Déclaration du ministre Garneau au sujet de l’émission d’un Ordre ministériel à Central Maine Quebec Railway, Lac-Mégantic

Déclaration

Le 6 septembre 2019    Lac-Mégantic    Transports Canada

L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« La tragédie du 6 juillet 2013 de Lac-Mégantic restera à jamais gravée dans notre mémoire collective. Je réitère que la sécurité ferroviaire demeure ma priorité absolue et je continuerai de faire tout en mon pouvoir pour l’améliorer.

« Lors d’une inspection en mai dernier, les inspecteurs de Transports Canada ont identifié plusieurs lacunes sur une section de 125 milles de la voie ferrée appartenant à Central Maine Quebec Railway (CMQR), entre Farnham et Lac-Mégantic. Entre autres, la présence de rails et de traverses défectueux ainsi que des situations de ballast colmaté et de boue ont été observés à certains endroits.

« Un examen de la documentation et une analyse des données provenant d’inspections ultrasoniques réalisées par CMQR ont également révélé la présence de 253 rails défectueux sur ce même tronçon.

« Le ministère a immédiatement agi en ordonnant que CMQR effectue les réparations de toutes les irrégularités, augmente la fréquence de ses inspections ultrasoniques, et fournisse les résultats de ces inspections à Transports Canada. 

« Depuis, CMQR a informé Transports Canada que les 253 défectuosités avaient été corrigées sur cette section de la voie ferrée. Une limite de vitesse de 10 milles à l’heure a également été mise en vigueur sur certains tronçons comme mesure de sécurité additionnelle.

« À titre de ministre des Transports, pour m’assurer qu’aucun compromis n’est fait au sujet de la sécurité ferroviaire, j’ai émis un Ordre ministériel en vertu de l’article 32.01 de la Loi sur la sécurité ferroviaire afin d’obliger CMQR à :

  • Effectuer trois inspections ultrasoniques au cours des 12 prochains mois, et fournir les résultats de ces inspections à Transports Canada;
  • Réparer les défectuosités, y compris les situations de présence de boue et de ballast colmaté, d’ici le 15 octobre 2019;
  • Maintenir la limite de vitesse déjà en vigueur sur certaines sections, jusqu’à ce que les correctifs aient été apportés, et que les inspecteurs de Transports Canada aient complété leurs vérifications;
  • Réaliser un examen interne de ses procédures d’inspection et d’entretien des voies ferrées, pour s’assurer que de sains principes de gestion d’ingénierie soient appliqués, et que les procédures soient claires, bien comprises et suivies par ses employés.

« Les représentants de mon Ministère analyseront les résultats des inspections réalisées par CMQR. Ils procèderont également au cours des prochains jours à des inspections sur place, afin de s’assurer que les correctifs satisfont aux normes et règlements de sécurité ferroviaire, et pour faire une inspection visuelle des 125 milles de voies entre Farnham et Lac Mégantic.

« Transports Canada effectue environ 33 000 inspections de la sécurité ferroviaire par année. Mon Ministère continuera à effectuer la surveillance du réseau ferroviaire, et je n’hésiterai pas à prendre rapidement d’autres mesures nécessaires, afin d’assurer la sécurité du public. »

Liens connexes

Personnes-ressources

Delphine Denis
Gestionnaire des relations avec les médias
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-991-0700
Delphine.Denis@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :