Le gouvernement du Canada annonce une entente avec le gouvernement du Nunavut pour soutenir le transport aérien essentiel pour accéder aux collectivités éloignées 

Communiqué de presse

Le 2 novembre 2020        Ottawa        Transports Canada

La pandémie de COVID-19 a une incidence importante sur les collectivités éloignées qui dépendent des petits transporteurs aériens pour obtenir des marchandises et des services essentiels et pour se déplacer d’une collectivité à l’autre. Alors que la pandémie continue d’évoluer, le gouvernement du Canada travaille avec des partenaires, notamment les gouvernements provinciaux et territoriaux, les partenaires autochtones et l’industrie du transport aérien pour répondre aux besoins particuliers de ces collectivités.

Aujourd’hui, le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau, le ministre des Affaires du Nord, l’honorable Daniel Vandal, et le ministre du Développement économique et des Transports du Nunavut, l’honorable David Akeeagok, ont annoncé une nouvelle entente avec le gouvernement du Nunavut pour soutenir le transport aérien essentiel pour accéder aux collectivités éloignées.

Le gouvernement du Canada accorde jusqu’à 17,1 millions de dollars pour assurer la continuité des services pendant au moins six mois et jusqu’à 18 mois si nécessaire. Le gouvernement du Nunavut est prêt à s’engager à verser un montant égal, jusqu’à 17,1 millions de dollars, par une combinaison de contributions monétaires et en nature.

Dans le cadre de cette entente, le gouvernement du Nunavut déterminera les niveaux minimums de services essentiels aux collectivités éloignées et accordera des fonds aux exploitants aériens pour assurer la continuité de l’approvisionnement de ces collectivités en nourriture, en fournitures médicales et en autres marchandises et services essentiels. 

Citations

« Alors que nous continuons à travailler ensemble pour limiter la propagation de la COVID-19, nous devons également veiller à ce que les collectivités éloignées continuent à disposer des liaisons aériennes dont elles ont besoin pour garantir leur approvisionnement en marchandises et en services essentiels, ainsi que pour assurer les déplacements et soutenir les affaires. Notre entente avec le gouvernement du Nunavut permettra d’assurer des services aériens fiables pour que les collectivités éloignées du Nunavut restent connectées au reste du pays. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports
 

« La COVID-19 continue d’avoir des incidences dans le secteur des transports des régions du Nord et de l’Arctique, et sur les personnes qui y vivent. Notre gouvernement reconnaît qu’il est nécessaire de soutenir les réseaux de communications essentiels afin de continuer à maintenir et à renforcer les chaînes d’approvisionnement du Nunavut. Cet investissement vise à soutenir le transport aérien et permettra aux collectivités du Nunavut de rester connectées et de bénéficier d’un accès aux marchandises et aux services de santé essentiels au moment où elles en ont le plus besoin. »

L’honorable Daniel Vandal
Ministre des Affaires du Nord
 

« On ne peut sous-estimer la dépendance du Nunavut au transport aérien; ce dernier est nécessaire pour assurer l’accès aux marchandises et aux fournitures de base sur tout le territoire ainsi que la capacité de se déplacer entre les collectivités et vers les villes carrefours du Canada. La COVID-19 a montré à quel point ce service est essentiel, et nous sommes reconnaissants que ce lien vital ait été reconnu par le gouvernement du Canada. Nous continuerons à travailler avec nos transporteurs aériens et le gouvernement fédéral pour assurer sa viabilité tout au long de la pandémie. »

L’honorable David Akeeagok
Ministre du Développement économique et des Transports
 

Faits en bref

  • Le financement est accordé pour la période du 1er juillet au 31 décembre 2020. Le financement supplémentaire dépendra des besoins des collectivités et du rythme de la reprise du transport aérien dans les collectivités éloignées. 

  • Les collectivités éloignées sont celles qui dépendent du service aérien comme seul moyen de transport à l’année. 

  • Au Nunavut, il y a 25 communautés dotées d’aéroports qui ont été considérées comme éloignées lors de la conception du programme. 

  • Certaines collectivités peuvent avoir un accès limité à des routes de glace saisonnières ou à de longues routes de gravier peu fiables. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Livia Belcea
Attachée de presse
Bureau de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
livia-marina.belcea@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transport Canada, Ottawa
Media@tc.gc.ca
613-993-0055 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :