Le gouvernement du Canada déterminé à améliorer le rendement énergétique des immeubles dans la région de la capitale nationale

Communiqué de presse

Des technologies novatrices permettront de réduire les coûts énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre

Le 24 juillet 2017 - Ottawa (Ontario) - Services publics et Approvisionnement Canada

Le gouvernement du Canada est déterminé à rendre les immeubles fédéraux plus éconergétiques et à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

À la suite d’un projet pilote fructueux, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) met maintenant en œuvre l’initiative liée aux bâtiments intelligents en adoptant une approche par étapes. Cette initiative visera jusqu’à 100 immeubles partout au Canada au cours des 3 prochaines années. L’initiative liée aux bâtiments intelligents consiste en une technologie qui améliore la façon dont le gouvernement surveille et contrôle les systèmes mécaniques et les systèmes de chauffage, de refroidissement et d’éclairage de ses immeubles, partout au pays, afin d’en accroître le rendement.

La technologie des bâtiments intelligents, qui est actuellement installée dans 13 immeubles de la région de la capitale nationale, a réduit jusqu’à 17 % la consommation d’énergie de ces immeubles, ce qui s’est traduit par des économies annuelles d’environ 1 000 000 $. Une fois installée, la technologie recueille des données brutes des systèmes mécaniques et électriques, analyse ces données et utilise les résultats pour détecter les lacunes d’efficacité qui peuvent ensuite être corrigées sur-le-champ.

SPAC a mis en place une offre à commande nationale, qui comprend deux entreprises, afin d’appuyer la mise en œuvre permanente de la technologie des bâtiments intelligents dans les immeubles fédéraux. 

Dans le cadre de l’initiative liée aux bâtiments intelligents, le gouvernement réaffirme son engagement visant à améliorer la gestion du rendement énergétique des immeubles fédéraux. Il en résultera la réduction de son empreinte écologique et des coûts énergétiques. Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) fera bénéficier SPAC de son expertise sur la technologie des bâtiments écologiques non seulement pour ce projet, mais également dans le cadre de plusieurs autres initiatives.


Citations

« L’initiative liée aux bâtiments intelligents nous permet de changer concrètement les choses en adoptant des technologies novatrices et en cernant les économies d’énergie possibles. Il en résultera la réduction de l’empreinte carbone et des coûts énergétiques globaux des immeubles fédéraux. Je suis fier du fait que le gouvernement du Canada s’emploie à devenir un chef de file de la protection de l’environnement. »

Steven MacKinnon
Secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

« Le Conseil national de recherches est très content d’avoir collaboré avec SPAC sur cette initiative importante qui permettra de réduire l’empreinte carbone des édifices du gouvernement du Canada grâce à la mise en œuvre d’une technologie informatique. Le CNRC a conçu et testé les projets pilotes informatiques et a évalué les économies d’énergie et la réduction des gaz à effet de serre qui en découleraient. Ces projets pilotes ont permis d’élaborer des spécifications techniques sur lesquelles s’est appuyé SPAC pour choisir la technologie des bâtiments intelligents. Il s’agit là de l’une des nombreuses initiatives d’écologisation des opérations gouvernementales sur lesquelles SPAC collabore. »

Iain Stewart
Président, Conseil national de recherches du Canada

Faits en bref

  • Les économies d’énergie réalisées dans les immeubles intelligents depuis 2015 équivalent à plus de 1 000 véhicules retirés de la circulation et à plus de 5 000 acres de forêt conservée.

  • La société Jones Lang LaSalle Real Estate Services, Inc., qui cumule plus de 10 années d’expérience dans le marché immobilier du Canada, a fourni des services liés aux bâtiments intelligents à 24 entreprises clientes, ce qui représente un parc immobilier d’une superficie totale de 2,3 millions de mètres carrés. Elle a déjà remporté le prix Digie de Realcomm pour la meilleure utilisation de l’automatisation dans des installations; c’est une récompense pour sa capacité d’analyser en temps réel les renseignements des immeubles à la lumière desquels sont prises les décisions opérationnelles, notamment celles concernant la consommation d’énergie.

  • L’autre fournisseur de services liés aux bâtiments intelligents que SPAC a retenu est une coentreprise formée des sociétés RYCOM Corporation et Built Environment Optimisation Pty. Ltd. Au cours des 7 dernières années, la société RYCOM Corporation a été mandatée par l’industrie de concevoir, d’élaborer et de mettre en place des solutions de bâtiments intelligents un peu partout au Canada et d’en assurer le fonctionnement. La société Built Environment Optimisation Pty. Ltd., quant à elle, offre une technologie qui permet d’analyser des données d’immeuble, de détecter les défaillances et d’en faire le diagnostic. Grâce à cette coentreprise, RYCOM Corporation pourra prendre de l’expansion, investir dans des services liés aux bâtiments intelligents qui sont adaptés au Canada, les élaborer davantage et tirer parti d’autres avancées technologiques provenant d’ailleurs dans le monde.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Mary-Rose Brown
Cabinet de l’honorable Judy M. Foote
819-997-5421

Relations avec les médias
Services publics et Approvisionnement Canada
819-420-5501
media@tpsgc-pwgsc.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous sur Facebook


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :