Déclaration de l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon

En 2015, le monde s’est réuni à Paris et s’est engagé à agir pour stimuler une croissance propre et éviter des changements climatiques catastrophiques.

Les centrales thermiques alimentées au charbon produisent aujourd’hui presque 40 % de l’électricité mondiale; la pollution par le carbone issue du charbon contribue ainsi très largement aux changements climatiques.

Les effets sur la santé de la pollution atmosphérique (en anglais seulement) par la combustion du charbon, notamment les maladies respiratoires et les décès prématurés, engendrent des coûts énormes en termes humains et économiques. Une analyse a montré que plus de 800 000 personnes meurent chaque année dans le monde en raison de la pollution causée par la combustion du charbon.

L’élimination graduelle des centrales au charbon traditionnelles est donc l’une des mesures les plus importantes que peuvent prendre les gouvernements voulant s’attaquer aux changements climatiques et respecter leur engagement à maintenir le réchauffement de la planète bien en dessous de 2 °C, en plus de poursuivre leurs efforts pour limiter cette hausse à 1,5 °C.

Les analyses montrent (PDF en anglais seulement) que, pour respecter l’Accord de Paris, il faudra éliminer graduellement le charbon au plus tard en 2030 dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques et de l’Union européenne (28), et au plus tard en 2050 dans le reste du monde.

Les coûts de production de l’électricité éolienne et de l’électricité solaire ont dégringolé, et l’énergie propre devient l’option la moins coûteuse dans un nombre croissant de pays. Les investissements mondiaux dans une nouvelle capacité énergétique renouvelable dépassent maintenant largement ceux dans de nouvelles centrales électriques alimentées au charbon, et la croissance propre offre des possibilités se chiffrant dans les milliers de milliards de dollars.

Les pays s’orientant vers une économie à faibles émissions de carbone et résiliente au climat peuvent déjà en constater les avantages pour l’environnement, l’économie et la santé humaine. Notre coalition cherche à accélérer une telle transition.

L’Alliance : Énergiser au-delà du charbon rassemble un large éventail d’entreprises, d’organisations et de gouvernements unis dans la volonté d’agir pour accélérer la croissance propre et la protection du climat par l’élimination progressive et rapide des centrales au charbon traditionnelles.

Nous nous sommes engagés à accomplir cette élimination de façon durable et économiquement inclusive en offrant aux communautés et aux travailleurs visés le soutien approprié.

Plus précisément :

  • Les membres gouvernementaux s’engagent à éliminer graduellement de leur territoire les centrales au charbon traditionnelles existantes et à imposer un moratoire à toute nouvelle centrale au charbon traditionnelle sans dispositif de captage et de stockage du carbone en état de marche se trouvant sur leur territoire.
  • Les membres commerciaux et les membres non gouvernementaux s’engagent à s’approvisionner en électricité sans charbon.
  • Tous les membres s’engagent à appuyer une énergie propre au moyen de leurs politiques (publiques ou d’entreprise, selon le cas) et de leurs investissements, et à restreindre le financement des centrales au charbon traditionnelles qui ne possèdent pas de dispositif de captage et de stockage.

Pour appuyer leurs objectifs, les membres de l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon partageront des pratiques exemplaires et des exemples concrets liés à l’élimination progressive de l’utilisation traditionnelle du charbon, y compris le financement climatique, et ils adopteront des initiatives concrètes favorisant cette transition, dont l’élaboration de programmes et de cibles d’énergie propre.

Nous inviterons également nos pairs à adhérer comme nous à l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon afin de bâtir un monde meilleur pour nos enfants et nos petits-enfants.

Liste des membres

En septembre 2020

Pays

  1. Allemagne
  2. Canada
  3. Royaume-Uni
  4. Autriche
  5. Angola
  6. Belgique
  7. Costa Rica
  8. Danemark
  9. El Salvador
  10. Éthiopie
  11. Fidji
  12. Finlande
  13. France
  14. Grèce
  15. Irlande
  16. Israël
  17. Italie
  18. Lettonie
  19. Liechtenstein
  20. Lithuanie
  21. Luxembourg
  22. Îles Marshall
  23. Mexique
  24. Pays-Bas
  25. Nouvelle-Zélande
  26. Niue
  27. Pérou
  28. Portugal
  29. Sénégal
  30. Slovaquie
  31. Suède
  32. Suisse
  33. Tuvalu
  34. Vanuatu

Gouvernements infranationaux

  1. Territoire de la capitale austalienne, Australie
  2. Province de l’Alberta, Canada
  3. État de Bade-Würtemberg
  4. Province de la Colombie-Britannique, Canada
  5. Govern de les Illes Balears – Gouvernement des Îles Baléares, Espagne
  6. État de la Californie, États-Unis
  7. Province de Chungcheong, République de Corée
  8. État du Connecticut, États-Unis
  9. Province de Gyeonggi, Corée du Sud
  10. État d’Hawaii, États-Unis
  11. Ville et comté d’Honolulu, États-Unis
  12. Province de Ilocos Norte, Républiques des Philippines
  13. Ville de Kaohsiung
  14. Ville de Los Angeles, États-Unis
  15. Ville de Melbourne, Australie
  16. État du Minnesota, États-Unis
  17. Province de Negros Oriental, Républiques des Philippines
  18. État de New Jersey, États-Unis
  19. New Taipei City
  20. État de New York, États-Unis
  21. Province de l’Ontario, Canada
  22. État de l’Oregon, États-Unis
  23. Ville de Philadelphie, États-Unis
  24. Porto Rico
  25. Province du Québec, Canada
  26. Ville de Rotterdam, Pays-Bas
  27. Gouvernement de l’Écosse, Écosse, Royaume-Uni
  28. Ville de Séoul, Corée du Sud
  29. Ville de Sydney, Australie
  30. Ville de Taichung
  31. Ville de Vancouver, Canada
  32. Gouvernement du Pays de Galles, Pays de Galles, Royaume-Uni
  33. État de Washington, États-Unis

Entreprises et organismes

  1. Aberdeen Standard
  2. Alterra Power Corp.
  3. ArcTern Ventures
  4. Autodesk
  5. Avant Garde Innovations
  6. Aviva PLC
  7. AXA Investment Managers
  8. British Telecommunications
  9. Caisse des Dépôts Group
  10. CCLA Investment Management Limited
  11. Central Finance Board of the Methodist Church
  12. Church of England Pension Board
  13. Groupe Desjardins
  14. Diageo
  15. Drax
  16. DSM
  17. Econet Group
  18. EcoSmart
  19. Société EDP
  20. Electricité de France (EDF)
  21. Engie
  22. Coalition canadienne de l’énergie géothermique
  23. GreenScience
  24. Hermes Investment Management
  25. Iberdrola
  26. Kering
  27. Legal & General
  28. Marks and Spencer
  29. National Grid ESO
  30. Natura Cosmetics
  31. Ørsted
  32. Pacific Islands Development Forum
  33. Robeco
  34. Salesforce
  35. Schroders
  36. SSE
  37. ScottishPower
  38. Storebrand
  39. Swiss Re
  40. The Church Commissioners for England
  41. Unilever
  42. Varma Mutual Pension Insurance Company
  43. Le groupe Virgin
  44. XPND Capital
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :