Déclaration du Chef de la protection des végétaux : Mise à jour sur les analyses d'échantillons du sol de l'Île-du-Prince-Édouard

Déclaration

Le 08 mars 2022 – Ottawa, ON – Agence canadienne d'inspection des aliments

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a analysé des échantillons du sol de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) dans le cadre de ses activités de dépistage pour l'enquête sur la galle verruqueuse de la pomme de terre de 2021. À ce jour, l'ACIA a recueilli et analysé plus de 3 500 échantillons provenant des champs prioritaires liés aux deux détections de galle verruqueuse de champs avec restrictions d'octobre 2021. L'ACIA respecte une norme internationale pour faire le dépistage de toute détection de la galle verruqueuse de la pomme de terre et remonte à 10 ans en arrière pour mener un examen exhaustif de tous les points de transmission possibles.

Dans le cadre de l'analyse de ces échantillons, le laboratoire de l'ACIA à Charlottetown a détecté la présence de la galle verruqueuse de la pomme de terre dans un champ situé près des détections d'octobre 2021. Cette dernière détection n'était pas inattendue, car ce n'est pas anormal de détecter la galle verruqueuse dans des champs connexes dans le cadre d'une enquête. La détection a été faite dans une ferme qui ne produit pas de pommes de terre de consommation et n'exporte pas vers Porto Rico. Aucune pomme de terre de semence produite en 2021 n'a quitté les installations de ce producteur.

Le Plan canadien de lutte à long terme contre la galle verruqueuse de l'ACIA et l'arrêté ministériel sur la galle verruqueuse continuent de garantir que les champs associés à des détections de la galle verruqueuse de la pomme de terre sont contrôlés de manière à protéger les importants secteurs et collectivités agricoles du Canada.

L'ACIA maintient que, selon les données scientifiques, le risque de transmission de la galle verruqueuse de la pomme de terre provenant des pommes de terre de consommation et de transformation demeure négligeable lorsque des mesures d'atténuation des risques appropriées sont en place.

L'ACIA continue de travailler avec diligence pour terminer l'analyse de tous les échantillons du sol prélevés dans le cadre de ses enquêtes en cours sur la galle verruqueuse de la pomme de terre de l'Î.-P.-É. et a prévu de prélever d'autres échantillons lorsque les sols dégèleront au printemps. Ce travail comprendra une nouvelle enquête sur cette dernière détection de la galle verruqueuse de la pomme de terre.

L'ACIA tient des discussions techniques régulières avec le service d'inspection de la santé animale et végétale du ministère de l'Agriculture des États-Unis, et des efforts considérables sont en cours pour fournir les renseignements demandés pour reprendre le commerce. Cela comprend les données scientifiques de l'enquête de l'ACIA sur les récentes détections de galle verruqueuse, des mesures claires d'atténuation des risques et un plan de surveillance continue pour les zones de quarantaine clairement définies. L'objectif est de souligner que les mesures d'atténuation des risques mises en place fournissent suffisamment de preuves que le commerce des pommes de terre de table peut reprendre immédiatement en toute sécurité. Les deux pays ont montré leur engagement à des réunions régulières et au partage de renseignements pour faire avancer ce dossier.

Des renseignements détaillés sur la galle verruqueuse de la pomme de terre et les enquêtes sont disponibles sur le site Web de l'ACIA. Des mises à jour seront affichées au fur et à mesure que des informations supplémentaires seront disponibles.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence canadienne d'inspection des aliments
613-773-6600
cfia.media.acia@inspection.gc.ca

Restez branchés
Twitter : @InspectionCanFR
Facebook : ACIACanada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :