Nouvel appui du Canada en Asie du Sud-Est 

Document d'information

L’honorable Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères, a annoncé aujourd’hui un financement de près de 13 millions de dollars principalement dans le cadre de ses programmes d’aide au renforcement des capacités de lutte contre la criminalité et d’aide au renforcement des capacités antiterroristes. De plus, la ministre a annoncé un financement de près de 7 millions de dollars pour l’Asie par l’entremise du Programme d’assistance humanitaire internationale du Canada.

Le Programme d’aide au renforcement des capacités de lutte contre la criminalité (PRCLC) du gouvernement du Canada renforce la capacité des organismes gouvernementaux des autres États par l’entremise des organisations internationales, des organisations non gouvernementales et du partage de l’expertise du gouvernement du Canada afin de prévenir et réagir aux menaces que représentent les activités criminelles transnationales, y compris le passage de clandestins.

Le Programme d’aide au renforcement des capacités antiterroristes (PARCA) du Canada soutient d’autres États en offrant de la formation, du financement, de l’équipement, ainsi qu’une aide technique et juridique pour leur permettre de prévenir et de réagir aux activités terroristes dans le respect des normes et des obligations internationales en matière de lutte contre le terrorisme et de droits de la personne.

Aide en matière de sécurité

Programme de développement des capacités pour renforcer les capacités et les compétences antiterroristes de l’ANASE (TRACE)
Financement annoncé : 3 millions de dollars
Durée : de 2017 à 2021
Financé par : PARCA

Mis en œuvre par INTERPOL, ce projet vise à renforcer la capacité des agents chargés de l’application de la loi, affectés aux unités antiterroristes nationales, aux Bureaux centraux nationaux d’INTERPOL et aux autres unités compétentes des dix États membres de l’ANASE. L’objectif du projet est d’identifier et suivre les terroristes et les extrémistes violents, y compris les combattants étrangers qui vont vivre dans des zones de conflit ou qui en reviennent. Les agents recevront une formation pour améliorer leur capacité de recueillir, analyser et partager les renseignements, y compris l’information recueillie dans les médias sociaux qui peut faciliter la détection, la prévention, les enquêtes et la poursuite des auteurs de crimes liés au terrorisme.

Projet Sunbird
Financement annoncé : 3,5 millions de dollars
Durée : de 2017 à 2021
Financé par :  PARCA

Ce projet d’INTERPOL offre un modèle de formation aux autorités policières, d’immigration et maritimes des dix pays de l’ANASE. En mettant l’accent sur les points d’entrée frontaliers, le projet Sunbird renforcera les efforts de lutte contre le terrorisme par diverses activités de renforcement des capacités et facilitera les échanges de renseignements sécurisés entre les pays de l’ANASE et les bases de données internationales d’INTERPOL.

Appui à la lutte contre le financement du terrorisme
Financement annoncé : 1,78 million de dollars
Durée : de 2017 à 2021
Financé par :  PARCA

Mis en œuvre par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), ce projet vise à renforcer la capacité des organismes financiers compétents en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines et au Bangladesh dans le domaine de la lutte contre le blanchiment de l’argent et le financement du terrorisme. Les agents des institutions concernées, tels que les ministères des Finances, les bureaux des procureurs généraux et les forces de police nationales, recevront une formation et des ressources sur l’application efficace des instruments de financement de la lutte contre le terrorisme des Nations Unies et d’autres normes internationales.

Renforcer la gestion des frontières et la capacité de renseignement
Financement annoncé : 500 000 $
Durée : de 2016 à 2019
Financé par : PRCLC

Mis en œuvre par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), ce projet soutiendra les organismes responsables de l‘application de la loi en Thaïlande, notamment le Bureau de l’immigration de la police royale thaïlandaise, afin de développer et de renforcer des structures durables et efficaces pour lutter contre le passage de clandestins à destination de la Thaïlande ou en transit.

Renforcer le contrôle des frontières pour combattre le passage de migrants clandestins et la traite des personnes
Financement annoncé : 456 783 $
Durée : de 2016 à 2018
Financé par : PRCLC

Ce projet vise à continuer à soutenir les efforts des organismes responsables de l’application de la loi en Malaysie en matière de lutte contre le passage de migrants clandestins et la traite des personnes grâce à une formation mise en œuvre par l’OIM. Le contrôle et la protection des frontières seront renforcés grâce au développement des compétences en matière d’examen des documents et par la mise à disposition d’outils pour détecter les documents de voyage frauduleux et les imposteurs.

Renforcer la capacité de prévenir le passage de clandestins
Financement annoncé : 527 968 $
Durée : de 2016 à 2018
Financé par : PRCLC

Les capacités du Cambodge en matière de prévention et de lutte contre la criminalité transfrontalière seront améliorées et renforcées en renforçant la législation nationale ainsi que la capacité de la police nationale et sous-nationale, en mettant l’accent sur la prévention du passage de clandestins et la traite des personnes. Ce projet est mis en œuvre par l’OIM.

Combattre le passage de migrants clandestins
Financement annoncé : 506 414 $
Durée : de 2016 à 2019
Financé par : PRCLC

Ce projet de l’OIM vise à améliorer la compréhension générale due la problématique du passage de migrants clandestins par le gouvernement du Myanmar, à promouvoir l’élaboration de lois contre le passage de clandestins, à augmenter la capacité d’enquête et à encourager la collaboration transfrontalière. Le projet, qui s’adressera en particulier au ministère de l’Immigration et de la Population, ainsi qu’au ministère de l’Intérieur, aura pour but de renforcer leur capacité à gérer la question du passage de migrants clandestins.

Campagne de renforcements des capacités et de communication pour prévenir le passage de clandestins
Financement annoncé : 430 000 $
Durée : de 2016 à 2019  
Financé par : PRCLC

Mis en œuvre par l’OIM, ce projet vise à prévenir et lutter contre l’immigration clandestine au Vietnam, y compris par voie maritime, par la réalisation d’une analyse des écarts et à un cours de recyclage sur les cadres juridiques pertinents. Les agents du ministère de la Sécurité publique du Vietnam effectueront des visites d’étude dans les provinces vietnamiennes particulièrement vulnérables au passage de clandestins et participeront à une série d’activités ciblées, telles que les échanges sur les cas interprovinciaux et l’élaboration d’un programme de formation sur les problèmes de migration.

Renforcer la capacité d’application de la loi pour prévenir le passage de clandestins
Financement annoncé : 445 564 $
Durée : de 2017 à 2019
Financé par : PRCLC

Ce projet de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) améliorera la capacité de la Police royale thaïlandaise (PRT) et de la Police nationale cambodgienne (PNC) à enquêter sur les réseaux de passage de migrants clandestins. Le projet comprend une composante de formation des formateurs qui permettra aux deux organismes de police d’être autonomes pour continuer à développer leurs capacités d’enquête et d’analyse. D’autre part, le projet fera progresser la relation d’échange d’informations et de renseignements entre les forces policières du Canada, de la Thaïlande et du Cambodge, en plus de renforcer les capacités des trois pays à contribuer aux efforts internationaux pour s’attaquer au risque mondial que posent le passage de clandestins et le crime organisé transnational.

Développement organisationnel pour le ministère général de l’Immigration du Cambodge
Financement annoncé : 482 395 $
Durée : de 2017 à 2019
Financé par : PRCLC

Mis en œuvre par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), ce projet vise à accroître la capacité du ministère général de l’Immigration du Cambodge à détecter et à intercepter les tentatives de passage de clandestins à destination du Canada en renouvelant et en élaborant un programme de formation officiel, en collaboration avec la GRC.

Renforcer les capacités d’intervention en matière de maladies émergentes et réémergentes
Financement annoncé : 1 298 000 $
Durée : de 2016 à 2018
Financé par : Programme de réduction des risques des armes de destruction massive

Mis en œuvre par l’Institut de recherche pour la médecine tropicale (qui fait partie du ministère philippin de la Santé), ce projet vise à prévenir et détecter les menaces biologiques posées par les maladies infectieuses et y répondre. Ce projet renforcera également les capacités d’intervention rapide des laboratoires, des intervenants en santé et en sécurité nationales, en cas de maladie infectieuse.

Atelier sur le maintien de la paix du forum régional de l’ANASE 
Financement annoncé : 30 000 $
Durée : 2018

Ce séminaire de deux jours, qui sera organisé conjointement par le Vietnam et le Canada, donnera l’occasion aux experts et aux fonctionnaires canadiens d’échanger des vues sur les meilleures pratiques pour appuyer les opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Aide humanitaire en Asie
Aide humanitaire régionale en Asie 
Financement annoncé : 6 millions de dollars
Durée : 2017

Cette aide sera fournie à un certain nombre de partenaires humanitaires internationaux expérimentés qui oeuvrent dans la région Asie-Pacifique. Le financement appuiera un éventail d’activités : protection contre la violence sexuelle et fondée sur le sexe, aide alimentaire et aide au logement, services de santé et moyens de subsistance pour les populations touchées par les conflits armés et d’autres violences. Ce projet favorisera également le respect du droit international humanitaire, appuiera les problèmes d’enregistrement des réfugiés et des personnes déplacées et favorisera la coordination et la préparation aux situations d’urgence dans tout le système humanitaire.

Aide humanitaire aux Philippines
Financement annoncé : 750 000 $
Durée : 2017

Cette aide sera fournie à un partenaire humanitaire international expérimenté qui offre une aide humanitaire axée sur les besoins aux populations et aux communautés vulnérables touchées par les conflits aux Philippines. Ce financement appuiera une gamme d’activités, notamment offrir des services de santé, l’amélioration de l’accès à l’eau, les services et l’infrastructure d’assainissement et d’hygiène, ainsi que la promotion du respect du droit international humanitaire. 


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :