VIA Rail remplacera sa flotte circulant le long du corridor Québec-Windsor

Communiqué de presse

Le 19 mars 2018    Etobicoke (Ontario)    Transports Canada

Le gouvernement du Canada poursuit la mise en œuvre de son fructueux plan à long terme qui accorde la priorité aux gens et à ce qui compte le plus pour les Canadiens, incluant un bon réseau de transport. La possibilité d’emprunter des trains de voyageurs efficaces, sécuritaires, accessibles et abordables est dans l’intérêt des Canadiens de toutes les régions. Pour que le Canada conserve son réseau de transport concurrentiel et efficace, l’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada accorderait un financement à VIA Rail pour remplacer sa flotte desservant le corridor Québec-Windsor.

En fin de durée de vie utile, la flotte actuelle devra être remplacée pour assurer la sécurité des passagers pendant les trois prochaines décennies. La nouvelle flotte permettra également de :

  • réduire les répercussions sur l’environnement étant donné que les moteurs à la fine pointe de la technologie seront plus écoénergétiques, ce qui entraînera une amélioration de la qualité de l’air;
  • améliorer l’expérience des voyageurs et l’accessibilité aux trains grâce à la mise en place de moyens de communication visuels pour les passagers malentendants, de toilettes accessibles spécialement conçues à cette fin, d’élévateurs embarqués pour fauteuils roulants et, au minimum, de trois dispositifs d'ancrage de fauteuil roulant par train, dont deux dans la même voiture, contre un seul par train à l’heure actuelle;
  • accroître la souplesse opérationnelle et la fiabilité pour VIA Rail en réduisant les pannes mécaniques et leurs conséquences sur la ponctualité des trains.

VIA Rail lancera prochainement une demande de qualifications qui sera suivie d’un appel d’offres. Les soumissionnaires intéressés sont invités à rester informés en consultant régulièrement le site Web de VIA Rail.

Le budget de 2018 propose également un montant de huit millions de dollars pour que Transports Canada puisse entreprendre les études de base sur le projet, proposé par VIA Rail, de train à grande fréquence dans le corridor Québec-Toronto. Cette phase du projet viserait à faire des analyses économiques approfondies des principales questions associées à un projet de cette ampleur, comme les prévisions d’achalandage et les revenus, mais aussi les estimations d’investissements et les frais d’exploitation. Ce financement permettra également d’explorer les possibilités d’investissements privés ou d’un rôle potentiel de la Banque de l'infrastructure du Canada et d’amorcer des consultations ouvertes et transparentes avec les collectivités potentiellement concernées par le projet, notamment les peuples autochtones.

Ces activités éclaireront les décisions futures et permettront au gouvernement du Canada de poursuivre dans la direction qui assurera une utilisation judicieuse des fonds publics et offrira les meilleurs résultats possible pour les voyageurs.

Citations

« VIA Rail permet aux Canadiens de se réunir depuis des générations et joue un rôle important dans la vie des Canadiens qui comptent sur le train pour répondre à leurs besoins en matière de transport. Nous sommes fiers d’investir dans cette nouvelle flotte qui rendra les voyages en train plus accessibles et plus efficaces pour toute la population, favorisera la croissance économique et la création d’emplois, et améliorera le bilan environnemental des chemins de fer pour les générations à venir. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

« Nous remercions le gouvernement du Canada pour sa confiance envers VIA Rail et pour cet investissement historique. Ce financement nous permettra d'améliorer considérablement nos services interurbains. Il veillera également à ce que les Canadiens continuent de bénéficier d’un accès ininterrompu au corridor Québec-Windsor de façon durable et à long terme. Une nouvelle flotte moderne offrira à nos voyageurs un service plus sûr, plus rapide, plus fréquent, plus accessible et plus respectueux de l'environnement. Cette étape importante nous permet de concrétiser  notre plan de transformation. Celui-ci fera de VIA Rail la façon la plus intelligente pour les Canadiens de voyager dans le corridor Québec-Windsor. »

Yves Desjardins-Siciliano
Président et chef de la direction, VIA Rail Canada

Faits en bref

  • Le corridor Québec-Windsor représente 94 % de l’achalandage de VIA Rail.

  • Le remplacement de ses locomotives par du matériel moderne permettra à VIA Rail de réduire jusqu’à 85 % ses émissions d’oxydes d’azote, d’hydrocarbures, de monoxyde de carbone et de particules fines.

  • Le budget de 2018 propose un financement pour remplacer les voitures et les locomotives actuelles de VIA Rail par 32 nouveaux trains bidirectionnels, ce qui maintiendrait le nombre de sièges passagers dans le corridor Québec-Windsor. Le matériel roulant de VIA Rail en service demeurera ainsi sécuritaire et confortable et produira moins d’émissions de gaz à effet de serre.

Liens connexes

Personnes-ressources

Delphine Denis
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-991-0700
delphine.denis@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Mariam Diaby
Conseillère principale
Relations avec les médias
VIA Rail Canada
514-871-6010
mariam_diaby@viarail.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :