Le gouvernement du Canada se prépare à évaluer les risques liés aux navires préoccupants

Communiqué de presse

Le 14 janvier 2019 - Gatineau (Québec) - Services publics et Approvisionnement Canada

Le gouvernement du Canada s’est engagé à assurer la sécurité et la viabilité économique des voies navigables du Canada, tout en développant l’économie canadienne et en protégeant les écosystèmes marins du pays.

Services publics et Approvisionnement Canada a attribué un contrat à l’entreprise London Offshore Consultants, de Dartmouth (Nouvelle-Écosse), pour l’élaboration d’une méthode d’évaluation des risques posés par les centaines de navires préoccupants (bâtiments échoués, abandonnés ou délabrés) qui se trouvent dans les eaux canadiennes et sur les terres de l’État. Cette méthode, qui doit être livrée d’ici cet été, permettra à la Garde côtière canadienne d’évaluer les risques que présentent ces navires pour l’environnement, l’économie et la sécurité publique.

Le Plan de protection des océans représente un investissement de 1,5 milliard de dollars, ce qui en fait l’investissement le plus important jamais consacré à la protection des côtes et des voies navigables du Canada. Ce contrat, dont la valeur s’élève à 551 554,95 $ (taxes comprises), contribuera à la restauration et à la protection des écosystèmes marins.

Citations

« Notre gouvernement s’est engagé à s’assurer que les membres de la Garde côtière canadienne disposent des outils dont ils ont besoin pour protéger les eaux et les rivages canadiens. L’attribution de ce contrat est un bel exemple de la façon dont le Plan de protection des océans protège le milieu marin et la population du pays, tout en offrant des occasions d’affaires intéressantes aux entreprises de tout le pays, entre autres à Dartmouth. »

L’honorable Carla Qualtrough
Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l'Accessibilité

« Avec ce contrat, la Garde côtière canadienne pourra mieux évaluer les risques posés par les navires échoués et abandonnés dans nos voies navigables ainsi que déterminer la priorité de nos opérations. Voilà un autre bel exemple d’investissement réalisé dans le cadre du Plan de protection des océans grâce auquel les générations futures pourront jouir d’eaux plus propres, plus saines et plus sûres. »

L’honorable Jonathan Wilkinson
Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Les gens ici à Dartmouth comprennent très bien l’importance du rôle que jouent les voies navigables du Canada pour les collectivités comme les nôtres. Je suis fier du travail qu’accomplit l’entreprise London Offshore Consultants de Dartmouth afin de protéger les voies navigables de notre nation. »

Darren Fisher
Député de Dartmouth–Cole Harbour

Faits en bref

  • La stratégie nationale sur les navires abandonnés ou échoués vise à prévenir l'augmentation du nombre de nouveaux navires préoccupants et à faire avancer l’élimination des navires préoccupants existants.

  • Le projet de loi C-64 sur les épaves et les bâtiments abandonnés ou dangereux augmente la responsabilité des propriétaires et s’attaque à la gestion irresponsable des navires, incluant leur abandon. En outre, il habilite clairement le gouvernement fédéral, y compris la Garde côtière canadienne, à prendre les mesures nécessaires pour éliminer les risques posés par ces navires préoccupants.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ashley Michnowski
Directrice des communications
Cabinet de l’honorable Carla Qualtrough
819-997-5421

Relations avec les médias
Services publics et Approvisionnement Canada
819-420-5501
media@tpsgc-pwgsc.gc.ca 

Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Facebook


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :