Les ministres Gould et Ng concluent le premier Symposium Canada-Afrique sur la croissance propre et annoncent le Fonds Canada-Banque africaine de développement pour le climat

Communiqué de presse

Le 17 mars 2021 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Les partenariats commerciaux et d'investissement croissants entre le Canada et les économies dynamiques de l'Afrique sont plus importants que jamais, alors que les entreprises se remettent de la pandémie de COVID-19.

Aujourd'hui, l'honorable Karina Gould, ministre du Développement international, et l'honorable Mary Ng, ministre de la Petite entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, ont conclu leur participation au premier Symposium Canada-Afrique sur la croissance propre organisé conjointement par le Canada, le Sénégal et l'Éthiopie

La ministre Gould a annoncé que le Canada investira 132,9 millions de dollars pour l’établissement du Fonds Canada-Banque africaine de développement pour le climat, qui vise à renforcer les droits économiques des femmes et leur participation à l'action climatique, ainsi qu’à mobiliser des capitaux privés pour combler le déficit d'investissement climatique en Afrique.

La ministre Ng a fait remarquer que ce symposium inaugural a réuni plus de 1 400 personnes et comprenait la participation de 35 pays africains. Le Symposium a exposé les entreprises à de nouvelles possibilités commerciales avec des partenaires qui développent des solutions de croissance propre, ce qui crée des emplois de bonne qualité au Canada et dans les pays africains.

Le symposium virtuel de trois jours était un suivi important à l’annonce que le premier ministre Trudeau avait faite en Éthiopie l’année dernière, ainsi qu’à la visite effectuée par la ministre Ng en Afrique du Sud, au Kenya et en Éthiopie. Il a mis en valeur l'engagement commun à l’égard d’un développement économique inclusif et respectueux de l'environnement, de même que les partenariats novateurs croissants entre le Canada et l'Afrique, qui font progresser les objectifs de développement durable.

Le Canada continue de s’assurer que les entreprises profitent d’un marché stable pour continuer à croître et se tailler une place dans les nombreuses économies d'Afrique.

Citations

« Le changement climatique est un des défis les plus importants de notre époque et nous savons que certains pays sont particulièrement exposés à ses effets. Le Canada s'associe à la Banque africaine de développement pour combler les lacunes des ressources liées aux changements climatiques. Nous sommes ravis de voir l'Afrique adopter collectivement une vision d'un avenir vert, bleu, inclusif et durable. »

- Karina Gould, ministre du Développement international

« L'économie et l'environnement vont de pair. Le gouvernement du Canada est déterminé à favoriser une reprise économique durable et inclusive après la COVID-19, et le commerce international jouera un rôle essentiel pour y parvenir. Notre travail, l'annonce d'aujourd'hui, le Symposium de cette semaine et le secteur de la croissance propre sont des facteurs qui contribueront à créer, pour le Canada et ses partenaires dans les pays d'Afrique, de nombreuses occasions de générer de la croissance et de créer des emplois tout en luttant contre les changements climatiques. »

- Mary Ng, ministre de la Petite entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada a fait des investissements stratégiques dans les technologies propres, en consacrant plus de 2,3 milliards de dollars pour aider les entreprises canadiennes de technologies propres à croître, à se développer et à se tailler une place sur de nouveaux marchés.

  • La croissance des exportations canadiennes de produits technologiques propres vers l'Afrique a augmenté de 136 % entre 2008 et 2018.

  • En 2020, le commerce bilatéral de marchandises du Canada avec les pays africains était de 11,7 milliards de dollars.

  • En 2019, les investissements directs canadiens en Afrique étaient d’une valeur de 10,7 milliards de dollars, tandis que ses actifs miniers étaient de 37,8 milliards de dollars.

  • Le Groupe de la Banque africaine de développement est un des principaux partenaires de développement multilatéraux du Canada, et il contribue à une croissance économique durable en Afrique.

  • Le Canada s'est joint à la Banque africaine de développement en 1982. Il en est le quatrième actionnaire non-africain en importance, avec une part de droit de vote de 3,8 %.

  • La contribution du Canada à la création du Fonds pour le climat de la Banque Canada-Afrique de développement représente une partie de son engagement de 2,65 milliards de dollars du financement à la lutte contre le changement climatique dans les pays en développement, annoncé en 2015 par le premier ministre Trudeau.

Liens connexes

Personnes-ressources

Guillaume Dumas
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement international
Guillaume.Dumas@international.gc.ca

Youmy Han
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Petite entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international
343-551-0246
youmy.han@international.gc.ca

Service de relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DevCanada; @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le développement international du Canada - Affaires mondiales Canada; Le commerce international du Canada - Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :