première Nation de Semiahmoo a levé un avis à long terme le 31 mars 2021 après avoir réussi à raccorder sa communauté au réseau d'aqueduc municipal de la ville voisine de Surrey, en Colombie-Britannique, rétablissant ainsi un accès fiable à l'eau potable pour tous les ménages de la communauté.

Cette levée représente également une étape importante, car les communautés des Premières Nations de la Colombie-Britannique n'ont maintenant aucun avis à long terme actif sur l'eau potable touchant leurs systèmes d'eau publics. Depuis novembre 2015, les communautés des Premières Nations ont levé 20 avis à long terme concernant l'eau potable dans les réseaux publics des réserves de la Colombie-Britannique.

L'engagement du gouvernement du Canada envers la salubrité de l'eau dans les communautés des Premières Nations va au-delà de notre travail visant à éliminer les avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme. Il est impératif de fournir une source de fonds stable et à long terme pour soutenir les coûts de fonctionnement et d'entretien afin d'éviter que les avis concernant la qualité de l'eau potable ne se reproduisent en permettant aux Premières Nations d'entretenir adéquatement les infrastructures d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées et de mieux soutenir les opérateurs d'eau. Comme il l'a annoncé en décembre 2020, le gouvernement du Canada s'est engagé à verser 616,3 millions de dollars supplémentaires sur six ans, et 114,1 millions de dollars par année par la suite, pour augmenter le financement à long terme du fonctionnement et de l'entretien pour 2020-2021 est actuellement transféré aux Premières Nations sous forme de complément pour couvrir 100 % des coûts de fonctionnement et d'entretien selon la formule de financement.

Progrès dans la levée des avis à long terme concernant l'eau potable

Depuis notre dernière mise à jour sur les progrès réalisés, le 10 mars 2021, les Premières Nations, avec le soutien de Services aux Autochtones Canada, ont levé quatre avis à long terme sur l'eau potable.

Première Nation de Semiahmoo (C.-B.) en date du 31 mars 2021

La Première Nation de Semiahmoo a levé un avis à long terme concernant la qualité de l'eau potable visant le système d'eau de la communauté. L'avis était en vigueur depuis le 13 octobre 2005 et a été levé le 31 mars 2021 une fois les travaux terminés pour relier la communauté au réseau d'aqueduc municipal à Surrey, en Colombie-Britannique. Les travaux comprenaient la remise en état et la reconstruction d'une route pour permettre l'installation de nouvelles conduites d'eau et d'égout. Le gouvernement du Canada a investi plus de 15,5 millions de dollars dans ce projet. Un total de 40 maisons ont désormais accès à une eau potable salubre et fiable.

Première Nation de Little Saskatchewan (Man.) en date du 23 mars 2021

La Première Nation de Little Saskatchewan a levé un avis à long terme visant la qualité de l'eau potable du système hydrique du bureau de la bande. L'avis, lié à un puits approvisionnant le bureau de la bande depuis le 26 septembre 2019, a été levé le 23 mars 2021 après que la Première Nation a déménagé le bureau à un nouvel endroit et branché l'édifice au système d'aqueduc et d'égout de la communauté. Le puits existant a été mis hors service. Services aux Autochtones Canada a investi plus de 330 000 $ dans ce projet.

Nation crie de Peter Ballantyne (Sask.) en date du 22 mars 2021

La Nation crie de Peter Ballantyne a levé un avis à long terme concernant la qualité de l'eau potable visant le système de distribution de Chief Joseph Custer. L'avis, en vigueur depuis le 20 août 2019, a été levé le 22 mars 2021 après que des échantillons d'eau prélevés récemment dans les maisons et les bâtiments concernés ont révélé une teneur en chlore résiduel satisfaisante, des résultats bactériologiques acceptables et une eau potable de bonne qualité. Services aux Autochtones Canada a investi plus de 2,6 millions de dollars dans ce projet.

Première Nation des Wet'suwet'en (C.-B.) en date du 18 mars 2021

La Première Nation des Wet'suwet'en a levé un avis à long terme concernant la qualité de l'eau potable visant le système d'eau communautaire de Palling. L'avis était en vigueur depuis le 13 mars 2012 et a été levé le 18 mars 2021 après l'achèvement des améliorations provisoires apportées à la station de traitement des eaux existante. Par conséquent, 25 foyers et six édifices communautaires, y compris le bureau de la bande et le centre de santé, ont maintenant accès à de l'eau potable propre et fiable. Services aux Autocthones Canada a investi 200 000 $ pour ces améliorations et continue d'aider la communauté à mettre en œuvre une solution à long terme, notamment de nouveaux puits et une nouvelle usine de traitement de l'eau. Les travaux sont en cours.

De plus, depuis le 10 mars 2021, deux avis à court terme concernant l'eau potable ont été levés : l'un dans la Nation crie de Little Red River (AB) et l'autre dans la Nation ojibway de Wabigoon Lake (ON), rétablissant ainsi l'accès à l'eau potable pour les résidents des deux communautés.

Citations

« Aujourd'hui marque une étape importante dans notre engagement commun à améliorer l'accès à une eau potable propre et fiable. En novembre 2015, il y avait 105 avis à long terme sur la qualité de l'eau potable dans les réseaux publics d'approvisionnement en eau dans les réserves. Aujourd'hui, en travaillant en partenariat, les communautés des Premières Nations ont levé 105 avis à long terme concernant l'eau potable. Il n'y a actuellement aucun avis à long terme sur la qualité de l'eau potable dans les réseaux publics de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Québec et des provinces de l'Atlantique. Nous n'arrêterons pas tant que nous n'aurons pas levé les 54 avis restants. »

L'honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones

Faits en bref

  • Un avis concernant l'eau potable devient à long terme lorsqu'il est en vigueur depuis plus d'un an. Entre novembre 2015 et le 31 mars 2021, 105 avis à long terme touchant les systèmes publics dans les réserves ont été levés; 54 avis demeurent en vigueur dans 34 Premières Nations. 

  • En date du 31 décembre 2020, plus de 1,82 milliard de dollars de fonds ciblés ont été alloués pour soutenir 694 projets d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées dans 581 communautés des Premières Nations, desservant environ 463 000 personnes. Au total, 393 de ces projets sont terminés.

  • En décembre 2020, le gouvernement du Canada a annoncé un montant supplémentaire de 1,5 milliard de dollars pour aider à accélérer le travail effectué pour mettre fin à tous les avis à long terme sur la qualité de l'eau potable dans les systèmes publics dans les réserves, pour mieux appuyer le fonctionnement et l'entretien des systèmes et pour poursuivre les investissements du programme dans les infrastructures d'eau et de traitement des eaux usées. Ce financement comprend 616,3 millions de dollars sur six ans, et 114,1 millions de dollars par année par la suite afin de soutenir davantage le fonctionnement et l'entretien de l'infrastructure d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées dans les réserves.

  • Dans le cadre du Plan Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets de transport en commun, d'infrastructures vertes, d'infrastructures sociales, de routes de commerce et de transport, ainsi que dans les communautés rurales et nordiques du Canada.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Adrienne Vaupshas
Attachée de presse 
Cabinet de l'honorable Marc Miller 
Ministre des Services aux Autochtones 
adrienne.vaupshas@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés 

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :