Note de service à l’intention du président – Décisions relatives aux projets pendant la Convention de transition

Canadian Environmental Assessment Agency
160 Elgin St., 22nd floor
Ottawa ON K1A 0H3

Agence canadienne d’evaluation environnementale
160, rue Elgin, ne etage
Ottawa ON K1A 0H3

PROTÉGÉ B
P0-000063

Mémoire au président
Possibles processus de projets et points de décision au titre de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale (2012) et de la Loi sur l’évaluation d’impact au cours de l’élection fédérale de 2019

(À des fins de décision)

Objet

Vous informer des activités potentielles de consultation publique et de prise de décisions en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) et de la Loi sur l’évaluation d’impact (LEI) susceptibles d’avoir lieu avant et pendant l’élection fédérale de 2019, et obtenir votre approbation quant à la voie à suivre proposée par l’Agence canadienne d’évaluation environnementale.

Résumé

Texte caviardé

Contexte

Selon la Convention de transition, le gouvernement doit agir avec retenue pendant une élection, se limitant aux affaires publiques nécessaires, qu’elles soient courantes ou urgentes. La Convention de transition s’applique une fois que le bref d’élection a été émis jusqu’à ce que le nouveau Cabinet ait prêté serment. Le BCP considère la période qui s’étend de l’ajournement de la Chambre pour l’été jusqu’à l’émission du bref électoral (c.-à-d. juillet et août) comme étant la période préélectorale. Bien que la Convention de transition ne s’applique pas officiellement pendant la période préélectorale, on s’attend toujours à ce que les activités gouvernementales et l’utilisation des ressources publiques fassent l’objet d’un examen plus approfondi.

Les échéanciers prévus par la LCEE 2012 s’appliquent à certains processus et points de décision dans le cadre d’une évaluation environnementale fédérale, tandis que d’autres points de décision ne sont assujettis à aucun échéancier imposé par la loi. La LEI pourrait également être en vigueur pendant les périodes, et l’étape de planification pourrait être entamée pour certains projets. Voici les types de processus ou de points de décision régis par la LCEE 2012 et la LEI qui pourraient nécessiter une certaine circonspection au cours des périodes :

L’Agence a évalué la portée géographique (nationale ou régionale) et le niveau (élevé, modéré ou faible) de l’intérêt public liés aux projets désignés susceptibles de faire l’objet de consultations publiques ou de points de décision au cours des périodes.

L’Agence s’efforcera de placer le plus grand nombre possible de demandes de décision du ministre avant les périodes. La plupart des activités de consultation publique ou des points de décision prévus dépendent de la présentation de l’information requise par les promoteurs pour permettre la poursuite des évaluations environnementales.

Pour se préparer à l’entrée en vigueur de la LEI, l’Agence a collaboré activement avec les principaux intervenants, les groupes autochtones et d’autres instances à l’élaboration du cadre d’évaluation d’impact proposé afin d’accroître la sensibilisation et d’appuyer l’élaboration de politiques et de documents d’orientation. Au cours des périodes, l’Agence propose que le dialogue continu avec les principaux groupes autochtones, les intervenants et le public se poursuive, y compris par la publication de documents d’orientation et de politiques clés qui appuient la mise en œuvre de la LEI. L’Agence propose également de poursuivre la collaboration avec les homologues provinciaux et territoriaux pour approfondir la discussion sur les possibilités d’harmonisation des processus d’évaluation d’impact et de collaboration dans le cadre de ces processus, de même qu’avec certains groupes autochtones, notamment les partenaires des traités modernes. L’annexe I présente une liste des activités prévues liées aux politiques.

Projets d’intérêt

Projet de mine d’or Goliath

Treasury Metals Inc. Propose une mine d’or à ciel ouvert et souterraine, située à 20 kilomètres à l’est de la ville de Dryden, en Ontario. Le projet a donné lieu à un niveau d’intérêt régional élevé de la part du public, de groupes autochtones et des médias.

Le rapport provisoire d’évaluation environnementale a récemment été publié aux fins d’une période de consultation publique de 30 jours, soit jusqu’au 12 juillet 2019.

Texte caviardé

Projets de forage exploratoire extracôtier

Trois projets de forage exploratoire extracôtier pourraient nécessiter des activités de consultation publique aux fins de rapports provisoires d’évaluation environnementale à l’automne 2019 :

Ces trois projets ont donné lieu à un niveau d’intérêt régional modéré de la part du public à Terre-Neuve-et-Labrador. L’Agence a demandé aux trois promoteurs l’information dont elle a besoin pour poursuivre les évaluations environnementales. Lorsque l’un des promoteurs fournit l’information concernant son projet respectif, l’Agence est en mesure d’effectuer l’examen technique et de préparer les rapports provisoires d’évaluation environnementale connexes. L’Agence prévoit que la période de consultation publique de 30 jours au sujet des rapports provisoires d’évaluation environnementale pourrait avoir lieu en septembre; l’Agence propose d’effectuer la consultation. Cependant, elle devrait alors tenir compte de tous les commentaires reçus, puis achever les rapports.

Texte caviardé

Évaluation environnementale régionale – au large de Terre-Neuve

L’évaluation régionale est centrée sur les effets des activités actuelles et prévues de forage exploratoire extracôtier pétrolier et gazier à l’est de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle vise à améliorer l’efficacité du processus d’évaluation environnementale tel qu’il s’applique au forage exploratoire pétrolier et gazier, tout en assurant que les normes les plus élevées en matière de protection environnementale continuent d’être appliquées et maintenues. L’évaluation s’appuiera sur l’expérience et les connaissances issues de l’évaluation de projets antérieurs, réduira le dédoublement des processus et de l’information, et donnera lieu à des examens plus efficaces des projets exploratoires.

Le Comité régional d’évaluation effectue l’évaluation environnementale régionale, et tient actuellement des rencontres avec les groupes autochtones et la collectivité; il entend poursuivre ces activités au cours des périodes, jusqu’en octobre 2019. Le Comité prévoit publier son rapport provisoire d’évaluation régionale aux fins de consultation publique en novembre 2019.

Texte caviardé

Délai pour le renvoi à un comité d’examen

Deux projets feront vraisemblablement l’objet d’une évaluation environnementale aux termes de la LCEE (2012) avant l’entrée en vigueur de la LEI. Les périodes couvriront le délai de 60 jours au cours duquel le ministre peut exercer son pouvoir discrétionnaire de renvoyer ces projets devant un comité d’examen. En outre, ces déterminations ne sont pas publiées publiquement.

Texte caviardé

Demandes de désignation aux termes du paragraphe 14(2) de la LCEE (2012)

L’Agence attend l’information nécessaire pour effectuer son analyse et formuler ses recommandations quant à sept demandes de désignation aux termes de la LCEE (2012). Dans l’éventualité où la LEI enterait en vigueur avant que l’Agence reçoive cette information, ce qui est probable, les demandes de désignation seraient annulées. L’Agence les prendrait ensuite en compte à titre de demandes de désignation aux termes de l’article 9 de la LEI et continuerait à préparer des conseils pour le ministre en conséquence. Le moment auquel les décisions ministérielles seraient rendues dépendrait de la réception de l’information requise de la part des promoteurs, mais il est probable qu’il se situe à l’intérieur des périodes.

Activités de consultation publique

D’après les échéanciers actuels, plusieurs projets (environ 39) pourraient exiger des activités de consultation publique durant les périodes. Cependant, ces projets dépendent tous de la réception de l’information nécessaire à la poursuite des évaluations environnementales. Étant donné que ces activités n’exigeraient pas de décisions ministérielles et seraient moins médiatisées, l’Agence propose de les réaliser comme d’habitude.

Comités d’examen

Les comités d’examen sont indépendants du gouvernement et sont tous mandatés par le ministre de gérer leur propre processus d’examen, notamment de tenir des audiences publiques s’ils le jugent nécessaire. Il est possible que, au cours de la période de transition, certains comités d’examen consultent la population dans le cadre de l’examen de l’opinion des participants sur les questions relatives à l’évaluation environnementale. Ces mesures seraient considérées comme des activités courantes. Les activités des comités d’examen prévues au cours de la période de transition sont décrites ci-dessous.

Projet d’exploitation de sables bitumineux Frontier :
La commission d’examen conjoint chargée de l’évaluation du projet d’exploitation de sables bitumineux Frontier en Alberta présentera son rapport au ministre au plus tard le 25 juillet 2019.

Texte caviardé

Projet de pôle logistique de Milton :
La commission d’examen conjoint chargée de l’évaluation du projet de pôle logistique de Milton en Ontario a terminé ses audiences publiques le 17 juillet 2019.

Terminal 2 de Roberts Bank :
Le comité d’examen chargé de l’évaluation du projet du Terminal 2 de Roberts Bank a terminé ses audiences publiques le 24 juin 2019. Il prépare maintenant son rapport, qui devrait être présenté à la fin de 2019 ou au début de 2020.

Projet de mine de charbon Grassy Mountain :
Le comité d’examen chargé de l’évaluation du projet de mine de charbon Grassy Mountain analyse les renseignements fournis par le promoteur et d’autres parties dans le cadre de l’étude d’impact. Une fois qu’il aura déterminé que les renseignements sont complets, le comité d’examen organisera des audiences publiques, probablement à la fin de 2019 ou au début de 2020.

Activités stratégiques d’intérêt

Publications affichées afin de recueillir les commentaires du public

Durant la période préélectorale, l’Agence se prépare à rendre accessible au public des documents de politique et d’orientation clés, notamment des renseignements sur l’Analyse comparative entre les sexes et sur la prise en compte de la durabilité dans le cadre de la LEI. Ces documents présentent le contexte et des renseignements supplémentaires qui viennent appuyer la mise en œuvre de la LEI. En outre, l’Agence rendra accessible l’entente de collaboration sur l’évaluation d’impact proposée entre le Canada et la Colombie-Britannique et recueillera les commentaires du public, notamment dans le cadre de consultations ciblées auprès de groupes autochtones et d’intervenants.

Négociations internationales

L’Agence, en appui à Affaires mondiales Canada, devrait participer à une séance de fond de la Conférence intergouvernementale sur la biodiversité marine des zones ne relevant pas de la juridiction nationale, prévue à New York les 19 et 20 août 2019. Cette séance vise à examiner et à analyser le libellé proposé qui guidera un nouvel instrument international juridiquement contraignant en vertu de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

Ateliers avec des communautés autochtones

L’Agence propose d’organiser des ateliers avec des communautés autochtones pour discuter avec elles des approches stratégiques dans le cadre de la LEI. Ces ateliers sont prévus de façon à permettre la participation des communautés autochtones qui n’avaient pas pu assister aux ateliers tenus à travers le pays à l’hiver et au printemps 2019.

Texte caviardé

Prochaines étapes

(Original signé le 19 juillet 2019 par)
__________________________________
Christine Loth-Bown
Vice-présidente
Relations extérieures et politiques stratégiques

(Original signé le 19 juillet 2019 par)
__________________________________
Terence Hubbard
Vice-président
Opérations

___X___ J'approuve

_______ Je n'approuve pas

J'approuve

(Original signé le 22 juillet 2019 par)
__________________________________
Ron Hallman

Pièce jointe

Rédigé par : Terry Hubbard, vice-président
Direction / direction générale : Opérations
Téléphone : 613-948-2665
Rédigé le : 27 mai 2019

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :