Déclaration du ministre des Affaires étrangères à l’occasion de la Journée internationale du multilatéralisme et de la diplomatie au service de la paix

Déclaration

Le 24 avril 2020 – Ottawa (Canada) – Affaires mondiales Canada

Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable François-Philippe Champagne, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Nous soulignons aujourd’hui la deuxième Journée internationale du multilatéralisme et de la diplomatie au service de la paix, une occasion de promouvoir les valeurs des Nations Unies et l’ordre international fondé sur des règles.

« Le Canada ne peut répondre seul à la menace mondiale sans précédent que représente la pandémie de COVID-19. Ce n’est qu’en collaboration avec d’autres pays que nous pourrons éradiquer la maladie et limiter ses effets négatifs. Nos institutions multilatérales sont l’épine dorsale de cette collaboration internationale.

« En ce jour, nous rendons un hommage particulier au système des Nations Unies : les Casques bleus, les travailleurs de l’aide internationale, les agents de consolidation de la paix, le personnel médical et les défenseurs des droits de la personne qui mettent leur vie en danger pour intervenir là où leur aide est la plus nécessaire.

« Cette Journée est aussi l’occasion de se tourner vers l’avenir et de faire en sorte que nos institutions multilatérales puissent aider à répondre aux conséquences économiques, sociales et sécuritaires de cette pandémie, ainsi qu’à d’autres défis communs. C’est ce que le Canada s’efforce à réaliser en tant que président de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies, et c’est pourquoi il soutient pleinement l’appel du Secrétaire général des Nations Unies pour un cessez-le-feu mondial immédiat dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

« Ensemble, nous sommes plus forts. »

Faits en bref

  • Le Canada est fier d’être membre du Groupe ministériel de coordination sur la COVID-19, qui s’est réuni pour la première fois le 15 mars 2020 et dont l’objectif est de répondre aux préoccupations communes à l’égard de la pandémie.
  • Le Canada appuie le Plan mondial d’intervention humanitaire pour la COVID-19.
  • Le Canada appuie l’Architecture de paix et de sécurité des Nations Unies, un système qui aide à atténuer les menaces que pose la COVID-19 dans les États fragiles et touchés par des conflits.
  • En tant que membre du conseil d’administration du Women’s Peace and Humanitarian Fund, qui est un partenariat entre l’ONU, les États membres et la société civile, le Canada est fier que le fonds appuie les organisations de femmes en réponse à la COVID-19.
  • Le Canada est l’un des plus fervents défenseurs du principe des contributions volontaires au Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix. Le Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix et le Département des opérations de paix sont des organismes essentiels grâce auxquels la collectivité mondiale peut répondre ensemble aux menaces à la sécurité et faire progresser la paix.
  • En 2020, le Canada joue un rôle de premier plan au sein des institutions et des forums multilatéraux pour promouvoir la consolidation de la paix, notamment comme président de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies. De plus, il copréside avec la Sierra Leone le Dialogue international sur la consolidation de la paix et le renforcement de l’État.

Liens connexes

Personnes-ressources

Syrine Khoury
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
Syrine.Khoury@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :