Voici Esther

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Esther : Prête à déployer ses ailes

Tandis que la dette à la consommation canadienne atteint des sommets inégalés et que s’élargit l’éventail des choix offerts pour épargner, dépenser, emprunter et investir, prendre des décisions financières éclairées n’a jamais été aussi important. 

Nous avons rencontré Esther, une Canadienne qui réussit à trouver l’équilibre entre l’épargne et la poursuite de ses rêves.

Esther Johnson prépare un appétissant café au lait et le couronne d’un complexe motif de lait. Quand on lui demande comment elle fait, elle répond : « C’est plus facile que tu ne le penses. » Cette jeune barista à temps partiel étudie à temps plein pour devenir graphiste et elle est sur le point d’obtenir son diplôme. Esther est sur la bonne voie puisqu’elle a son propre site Web et déjà des contrats. Le fait d’être graphiste pigiste lui permettra de poursuivre son autre passion, les voyages à travers le monde. 

« En tant que travailleuse autonome, je pourrais travailler de n’importe où dans le monde. Je n’ai besoin que d’un accès Internet et de mon ordinateur », dit Esther. 

L’amour du voyage 

Comme beaucoup de finissants, après ses études secondaires, Esther n’était pas sûre de ce qu’elle voulait faire. Elle a donc pris une pause d’un an pour travailler et voyager. Elle a parcouru, sac au dos, la Californie avec sa sœur pendant trois semaines. « C’était mon premier voyage de randonnée, et j’ai tout organisé », dit Esther. Elle est ensuite partie en Europe avec sa mère. « J’étais censée y aller avec une amie, mais c’est tombé à l’eau, alors j’ai fini par y aller avec ma mère et c’était incroyable, encore mieux que ce que j’avais cru [...] c’est l’un des meilleurs souvenirs que j’ai », ajoute-t-elle. Son dernier voyage était un périple à Hawaï avec une amie. 

Comment y arrive-t-elle

Comment une étudiante à temps plein travaillant à temps partiel arrive-t-elle à voyager à l’étranger? Nage-t-elle dans les dettes comme beaucoup d’étudiants? « Je n’ai aucune dette d’études », dit Esther. Elle attribue ses bonnes habitudes financières à ses parents. « Mes parents martelaient constamment que je devais commencer à épargner. J’ai donc ouvert un compte d’épargne à un jeune âge. » Elle se considère très chanceuse d’avoir le soutien de sa famille. Le fait de vivre à la maison pendant ses études et d’obtenir de l’aide pour payer une partie de ses frais de scolarité lui donne une certaine marge de manœuvre, même si elle assume elle-même la plupart de ses dépenses. 

Le truc d’Esther est de se fixer des objectifs d’épargne. « Je calcule tout en termes de billets d’avion », dit Esther, «j’épargne la moitié ou plus de mes revenus ». Le reste, c’est ce qu’elle peut dépenser pour les deux semaines qui suivent. Le métier de barista lui donne la possibilité de travailler quand elle en a besoin et de s’envoler pour quelques semaines à la fois lorsqu’une nouvelle aventure l’appelle. Comme elle l’a dit, « voyager est ma priorité, et je fais tout pour y arriver ».

Ce que le bien-être financier signifie pour elle 

Pour Esther, le bien-être financier est une question d’équilibre entre être financièrement responsable et prendre le temps de s’amuser. Elle explique qu’il s’agit « d’établir un équilibre entre le plaisir, mais aussi l’épargne pour l’avenir, à court et à long termes ». Par exemple, elle ne refusera pas de s’endetter à court terme pour vivre une expérience spéciale, mais elle s’efforce de tout rembourser le plus tôt possible.

Ses conseils pour ses pairs

Lorsqu’on lui demande quels conseils elle donnerait aux autres, Esther insiste sur la nécessité d’épargner, tout comme ses parents l’ont fait avec elle. « Vous devriez épargner si vous le pouvez », dit-elle, « et ne jamais dépenser l’argent que vous n’avez pas ».

Quelle est la prochaine étape pour Esther

Esther ne pense qu’à sa carrière ces jours-ci. « Je dois décrocher un stage pour achever mon programme de design graphique », dit-elle. Par la suite, elle espère que sa propre entreprise pourra obtenir des contrats qui lui accorderont la marge de manœuvre nécessaire pour continuer à voyager.

Outils connexes

Si vous voulez gérer vos finances comme Esther, consultez nos nombreux outils et ressources interactifs qui peuvent vous donner un avantage financier.

Liens connexes

Les questions relatives aux finances personnelles évoluent avec l'âge. Voici des ressources en finances personnelles pour des jeunes adultes en début de carrière : 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :