Déclaration du ministre Garneau concernant la sûreté aéroportuaire à l’aéroport international Pierre-Elliot-Trudeau de Montréal

Déclarations

Le 29 mars 2017     Ottawa        Transports Canada

« La sécurité et la sûreté des Canadiennes et des Canadiens sont une priorité absolue de notre gouvernement.

« Les aéroports sont des milieux sûrs protégés par une approche à niveaux multiples en matière de sûreté. Transports Canada travaille en étroite collaboration avec des partenaires, notamment la Gendarmerie royale du Canada (GRC), l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien, l’Agence des services frontaliers du Canada, les administrations aéroportuaires et les forces de l’ordre locales pour maintenir les normes de sûreté les plus élevées aux aéroports canadiens.

« Pour avoir accès à une zone réglementée d’un aéroport, le personnel doit obtenir de Transports Canada une habilitation de sécurité en matière de transport (HST). Avant d’accorder une telle habilitation, Transports Canada s’assure que le demandeur ne constitue pas une menace pour le réseau de transport aérien du Canada, en procédant notamment à une vérification de ses antécédents auprès du Service canadien du renseignement de sécurité, de la GRC et d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

« Transports Canada a une procédure de filtrage continu selon laquelle tout détenteur d’une HST ayant accès à des zones réglementées d’un aéroport est soumis à une vérification quotidienne à partir d’une base de données de la police. En cas d’acte criminel, nous prenons des mesures sur-le-champ et pouvons suspendre ou retirer une HST. Nos protocoles de sûreté en place ont entraîné le refus ou le retrait de plus de 1 100 habilitations aux aéroports du pays au cours des deux dernières années.

« Le gouvernement a établi un système de sûreté intégré à niveaux multiples en transport, qui inclut les vérifications policières qui sont faites chaque jour. Pour limiter les risques, ce système comprend des partenariats, l’évaluation et la communication de renseignements, les services de police, la sûreté matérielle, des règlements, de la formation et des ressources techniques et humaines. Il oblige aussi les employés des aéroports à passer par un point de contrôle avant d’accéder aux zones réglementées.

« Les Canadiennes et les Canadiens peuvent compter sur le fait que leur gouvernement prend très au sérieux toutes les questions relatives à la sûreté. Il n’hésitera pas à prendre les mesures appropriées pour atténuer les risques et réagir à toutes menaces connues auxquels le réseau de transport peut être exposé. »


Contacts

Delphine Denis
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
Delphine.Denis@tc.gc.ca
613-991-0700

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :