Promotion de l’innovation et de la compétitivité dans l’industrie laitière

Communiqué de presse

Le 1er août 2017 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada 

Il faut une industrie laitière forte et un secteur agricole compétitif pour assurer la prospérité du Canada, créer de bons emplois, renforcer la classe moyenne et fournir des produits de qualité supérieure aux consommateurs canadiens. Le Budget de 2017 reconnaît que le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire est un important secteur de croissance en appuyant la science, l’innovation et la compétitivité de l’ensemble du secteur pour offrir de meilleures possibilités aux agriculteurs et aux Canadiens. 

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a annoncé aujourd’hui l’accomplissement d’un engagement pris par le gouvernement du Canada le 10 novembre en présentant deux initiatives d’une valeur totale de 350 millions de dollars pour les producteurs et les transformateurs de l’industrie laitière. 

Ces initiatives aideront l’industrie à améliorer sa productivité et sa compétitivité et à se préparer à la mise en œuvre de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne, qui élargira l’accès des fromages européens au marché canadien. 

Les deux initiatives en question sont le Programme d’investissement dans les fermes laitières (250 millions de dollars) et le Fonds d’investissement dans la transformation des produits laitiers (100 millions de dollars). Le nouveau programme permettra aux producteurs laitiers d’investir dans l’adoption de robots et d’autres systèmes automatisés pour améliorer leur productivité. De même, le nouveau fonds aidera les transformateurs laitiers à investir dans les équipements et les infrastructures ou à avoir accès à une expertise pour la commercialisation de nouveaux produits ou procédés.

Citations

« Ces deux initiatives aideront les producteurs et les transformateurs laitiers du Canada à se préparer à la mise en œuvre de l’AECG à l’intérieur d’un solide système de gestion de l’offre. Le gouvernement du Canada est fier d’appuyer une industrie laitière dynamique qui fait sa part pour répondre à la demande croissante d’aliments durables de haute qualité, tout en renforçant la classe moyenne. »

- Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Notre gouvernement veille à ce que les échanges commerciaux aient des retombées positives pour les travailleurs de la classe moyenne, les familles, les agriculteurs et les entreprises de toutes les tailles dans l’ensemble des régions du Canada. De plus, la mise en œuvre de l’AECG donnera aux producteurs et aux transformateurs laitiers l’occasion de moderniser leurs activités et de devenir plus compétitifs. »

- L’honorable François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international

Faits en bref

  • Le Programme d’investissement dans les fermes laitières offrira une aide maximale de 250 000 $ (par ferme laitière titulaire d’un permis) aux producteurs de lait pour moderniser leur technologie et leur équipement de façon à améliorer leur productivité. Le programme soutiendra les investissements dans de grands projets comme l’adoption de robots de traite et de systèmes d’alimentation automatisés, ainsi que les investissements dans de petits projets comme la gestion des troupeaux et l’équipement d’étable.

  • Le Fonds d’investissement dans la transformation des produits laitiers offrira une aide maximale de 10 millions de dollars pour chaque projet d’immobilisations, comme l’installation d’équipements et d’infrastructures, ou de 250 000 $ pour chaque projet d’accès à une expertise technique ou commerciale ou à une expertise en gestion. Par exemple, le fonds pourrait aider un fromager à investir dans une nouvelle chaîne de transformation qui lui permettrait d’accroître sa production ou de commercialiser de nouvelles variétés de fromage.

  • L’accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne créera des emplois, renforcera les liens économiques et stimulera les échanges commerciaux du Canada avec le deuxième marché en importance au monde.

  • L’AECG améliorera l’accès aux marchés pour les principaux produits agricoles exportés par le Canada, par exemple les viandes, les céréales, les oléagineux, les fruits, les légumes et les produits transformés.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Guy Gallant
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Lawrence MacAulay
613-773-1059

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
Suivez‑nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez-nous sur Facebook : AgricultureCanadienne


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :