Le 18 juillet 2021 — Ottawa, territoire algonquin traditionnel non cédé (Ontario) — Services aux Autochtones Canada

L'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, vient tout juste de conclure un voyage dans sept Premières Nations en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick. Il s'agit du premier voyage à arrêts multiples depuis la déclaration de la pandémie de COVID-19.

L'une des principales priorités du voyage était de visiter les centres de santé afin de reconnaître le personnel de santé pour son dévouement inestimable tout au long de la pandémie au nom du Canada. Ils se sont mobilisés pour assurer la sécurité de leurs membres et sont les véritables héros des communautés autochtones du pays. En plus de rendre visite aux travailleurs de la santé de chaque communauté, le ministre Miller a fréquenté une clinique de vaccination dans la Première Nation d'Eskasoni et a félicité les visiteurs d'avoir fait le choix de protéger leurs proches et de réduire la propagation de la COVID-19.

Au cours de son voyage, le ministre Miller a fait deux annonces dans la Première Nation de Membertou. La première portait sur le Fonds d'appui aux entreprises communautaires autochtones, plus précisément sur l'octroi de 1,5 million de dollars aux entreprises de la Première Nation de Membertou et de plus de 13 millions de dollars aux entreprises communautaires de la région de l'Atlantique touchées par la pandémie. En compagnie de membres du conseil d'administration de Mi'kmaw Kina'matnewey, le ministre Miller, au nom de Patrimoine canadien, a également souligné le financement fédéral pour la récupération, la revitalisation, le maintien et le renforcement des langues et des cultures autochtones pour les Premières Nations mi'kmaq en annonçant qu'à partir de l'exercice 2021-2022, Mi'kmaw Kina'matnewey agira en tant que tiers administrateur du programme Langues et cultures autochtones au nom de la province de la Nouvelle-Écosse.

Tout au long des discussions avec les chefs et les conseils, le thème du développement économique après la pandémie et de la formation de la main-d'œuvre autochtone est resté au cœur des conversations. Un certain nombre de projets ont été soulignés, notamment la visite « Cultural Journeys » de Goat Island à Eskasoni, une expérience culturelle mi'kmaq reconnue à l'échelle nationale. Le ministre Miller a également visité les fermes Webster, dont la Première Nation de la vallée de l'Annapolis est propriétaire et administratrice, en pleine saison des fraises. Il a eu la chance de pouvoir cueillir quelques framboises en se promenant dans le champ. Alors qu'il était dans la communauté, il a également dîné avec le chef Gerald Toney et le conseil pour discuter de leurs priorités en matière d'économie et de traités.

Après un court trajet vers la Première Nation de Glooscap, en plus de rencontrer le chef Sidney Peters et le conseil, et d'exprimer son appréciation aux employés de la santé, le ministre Miller a également visité Glooscap Landing, une plaque tournante du développement économique dans la région.

Le ministre Miller était accompagné du chef Michael Sack, de la Première Nation de Sipekne'katik, pour une visite de l'ancien pensionnat autochtone de Shubenacadie et des environs, qui a fonctionné entre 1929 et 1967. Parcs Canada a reconnu cet endroit comme un lieu historique national en 2020. Depuis les récentes découvertes dans la Première Nation de Kamloops, en Colombie-Britannique, les communautés de la région ont organisé plusieurs événements commémoratifs pour reconnaître les horreurs du système des pensionnats, sensibiliser la population à l'échelle de la province et honorer les enfants et les survivants. Parmi ceux-ci, mentionnons la marche pour la sensibilisation de Landyn Toney, 12 ans, qui a personnellement marché 200 kilomètres de chez lui, à Valley, en Nouvelle-Écosse, jusqu'à sa communauté de la Première Nation de la vallée de l'Annapolis, qui a permis de recueillir plus de 50 000 $ jusqu'à maintenant. Le ministre Miller a eu l'occasion de rencontrer Landyn et sa mère et l'a remercié personnellement pour ses efforts remarquables.

Le ministre Miller s'est ensuite rendu dans la Première Nation de Millbrook pour rencontrer le chef Robert Gloade et le conseil. Au cours de cette visite, il a fait le tour de la communauté, a rencontré le personnel du centre de santé et a visité le Millbrook Power Centre, un formidable stimulant économique dans la province qui met en valeur les entreprises de Millbrook.

Lors de sa rencontre avec la Confederacy of Mainland Mi'kmaq (CMM), le ministre Miller a annoncé l'octroi de 1,1 million de dollars à l'appui du Mi'kmawey Green Communities Program de la CMM et de son travail visant à développer davantage les systèmes de gestion des déchets plus écologiques et plus durables dans ses huit communautés membres.

Le Dr Donald Julien, directeur général du CMM et lieutenant-colonel honoraire à la base de Gagetown des Forces armées canadiennes, a fait visiter au ministre Miller le futur site du centre culturel Mi'kmawey Debert. Ce projet assurera l'entretien et la protection à long terme du Site-Paléo-Indien-de-Debert, l'un des plus anciens lieux ancestraux connus en Amérique du Nord qui a localisé des artefacts mi'kmaq datant de 13 500 ans. Il a été désigné lieu historique national par Parcs Canada en 1972, une étape importante dans la récupération et la reconnaissance de la véritable histoire des Mi'kmaq de la région.

Le ministre Miller a conclu sa visite dans la région de l'Atlantique dans la Première Nation de Natoaganeg (Eel Ground) au Nouveau-Brunswick, où il a souligné le financement de la construction et de la mise en service d'un nouveau refuge. Le chef George Ginnish a souligné l'importance du projet pour la communauté, en déclarant « La Première Nation de Natoaganeg est honorée d'avoir été choisie pour recevoir l'un des 12 nouveaux refuges au Canada destinés aux femmes, aux enfants et aux personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones qui fuient la violence familiale. Ces centres offriront un refuge essentiel et des soutiens culturellement appropriés pour aider les survivants de la violence familiale. » Le ministre Miller a également rencontré Roger Augustine, chef régional de l'Assemblée des Premières Nations pour le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard, ainsi que d'autres membres du conseil et de la communauté.

Fidèle à ses habitudes, les Mi'kmaq du Canada atlantique a accueilli chaleureusement le ministre Miller et lui a permis d'avoir des discussions franches sur des sujets tels que le développement économique et la reprise, le logement et la santé mentale. Il se réjouit à l'idée de visiter d'autres communautés autochtones dans la région.

« Les chefs et les conseils du Canada atlantique ont accompli du travail exceptionnel pour répondre à la pandémie et protéger les membres de leur communauté. Dans le cadre de ce voyage, je tiens à féliciter personnellement les chefs et les équipes de santé de toute la région pour leurs efforts extraordinaires et leur contribution à ce succès. Je suis certain que les dirigeants continueront de lutter pour que leurs communautés continuent de prospérer à mesure que les restrictions seront levées. Je suis heureux d'avoir été accueilli dans les communautés, tout en respectant les restrictions locales en matière de santé publique, afin d'avoir la chance de rencontrer en personne des aînés, des survivants, des chefs, des conseils et des membres des communautés. Pouvoir établir ces relations est un élément essentiel de mon rôle pour établir ces rapports pour collaborer et favoriser un dialogue ouvert qui m'aidera, ainsi que le gouvernement du Canada, à comprendre les besoins et les priorités des communautés autochtones de la région de l'Atlantique. »

L'honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones

  • Le ministre Miller a visité sept communautés des Premières Nations au Canada atlantique : Membertou, Eskasoni, Annapolis Valley, Glooscap, Sipekne'katik, Millbrook et Eel Ground.

  • La Première Nation de Natoaganeg (Eel Ground) a récupéré son nom mi'cmac en avril 2021, un processus que Services aux Autochtones Canada a été heureux d'appuyer.

  • Mi'kmaw Kina'matnewey (MK) est une autorité scolaire autonome qui fournit des services à 12 communautés des Premières Nations en Nouvelle-Écosse depuis plus de 20 ans.

Liens connexes

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Marie-Emmanuelle Cadieux
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
Marie-emmanuelle.cadieux@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :