Le gouvernement du Canada lance la phase suivante du processus d’approvisionnement pour le train à grande fréquence

Communiqué de presse

Le 9 mars 2022            Ottawa           Transports Canada

Le train à grande fréquence transformera le service ferroviaire passager au Canada grâce à la création d’un service ferroviaire plus rapide, plus fréquent, plus accessible et plus durable dans les grands centres de Québec, Trois-Rivières, Montréal, Ottawa, Peterborough et Toronto.

Aujourd’hui, le ministre des Transports, l’honorable Omar Alghabra, ainsi que la secrétaire parlementaire du ministre des Transports, Annie Koutrakis, ont annoncé que le gouvernement du Canada lancera une demande de déclaration d’intérêt sollicitant les conseils et les points de vue de l’industrie sur le projet de train à grande fréquence sur le site Achatsetventes.gc.ca.

Le train à grande fréquence représente le plus grand projet d’infrastructure de transport réalisé au Canada depuis des décennies. Compte tenu de la taille et de l’envergure du projet, le gouvernement du Canada est à la recherche de connaissances de classe mondiale et d’expertise du secteur privé pour tous les aspects du projet.

Cette demande de déclaration d’intérêt marque une étape importante du soutien de la phase d’approvisionnement du projet de train à grande fréquence. C’est l’occasion de :

  1. communiquer le plan du gouvernement du Canada pour la création du projet;
  2. solliciter des commentaires de la part d’entreprises d’expérience du secteur privé pour aider à façonner le projet de train à grande fréquence;
  3. fournir des renseignements à l’industrie afin que les parties intéressées puissent se préparer aux prochaines étapes du processus d’approvisionnement, y compris la demande de qualification et la demande de propositions.

La participation des peuples autochtones est essentielle au succès du train à grande fréquence, c’est pourquoi le gouvernement du Canada collaborera avec un partenaire du secteur privé qui accorde la priorité aux relations significatives avec les peuples autochtones et en reconnaît la valeur. Une attention particulière sera accordée à la prise en considération des points de vue des peuples et communautés autochtones durant les phases suivantes du projet. La collaboration avec des entreprises autochtones sera également encouragée.

VIA Rail et ses employés sont au cœur du succès du train à grande fréquence et continueront de jouer un rôle clé partout au Canada en tant que fournisseur national de services ferroviaires passagers.

Le train à grande fréquence devrait entrer entièrement en service au début de la décennie 2030. 

Citations

« Le train à grande fréquence est un projet transformateur qui promet de changer fondamentalement la façon dont les Canadiens voyagent dans le sud de l’Ontario et du Québec, en améliorant l’accessibilité et en offrant plus de souplesse pour les déplacements. La demande de déclaration d’intérêt marque la première étape importante de l’élaboration et de la création de ce projet. »

L’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports 

« De nombreux avantages clés seraient offerts aux passagers grâce à un système de train à grande fréquence électrifié, notamment des temps de déplacement plus courts et des trains plus rapides, une meilleure ponctualité, des fréquences plus élevées et des itinéraires plus directs avec une meilleure connectivité entre les villes et les autres modes de transport. »

Annie Koutrakis
Secrétaire parlementaire du ministre des Transports

« Le train à grande fréquence représente le plus grand projet d’infrastructure entrepris par le Canada depuis des décennies. Ce projet changera le quotidien de nombreuses personnes de manière incroyable, principalement pour les habitants de la Mauricie. L’annonce d’aujourd’hui représente une autre étape d’importance pour relier nos communautés et amener plus d’opportunités économiques à la région. »

L’honorable François-Philippe Champagne
Ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« Le train à grande fréquence est un projet d’infrastructure d’une ampleur et d’une portée sans précédent dans l’histoire moderne du Canada. C’est pourquoi nous cherchons à tirer parti des conseils et des points de vue d’entreprises du secteur privé ayant une expérience concrète de la conception et de la mise en œuvre de projets d’infrastructure complexes partout dans le monde. Il s’agit d’une occasion très intéressante pour les entreprises du secteur privé de laisser leur marque dans l’approvisionnement et l’élaboration de ce projet. »

L’honorable Filomena Tassi
Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

Faits en bref

  • Les étapes suivantes comprennent les points suivants :

    • séance d’information virtuelle sur la demande de déclarations d’intérêt : avril 2022;
    • date limite pour répondre à la demande de déclarations d’intérêt : mai 2022;
    • lancement de la demande de qualifications par le gouvernement du Canada : automne 2022;
    • échéance pour répondre à la demande de qualifications : hiver 2022-2023;
    • évaluation de la demande de qualifications et identification des répondants qualifiés par le gouvernement du Canada : hiver 2022-2023;
    • lancement de la demande de propositions par le gouvernement du Canada : printemps 2023;
    • échéance pour répondre à la demande de propositions : automne 2024.
  • La taille et la portée du projet de train à grande fréquence entraîneraient des changements transformateurs dans la façon dont VIA Rail fournit des services aux Canadiens dans le corridor Toronto-Québec. Entre-temps, VIA Rail poursuit son important travail de reconstruction des services ferroviaires passagers au Canada à la suite de la pandémie. 

  • Le gouvernement du Canada s’est engagé à faire participer le public, y compris les collectivités actuellement desservies par VIA Rail entre Toronto et Québec, et à consulter les peuples autochtones pour éclairer la conception et l’élaboration du projet.

  • Les peuples autochtones et les Canadiens qui s’intéressent au projet sont invités à consulter le site Web du projet de train à grande fréquence pour obtenir de plus amples renseignements ou pour soumettre leurs points de vue et leurs questions.

  • Le gouvernement du Canada prévoit d’intégrer des stratégies pour offrir des possibilités socioéconomiques aux peuples autochtones dans les phases subséquentes du projet de train à grande fréquence. 

  • Au cours des étapes suivantes du processus d’approvisionnement, le gouvernement du Canada prévoit d’évaluer les plans de participation autochtone des promoteurs afin d’encourager les occasions de collaboration avec les peuples autochtones, les entreprises, les collectivités et les organisations.

  • Comme pour tout projet d’infrastructure de grande envergure, le gouvernement du Canada utilise une approche progressive pour tirer parti des commentaires recueillis tout au long du processus d’approvisionnement et pour éclairer les prochaines étapes et les décisions concernant la mise en œuvre du projet de train à grande fréquence. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Laurel Lennox
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports, Ottawa
Laurel.Lennox@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :