Les ministres Bennett, Philpott et Wilson-Raybould soulignent le 10e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

Déclarations

OTTAWA (Ontario), le 13 septembre 2017 – L’honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord, l’honorable Jane Philpott, ministre des Services aux Autochtones, et l’honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureure générale du Canada, ont fait la déclaration suivante :

« Il y a 10 ans aujourd’hui, l’Assemblée générale des Nations Unies adoptait par résolution la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones laquelle décrit les droits individuels et collectifs des peuples autochtones. Les droits reconnus dans la Déclaration constituent les normes minimales nécessaires à la survie, à la dignité et au bien-être des peuples autochtones du monde. En mai 2016, le Canada a annoncé son appui sans équivoque à la Déclaration.

À l’occasion du 10e anniversaire de ce document fondamental, nous souhaitons remercier les dirigeants autochtones et les nombreux Canadiens qui ont contribué à faire de la Déclaration une réalité.

La reconnaissance des droits, et particulièrement le droit inhérent à l’autonomie gouvernementale et le droit à l’autodétermination, est essentielle pour faire progresser la réconciliation au Canada. Le gouvernement va de l’avant et met en œuvre la Déclaration en partenariat avec les Premières Nations, les Inuit et les Métis. L’application se fera par l’intermédiaire du Groupe de travail des ministres chargés d’examiner les lois et les politiques concernant les peuples autochtones et d’autres mesures et initiatives de collaboration. La Déclaration des Nations Unies et les Principes régissant la relation du gouvernement du Canada avec les peuples autochtones, diffusés récemment, seront les principaux outils de décolonisation des lois et politiques et de développement d’une démarche de réconciliation fondée sur la reconnaissance.

La dissolution d’Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) marque un important avancement pour favoriser l’autodétermination des peuples autochtones. Le ministère des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord et le ministère des Services aux Autochtones collaboreront avec des partenaires autochtones pour combler l’écart socioéconomique, faire avancer la reconnaissance des droits, résoudre des conflits de longue date par la négociation et soutenir l’autodétermination. La dissolution d’AANC est une étape importante qui s’insère dans un objectif plus vaste visant à concrétiser la réconciliation dans tout le pays.
 
Nous continuerons à voir à ce que les voix des peuples autochtones soient entendues aux plus hauts ordres du gouvernement en créant un mécanisme bilatéral permanent. Nous travaillons avec l’Assemblée des Premières Nations, l’Inuit Tapiriit Kanatami et la Nation métisse pour donner suite aux priorités communes et trouver des solutions durables qui favorisent la réconciliation dans l’intérêt de tous les Canadiens.

Notre but est de transformer fondamentalement et radicalement la relation entre la Couronne et les peuples autochtones afin de pouvoir progresser ensemble, en véritables partenaires, dans la Confédération et bâtir un avenir meilleur. »

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Sabrina Williams
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Carolyn Bennett
613-697-8316

Relations avec les médias
Affaires autochtones et du Nord Canada
819-953-1160

Kathleen Davis
Conseillère en communications
Cabinet de l’honorable Jody Wilson-Raybould
613-992-4621




Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :