La justice pour les victimes de dirigeants étrangers corrompus - Premier cas

Document d'information

Le Canada demeure profondément préoccupé par la situation au Soudan du Sud, notamment en ce qui concerne le conflit en cours et le contexte de fragilité, la lenteur du processus de paix ainsi que le niveau élevé de violence et de souffrance. Les femmes et les enfants continuent de subir les contrecoups d’un conflit brutal.

Dès maintenant, le Canada impose des sanctions contre deux représentants gouvernementaux et militaires au Soudan du Sud qui ont personnellement profité d’actes de corruption à grande échelle. Le Canada impose également des sanctions contre un individu qui est responsable ou complice de violations graves des droits de la personne reconnus à l’échelle internationale; ces violations ont été commises contre des personnes au Soudan du Sud qui tentaient de défendre les droits de la personne et les libertés.

Ces inscriptions s’ajoutent à la liste établie en vertu de la Loi sur les mesures économiques spéciales et de la Loi des Nations Unies concernant le Soudan du Sud.

Voici les noms des personnes ciblées par ces sanctions :

  • Paul MALONG AWAN
  • Malek Reuben RIAK RENGU
  • Michael MAKUEI LUETH
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :