Déclaration de la part des ministres envers la mobilisation continue des Premières Nations touchées par les incendies de forêt en Colombie-Britannique et ressources supplémentaires pour faire progresser les mesures d’intervention en cas d’urgence

Déclaration

Ottawa, Ontario (Le 11 juillet 2021) – Déclaration

L’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, et l’honorable Omar Alghabra, ministre des Transports, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet des incendies de forêt en Colombie-Britannique.

« Au cours des derniers jours, des représentants du gouvernement du Canada et de la Colombie-Britannique ont rencontré un certain nombre de dirigeants des Premières Nations. Les discussions ont porté sur l’intervention d’urgence et sur la façon dont nous pouvons travailler ensemble pour améliorer le processus d’intervention et de préparation.

Nous avons entendu des préoccupations claires au sujet de la sécurité des activités ferroviaires et nous prenons des mesures immédiates pour y répondre. Le vendredi 9 juillet 2021, Transports Canada a émis un arrêté ministériel pour mettre fin à la circulation des trains entre Kamloops et Boston Bar, en Colombie-Britannique, pendant 48 heures. Cette mesure a été prise dans l’intérêt de la sécurité des activités ferroviaires et pour protéger les résidents qui sont retournés temporairement inspecter leur maison. Cette mesure a également permis de tenir des discussions importantes et opportunes avec les dirigeants des Premières Nations. Transports Canada s’engage à s’appuyer sur ces récentes discussions avec les dirigeants autochtones et les collectivités locales pour élaborer un processus structuré et soutenu de mobilisation et de consultation sur les questions liées à la sécurité ferroviaire et aux répercussions des activités ferroviaires sur les collectivités.

Un nouvel arrêté ministériel de Transports Canada émis le 11 juillet 2021 exige que les compagnies de chemin de fer prennent des mesures de précaution pour mieux se protéger contre les incendies de forêt dans le contexte de conditions météorologiques extrêmes découlant des changements climatiques. Ces mesures comprennent des restrictions de vitesse ciblées et des inspections accrues de l’équipement. Elle prévoient aussi la mise en place et le déploiement d’équipement supplémentaire de prévention des incendies pour assurer une intervention plus rapide en cas d’incendie le long de l’emprise ferroviaire ainsi que des exigences supplémentaires en matière de détection et de signalement des incendies.

De plus, Transports Canada a invité les dirigeants des Premières Nations touchées à participer à la démonstration d’une inspection de sécurité ferroviaire avec des experts de ce ministère. Au cours des prochains jours, le gouvernement du Canada, de concert avec le Canadien National (CN) et le Chemin de fer Canadien Pacifique (CP), continuera de prendre des mesures supplémentaires et organisera d’autres séances d’information.

Un certain nombre d’enquêtes sur le tragique incendie survenu dans la région de Lytton sont en cours. Elles sont menées par les organismes suivants : BC Wildfire Services, BC Coroner Office, la GRC et le Bureau de la sécurité des transports du Canada. Nous reconnaissons l’importance d’avoir confiance dans ces enquêtes. Compte tenu que ces organismes sont indépendants des gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique, Services aux Autochtones Canada les encourage à inclure des processus permettant d’entendre les Premières Nations et les administrations locales.

Pour répondre aux autres préoccupations des dirigeants des Premières Nations, le gouvernement du Canada, en collaboration avec la province de la Colombie-Britannique, s’engage à :

  • Continuer de travailler avec les dirigeants des Premières Nations à des mesures concrètes à court terme pour améliorer le processus d’intervention en cas d’urgence, particulièrement en ce qui a trait à l’augmentation de la communication et à la coordination de la communication pendant les situations d’urgence.
  • Offrir immédiatement du financement de soutien initial directement aux ménages touchés pour les aider à traverser cette période difficile. Nous reconnaissons également l’importance du soutien en santé mentale et nous travaillerons avec les Premières Nations, en partenariat avec Régie de la santé des Premières Nations, pour déterminer la meilleure façon de répondre à ces besoins.
  • Reconnaître l’expertise de la First Nations’ Emergency Services Society (FNESS) en lui fournissant du soutien pour qu’elle puisse disposer d’une capacité de pointe immédiate afin de mieux intervenir en situation d’urgence et de mieux s’y préparer, notamment grâce au programme FireSmart, ce qui est particulièrement important puisque le risque d’incendies de forêt demeure. Plus précisément, dans le cadre de son Programme d’aide à la gestion des urgences, Services aux Autochtones Canada fournira également le financement supplémentaire demandé de 1,8 million de dollars à la FNESS afin d’accroître la capacité de ce partenaire expérimenté en gestion des urgences à répondre à la saison en cours d’incendies de forêt. En outre, Services aux Autochtones Canada fournira le financement demandé de 248 000 $ au First Nations Leadership Council (FNLC), qui sera réparti également entre les organisations membres (l’Assemblée des Premières Nations de la Colombie-Britannique, le Sommet des Premières Nations et l’Union des chefs indiens de la Colombie-Britannique) afin de répondre aux besoins d’intervention immédiats pour la saison des feux de forêt de 2021.
  • Aider les Premières Nations touchées à déterminer les besoins en infrastructure découlant des dommages subis pendant les incendies de forêt et à y répondre. Sécurité publique Canada est prêt à appuyer les efforts visant à faire progresser la protection civile, en particulier pour les Premières Nations qui sont à risque pendant la saison des incendies. Le gouvernement du Canada s’est engagé à travailler avec les Premières Nations afin de mettre l’accent sur les efforts de prévention proactifs visant à mieux reconstruire en vue de se préparer plus adéquatement aux risques d’incendie de forêt déjà observés.
  • Élaborer une approche de partenariat à long terme qui reconnaît les avantages et l’expertise des dirigeants des Premières Nations et de la FNESS en matière de gestion des urgences, de préparation et d’intervention en vue de conclure une entente tripartite sur la gestion des urgences en Colombie-Britannique.

Nous voulons rendre hommage aux dirigeants et aux organisations des Premières Nations pour les soins qu’ils prodiguent et le dévouement dont ils font preuve à l’égard de leurs collectivités; en particulier, nous félicitons les Premières Nations qui ont accueilli des personnes évacuées et qui en prennent soin comme si elles faisaient partie de leur famille. Le gouvernement du Canada s’est engagé à travailler avec les dirigeants des Premières Nations et les partenaires provinciaux pour faire progresser les mesures d’intervention d’urgence à court et à long terme afin d’obtenir de meilleurs résultats.

Nous sommes déterminés à poursuivre les discussions et les engagements directement avec les dirigeants des Premières Nations en réponse aux incendies de forêt en Colombie-Britannique, et à renforcer notre importante relation avec les peuples autochtones. Nous sommes déterminés à progresser conjointement vers la réconciliation et à renouveler la relation avec les peuples autochtones, une relation fondée sur l’affirmation des droits, le respect, la coopération et le partenariat. Il est important que nous trouvions de nouvelles façons de travailler ensemble afin de pouvoir tracer ensemble la voie à suivre. »

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Adrienne Vaupshas
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
adrienne.vaupshas@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Madeleine Gomery
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-292-0370
madeleine.gomery@ps-sp.gc.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca

Allison St-Jean
Conseillère principale en communication et attachée de presse
Cabinet de l’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports (Ottawa)
(613) 290-8656
Allison.St-Jean@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :