L’appui du Canada à l’action antimines aux termes de la Convention d’Ottawa

Document d'information

Au cours des 20 dernières années, le Canada a versé plus de 450 millions de dollars à l’action antimines dans le monde. Le Canada appuie actuellement l’action antimines dans le cadre des programmes d’aide au développement, de sécurité et de stabilisation. Le financement du Canada favorise l’universalisation des dispositions de la Convention d’Ottawa et des activités en Afghanistan, en Colombie, en Iraq, au Sri Lanka et en Ukraine.

Le financement annoncé aujourd’hui s’élève à 8,3 millions de dollars et sera consacré à la lutte antimines dans les régions les plus touchées à l’échelle internationale par les mines terrestres et les autres restes explosifs de guerre.

L’action antimines favorise la stabilisation à Anbar, en Iraq : 2 millions de dollars sur 2 ans

Dans le cadre du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix, ce projet permettra :

  • d’éliminer les risques d’explosion dans les zones libérées d’Anbar afin d’accroître l’accès des acteurs de la stabilisation et des organismes des Nations Unies aux infrastructures essentielles endommagées, de sorte que d’autres efforts de stabilisation puissent se poursuivre;
  • d’améliorer l’accès des  femmes et des hommes iraquiens aux terres commerciales et résidentielles, ainsi qu’aux services essentiels dans les zones libérées;
  • de contribuer à promouvoir une participation accrue des femmes à tous les niveaux de l’action antimines en Iraq.

Vers un Sri Lanka exempt de mines terrestres : 2 millions de dollars sur 4 ans

De concert avec le partenaire de mise en œuvre, The HALO Trust, l’équipe de projet éliminera les mines terrestres dans le nord du Sri Lanka. Le déminage :

  • permettra à la population de se réinstaller;
  • ouvrira l’accès qui permettra la réparation d’un réservoir agricole;
  • facilitera l’accès sécuritaire aux services publics comme les écoles, les cliniques, les routes principales et les lieux de culte.

Les femmes compteront pour près de 50 % du personnel de déminage du projet. En outre, le projet prévoit une formation aux femmes en transition vers un autre emploi lorsque les activités de déminage seront terminées.

Universalisation des dispositions de la Convention d’Ottawa au moyen de la sensibilisation aux dangers des mines et de la participation des femmes et des jeunes à la lutte antimines : 4,3 millions de dollars

Dans le cadre du Programme de réduction des menaces liées aux armes, un financement institutionnel essentiel sera accordé pour appuyer :

  • la Campagne internationale pour interdire les mines, au profit de la sensibilisation aux dangers des mines;
  • le Centre international de déminage humanitaire de Genève, afin d’aider les États à s’acquitter de leurs obligations en vertu de la Convention d’Ottawa et de promouvoir l’égalité des genres et la diversité dans la lutte antimines;
  • Action Mines Canada en ce qui concerne la participation des femmes et des jeunes par l’intermédiaire de son programme jeunesse, ainsi que la promotion des femmes et des jeunes en tant qu’agents de changement et de catalyseurs dans leurs collectivités, et ce, en vue de parvenir à un monde sans mines.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :