Infographie – Prêts sur salaire : tendances du marché​

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Infographie – Prêts sur salaire : tendances du marché​

Version textuelle : Infographie – Prêts sur salaire : tendances du marché​

De plus en plus de Canadiens choisissent les prêts sur salaire sans savoir qu'il s'agit de l'un des modes d'emprunt les plus coûteux. (Principales constatations d’une enquête de 2016 effectuée par l’Agence de la consommation en matière financière auprès de 1 500 souscripteurs de prêts sur salaire partout au Canada.)

Qu’est-ce qu’un prêt sur salaire ? Un prêt sur salaire est un prêt à court terme que vous vous engagez à rembourser lors de votre prochain chèque de paye.

Les frais et intérêts élevés font en sorte qu’un prêt sur salaire est un moyen très onéreux d’emprunter de l’argent.

Cela coûte 21 $ par 100 $ pour deux semaines, ce qui équivaut à un taux annuel de 546 %

Les prêts sur salaire coûtent beaucoup plus cher que les autres formes de crédit.

Voici les coûts des options. Les chiffres sont basés sur un prêt de 300 $ sur 14 jours.

  • Prêt sur salaire 63 $
  • Avance de fonds sur carte de crédit 7,72 $
  • Protection de découvert sur un compte bancaire 7,19 $
  • Emprunter sur une marge de crédit 5,81 $

Les emprunteurs d’un prêt sur salaire ne comprennent pas les coûts relatifs à ce mode d’emprunt.

  • 57 % des emprunteurs d’un prêt sur salaire ne connaissent pas les frais.

Et le recours à des prêts sur salaire au Canada a plus que doublé entre 2009 et 2014.

  • 1,9 % en 2009
  • 4,3 % en 2014

La plupart des emprunteurs d’un prêt sur salaire sont en âge de travailler et vivent dans un milieu urbain.

  • 71 % sont âgés de 25 à 54 ans
  • 83 % vivent dans un milieu urbain

Le recours à des prêts sur salaire n’est pas uniquement réservé à des Canadiens à faible revenu – même les ménages qui gagnent des revenus moyens et au-dessus de la moyenne ont recours à des prêts sur salaire.

Revenu familial des emprunteurs :

  • 7 % des emprunteurs ont un revenu familial de plus de 120 000 $
  • 13 % des emprunteurs ont un revenu familial de plus de 80 000 $

La vaste majorité des prêts (89 %) ont été contractés pour payer des dépenses nécessaires ou pour éviter de payer des frais de retard sur une facture.

De nombreuses personnes ne disposent pas des ressources nécessaires pour assumer une dépense imprévue.

Seulement 24 % des répondants payeraient une dépense imprévue en utilisant leurs épargnes par rapport à 57 % des Canadiens en général.

Les emprunteurs de prêt sur salaire disent qu'ils n’ont pas accès à autant de produits financiers que la moyenne des Canadiens.

  • 35 % des emprunteurs de prêt sur salaire ont indiqué qu’ils avaient accès à une carte de crédit, comparativement à 87 % des Canadiens dans l’ensemble.
  • 12 % des emprunteurs de prêt sur salaire ont indiqué qu’ils avaient accès à une marge de crédit, comparativement à 40 %  des Canadiens dans l’ensemble.

L’utilisation croissante des prêts sur salaire au Canada représente un risque pour les consommateurs.

Les Canadiens sont encouragés à :

  • explorer leurs options de prêt et s’assurer de comprendre les frais qui y sont associés.
  • établir un plan d’épargne afin d’éviter de devoir emprunter lorsqu’ils ont besoin d’argent à court terme.
  • obtenir des conseils professionnels lorsqu’ils choisissent des produits financiers et ont de la difficulté à rembourser un prêt.

Arrêter le cycle de dettes!

Pour en savoir plus : sinformercestpayant.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :