18 fusils saisis à North Portal cet été

Communiqué de presse

Le 28 septembre 2020
North Portal, Saskatchewan

Les agents de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) travaillent à protéger les Canadiens et Canadiennes en interceptant les marchandises à risque élevé, comme les armes à feu non déclarées, en plus de faire le dépistage de la COVID‑19. À North Portal, en Saskatchewan, des agents ont saisi 18 fusils à la frontière cet été. Voici quelques-unes des saisies les plus importantes qui ont été effectuées :

1re saisie

Le 30 juin, les agents ont renvoyé pour un examen plus poussé un résident des États-Unis en transit vers l’Alaska. Ils ont procédé à une fouille et ont saisi :

  • un pistolet de calibre .45 prohibé;
  • un pistolet 9 mm prohibé;
  • une carabine de calibre .22;
  • un fusil de chasse de calibre 12;
  • deux arbalètes à crosse prohibées;
  • une réplique « airsoft » prohibée;
  • une matraque paralysante prohibée;
  • un couteau à ouverture automatique prohibé;
  • un magazine prohibé.

Les agents ont arrêté le voyageur et ont saisi son véhicule, lequel lui a été restitué moyennant le paiement d’une pénalité de 4 500 $. Il a abandonné les articles saisis et est rentré aux États-Unis.

2e saisie

Le 30 juin également, les agents ont renvoyé pour un examen plus poussé un résident des États-Unis. Ils ont procédé à une fouille et ont saisi :

  • un revolver de calibre .44 a autorisation restreinte;
  • une arme de poing de calibre .22 à autorisation restreinte;
  • une carabine à chargement par la bouche de calibre .50;
  • deux carabines de calibre .22;
  • une carabine de calibre .17;
  • un fusil de chasse de calibre .410;
  • deux ensembles de bâtons nunchaku prohibés;
  • une sarbacane prohibée;
  • un coup de poing américain (tranchant) prohibé;
  • 17 magazines prohibés.

Le voyageur a été arrêté et a abandonné les articles prohibés et à autorisation restreinte. Depuis, la Section des enquêtes criminelles de l’ASFC a déposé contre William Terry McBride, 51 ans, trois chefs d’accusation en vertu de la Loi sur les douanes et deux chefs d’accusation en vertu du Code criminel. L’accusé a été libéré et une date de comparution devant le tribunal doit être fixée.

3e saisie

Le 5 juillet, les agents ont renvoyé pour un examen plus poussé un résident des États-Unis en transit vers l’Alaska. Ils ont procédé à une fouille et ont saisi :

  • un pistolet 9 mm à autorisation restreinte;
  • un pistolet 10 mm à autorisation restreinte;
  • une sarbacane et une rallonge prohibées;
  • cinq magazines prohibés;
  • un canon pour une arme de poing 10 mm.

Les agents ont arrêté le voyageur et ont saisi son véhicule, lequel lui a été restitué moyennant le paiement d’une pénalité de 3 000 $. Il a abandonné les articles saisis et est rentré aux États-Unis.

4e saisie

Le 21 juillet, les agents ont renvoyé pour un examen plus poussé un résident des États-Unis en transit vers l’Alaska. Ils ont procédé à une fouille et ont saisi :

  • une carabine semi-automatique de type AR-15 prohibée;
  • trois magazines prohibés;
  • un silencieux (modérateur de son) prohibé.

Les agents ont arrêté le voyageur et ont saisi son véhicule, lequel a été retenu pour le paiement d’une pénalité de 1 500 $. Il a abandonné les articles saisis et est rentré aux États-Unis.

Multimédia supplémentaire

Citations

« Même si la frontière demeure fermée aux voyages discrétionnaires, l’équipe de l’ASFC à North Portal continue de protéger les Canadiens 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Cet été, nos agents ont réussi à atténuer diverses menaces, y compris la propagation de la COVID-19, ainsi que le risque que constitue l’entrée d’armes à feu non déclarées au pays. »

– Ben Tame, directeur pour le sud de la Saskatchewan, Agences des services frontaliers du Canada

Faits en bref

  • Les voyageurs qui veulent entrer au Canada sont encouragés à laisser leurs armes à feu à la maison. Toutefois, les voyageurs qui transportent des armes à feu doivent les déclarer à l’agent de l’ASFC dès qu’ils en ont la possibilité et doivent respecter la réglementation relative aux importations.

  • Les voyageurs qui ne déclarent pas leurs armes à feu à l’arrivée au Canada peuvent faire l’objet d’une arrestation, d’une saisie, de sanctions pécuniaires et de poursuites au criminel. Tout voyageur qui ne déclare pas ses armes à feu peut également être frappé d’une interdiction de territoire au Canada.

  • North Portal est l’un des cinq points d’entrée canadiens empruntés pour transiter vers l’Alaska. À l’heure actuelle, les résidents des États-Unis peuvent transiter par le Canada vers l’Alaska à des fins non discrétionnaires uniquement, par exemple pour le travail ou pour rentrer à leur résidence principale, et sous des conditions strictes.

Liens connexes

Personnes-ressources

Luke Reimer
Conseiller en communications
Agence des services frontaliers du Canada
Luke.Reimer@cbsa-asfc.gc.ca
204-290-0688

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :