Le gouvernement du Canada lance le premier laboratoire vivant du Canada à l’Île‑du‑Prince‑Édouard : solutions collaboratives locales à des problèmes environnementaux locaux liés à l’agriculture

Communiqué de presse

Le 15 août 2019 – Bedeque (Île-du-Prince-Édouard) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Aujourd’hui, l’honorable Wayne Easter, député fédéral de Malpeque, a annoncé le Laboratoire vivant - Atlantique, le premier laboratoire vivant agricole du Canada conçu pour profiter aux producteurs et productrices agricoles et aux insulaires en améliorant la santé des sols, la qualité de l’eau et la productivité des cultures à l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.).

Parmi les fonds de 10 millions de dollars qui seront investis dans l’Initiative des laboratoires vivants, jusqu’à 2,4 millions de dollars seront octroyés à l’East Prince Agri-Environment Association. 

L’Association dirigera des activités de recherche à la ferme en collaboration avec plus de douze partenaires et producteurs locaux, y compris plus de 20 équipes scientifiques d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, d’Environnement et Changement climatique Canada et du ministère des Pêches et des Océans.

Les recherches seront axées sur l’élaboration et l’évaluation de diverses pratiques de gestion bénéfiques en vue de régler des problèmes environnementaux dans la province, comme la gestion des eaux, l’utilisation d’engrais, la conservation de la matière organique du sol et la perte d’éléments nutritifs en raison de l’érosion des sols. 

L’Initiative des laboratoires vivants est une nouvelle approche de collaboration pour l’innovation en agriculture qui rassemble des producteurs agricoles, des scientifiques et d’autres intervenants en vue de codévelopper, de mettre à l’essai et de faire le suivi de nouvelles pratiques et technologies dans un contexte réel. Le résultat ultime sera des technologies plus pratiques et des pratiques agricoles plus durables adoptées plus rapidement par les producteurs agricoles canadiens.

Citations

« Grâce à cet important investissement et à la nouvelle approche novatrice de recherche collaborative, les producteurs agricoles de l’Île-du-Prince-Édouard seront au cœur de l’élaboration et de la mise à l’essai des pratiques de gestion exemplaires. Avec des outils adaptés, ils auront le pouvoir d’assurer la productivité à long terme dans les champs de cette magnifique province. »

- L’honorable Wayne Easter, député de Malpeque

« L’East Prince Agri-Environment Association se réjouit de diriger cette emballante initiative dans le Canada atlantique. Ce financement d’AAC permettra aux producteurs agricoles de travailler directement avec des chercheurs, le milieu universitaire, des représentants du gouvernement, des groupes de protection des bassins hydrographiques et d’autres organismes à vocation environnementale, comme Canards Illimités, afin de mener des essais importants qui aideront à établir et à soutenir un écosystème plus durable pour les cultures et la protection de l’environnement. Notre organisation s’engage à rendre le secteur de l’agriculture plus durable sur le plan environnemental au moyen de pratiques de gestion fondées sur des éléments probants. »

- Andrea McKenna, East Prince Agri-Environment Association Inc.

Faits en bref

  • L’Î.-P.-É. est le premier endroit au Canada à disposer d’un laboratoire vivant, faisant partie d’un réseau pancanadien dirigé par Agriculture et Agroalimentaire Canada. D’autres sites seront annoncés dans quatre régions à l’échelle du Canada : l’Est des Prairies, le Québec, l’Ontario et la Colombie-Britannique.

  • Cette initiative s’inscrit dans un investissement de 70 millions de dollars qui était prévu dans le budget de 2017 pour appuyer la découverte scientifique et l’innovation en agriculture, en mettant l’accent sur les changements climatiques et la conservation des sols et des eaux.

  • L’East Prince Agri-Environment Association est un organisme à but non lucratif qui représente 13 exploitations agricoles de l’Île-du-Prince-Édouard qui travaillent de concert pour améliorer les pratiques agricoles et assurer leur durabilité.

  • L’approche dirigée par le Canada des laboratoires vivants pour les agroécosystèmes est une façon nouvelle d’accélérer l’élaboration de pratiques et de technologies agricoles durables partout dans le monde; elle a été approuvée par les ministres de l’Agriculture du G20 en 2018 et 2019.

Liens connexes

Personnes-ressources

Justine Lesage
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
justine.lesage@canada.ca
613-404-1168 (cellulaire)

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada 
Aimez notre page Facebook : AgricultureCanadienne

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :