Le Canada et la communauté internationale sont gravement préoccupés par les violations des droits de la personne dans l'État de Rakhine au Myanmar

Déclarations

Le 16 novembre 2017 – Ottawa, Canada – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l'honorable Chrystia Freeland, a publié aujourd'hui la déclaration suivante, dans laquelle elle salue l’adoption, par la Troisième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies, de la résolution sur la situation des droits de l’homme au Myanmar :

« Aujourd'hui, le Canada et la communauté internationale dénoncent les  violations inadmissibles des droits de la personne commises envers les Rohingyas et les autres minorités ethniques et religieuses persécutées au Myanmar.   

« Les États sont responsables de protéger leur population contre le nettoyage ethnique et les violations des droits de la personne. Nous exhortons les autorités militaires et civiles du Myanmar à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin à la violence, pour permettre l’acheminement de l’aide humanitaire et pour mettre pleinement en œuvre les recommandations de la Commission consultative sur l’État de Rakhine, présidée par Kofi Annan.

« Le Canada demande à toutes les parties de respecter leurs obligations en matière de droits de la personne et de permettre le retour volontaire et en toute sécurité des Rohingyas chez eux. »

Les faits en bref

  • Le Canada a condamné la violence dans l'État de Rakhine et il demeure vivement préoccupé par celle-ci, y compris la violence sexuelle contre les femmes et les filles, et le déplacement subséquent de plus de 600 000 personnes vers le Bangladesh voisin.
  • En 2017, le Canada s’est engagé à verser plus de 25 millions de dollars pour aider à répondre aux besoins humanitaires essentiels au Myanmar et au Bangladesh.
  • Le 31 octobre 2017, le Canada a lancé le Fonds de secours pour la crise au Myanmar, auquel le gouvernement canadien versera une somme équivalente à chaque don admissible effectué du 25 août au 28 novembre 2017 par des particuliers canadiens à des organismes de bienfaisance enregistrés au Canada.
  • Le 23 octobre 2017, le premier ministre Justin Trudeau a nommé l’honorable Bob Rae comme envoyé spécial auprès du Myanmar. M. Rae a rencontré d'importants acteurs dans la région afin d’insister sur la nécessité pressante de résoudre la crise humanitaire et sécuritaire au Myanmar et de se pencher sur la situation des populations vulnérables.
  • Le 24 août 2017, la Commission consultative sur l'État de Rakhine, établie par le gouvernement du Myanmar en août 2016 et présidée par l'ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a publié son rapport final dans lequel elle demande la prise de mesures immédiates à l'égard des droits de la personne, au développement et à la sécurité.

Liens connexes

Contacts

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :