Les parcs nationaux du Canada

Suivez :

Depuis des générations, les Canadiens sont inspirés par l’étonnant mystère qu’est notre environnement naturel. Avec le temps, le développement a fait pression sur nos espaces naturels et il est devenu essentiel de les protéger. Aujourd’hui, le Canada possède 46 parcs nationaux et réserves de parcs, 4 aires marines nationales de conservation, 146 réserves nationales de faune et des refuges d'oiseaux migrateurs qui touchent plusieurs écosystèmes. Les Canadiens peuvent contempler les vastes panoramas jaunâtres du parc national des Prairies en Saskatchewan, ou les fjords profonds du parc national des Monts-Torngat au Labrador. En protégeant nos terres et nos océans, nous contribuerons à lutter contre les changements climatiques et à mitiger leurs effets, puisque ces ressources agissent à titre de puits de carbone gigantesques qui absorbent les émissions qui réchaufferaient notre planète. Ces ressources représentent également des refuges et des couloirs de migration pour les espèces indigènes.

Ce à quoi ressemblera la réussite

José et Alejandro

José et Alejandro prévoient prendre des vacances bien méritées. Au départ, ils pensaient voyager en Europe, mais ils ont entendu dire que le Canada est la destination touristique la plus intéressante en 2017, selon Lonely Planet. Ils sont aussi impressionnés par les photos qu’ils ont vues des parcs nationaux canadiens, ainsi que par les mesures prises par le Canada pour protéger l’environnement. Ils décident donc de passer leurs vacances au Canada. Le tourisme permet de renforcer l’économie canadienne, et de créer des emplois pour la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Faits saillants et statistiques

  • Le nombre total d’aires protégées par le gouvernement du Canada a augmenté de 70 % au cours des derniers 20 ans.
  • Depuis 2015, 10,6 % de nos aires terrestres et près de 1 % de nos vastes aires marines sont protégées.
  • D’ici 2020, le Canada a comme objectif de protéger au moins 17 % de ses aires terrestres et 10 % de ses aires marines.
  • Les parcs et les refuges fauniques agissent à titre de puits de carbone importants. En préservant nos étendues de terres, nos empêchons la déforestation et nous conservons ces puits de carbone. Les aires marines protégées sont aussi des puits de carbone importants. Dans l’ensemble, nos océans stockent plus du quart des émissions de dioxyde de carbone émis par les êtres humains.
  • L’Arctique agit également à titre de puit de carbone important. À ce jour, cette région stocke près de 25 % des émissions émises sur la planète Terre. Puisque le pergélisol fond à une vitesse sans précédent, ce puits est désormais à risque et libère une quantité importante de carbone dans l’air.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :