Ne conduis pas gelé.
Ta vie peut changer en un instant :
Faits saillants sur la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue

Faits saillants sur la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue

  • 50 % des consommateurs de cannabis croient que la drogue n’a pas vraiment d’effets sur leur façon de conduire.Footnote1
  • Plus de 1 sur 3 – Au cours de la dernière année, 39 % des consommateurs de cannabis ont conduit moins de deux heures après en avoir consommé.Footnote 1
  • 149 – C’est le nombre de conducteurs canadiens qui ont subi des blessures mortelles et dont le test de dépistage de cannabis était positif en 2014.Footnote 1
  • 3 098 – C’est le nombre de cas de conduite avec les facultés affaiblies par la drogue qui ont été déclarés au Canada en 2016. Footnote 2
  • 2 sur 5 – C’est le nombre approximatif de personnes qui sont montées à bord d’un véhicule conduit par une personne qui avait récemment consommé du cannabis.Footnote 3
  • La drogue nuit : à l’équilibre et à la coordination, aux habiletés motrices, au jugement, au temps de réaction, à l’attention et aux aptitudes liées à la prise de décision. Footnote 4
  • Toutes les trois heures – C’est la fréquence à laquelle une infraction pour conduite avec les facultés affaiblies par la drogue est enregistrée au Canada. Footnote 5
  • Risques accrus – Les recherches récentes montrent que le risque d’accident avec un véhicule motorisé augmente de 1,3 à 3 fois après avoir consommé du cannabis. Footnote 6
  • 1 000 $ + 1 an sans permis – C’est la pénalité minimale si vous vous faites arrêter pour conduite avec les facultés affaiblies. Footnote 7

#neconduispasgelé

Prends le transport en commun
Prévois un conducteur désigné
Appelle une personne de confiance
Appelle ou partage un taxi
Reste où tu es

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :