Le gouvernement du Canada fait un investissement transformateur de 70 millions de dollars dans les sciences agricoles

Communiqué de presse

Le 21 septembre 2018 – Harrow (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)

La prospérité et la viabilité du secteur agricole ne sont possibles qu’au moyen d’investissements dans la science, la recherche et l’innovation. Le Canada compte certains des meilleurs scientifiques au monde, et les technologies innovatrices qu’ils mettent au point donnent aux agriculteurs les outils dont ils ont besoin pour mieux gérer leurs exploitations agricoles, tout en faisant prospérer leurs entreprises et en créant de bons emplois pour la classe moyenne.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a annoncé aujourd’hui les détails de l’investissement transformateur de 70 millions de dollars sur cinq ans que le gouvernement du Canada consacre à l’élimination d’importants problèmes environnementaux et à l’embauche d’environ 75 scientifiques et professionnels dans les domaines émergents des sciences agricoles.

De cet investissement de 70 millions de dollars, 44 millions sont affectés à l’embauche de la prochaine génération de scientifiques et de professionnels des sciences du gouvernement fédéral, ainsi qu’à l’achat des outils de pointe qu’il leur faut pour faire avancer la recherche dans le domaine agricole, dont des instruments d’échantillonnage et d’analyse de l’environnement.

Le ministre MacAulay a aussi annoncé une Initiative de création de laboratoires vivants, par laquelle 10 millions de dollars sont affectés à des projets de recherche menés en collaboration avec des partenaires externes. Les laboratoires vivants s’inscrivent dans une approche intégrée à la recherche agricole qui amène les agriculteurs, les scientifiques et d’autres intervenants à élaborer ensemble des pratiques et technologies nouvelles, à les tester dans des exploitations agricoles et à les surveiller. Il en ressortira des technologies plus utiles et des pratiques agricoles plus durables que les agriculteurs canadiens adopteront plus rapidement.

Dirigée par le Canada, l’Initiative de création de laboratoires vivants offre un modèle au monde entier, puisque d’autres pays essaient également d’accroître la résilience et la viabilité de leur production agricole. Le ministre MacAulay a présenté ce projet de laboratoires vivants à la réunion de juillet des ministres de l’Agriculture du G20, en Argentine, et les ministres présents l’ont approuvé.

Dans ce même esprit de collaboration, 16 des 70 millions de dollars financeront des projets fédéraux de recherche collaborative sur des problèmes prioritaires qui touchent le secteur agricole, comme les enjeux environnementaux. Ces fonds aideront entre autres les chercheurs à trouver de meilleures solutions à la gestion des éléments nutritifs et ainsi à assurer la santé de nos cours d’eau.

Cet investissement de 70 millions de dollars dans la recherche et le développement donne suite à l’engagement contenu dans le Budget de 2017 à soutenir la découverte scientifique et l’innovation.

Citations

« Cet investissement nous permet d’embaucher la prochaine génération de scientifiques de renommée mondiale ici, à Harrow, et dans le reste du pays, et il contribuera à donner à nos agriculteurs les outils qu’il leur faut pour faire fructifier leurs entreprises pendant des années. Cet investissement transformateur démontre le solide engagement de notre gouvernement à l’égard de la science et l’importance que nous accordons au secteur agricole en tant que moteur économique principal de la création de bons emplois et de l’expansion de la classe moyenne. »

- L’honorable Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Le Canada appuie la science et la recherche, et le gouvernement du Canada est fier de soutenir les travaux révolutionnaires de ses scientifiques. Nous savons que les investissements dans la science sont essentiels à l’innovation, à une économie forte et saine et à la viabilité de l’environnement chez nous. L’annonce d’aujourd’hui illustre notre engagement constant à raffermir la prise de décisions fondées sur des données scientifiques et probantes. »

- L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et des Sports

« Les travaux scientifiques réalisés à Agriculture et Agroalimentaire Canada sont d’une importance vitale pour notre approvisionnement alimentaire actuel, ainsi que pour la salubrité de nos aliments à l’avenir. L’augmentation du nombre de chercheurs affectés à ces importants travaux favorisera la découverte et l’innovation dans le secteur agricole. Il s’agit d’une bonne mesure pour s’assurer que les décideurs ont accès aux données scientifiques dont ils ont besoin pour préserver la sécurité, la salubrité et la viabilité de l’approvisionnement alimentaire du Canada. »

- Mona Nemer, conseillère scientifique en chef du Canada

Faits en bref

  • Les laboratoires vivants forment un réseau national de sites où des groupes œuvrant au sein ou à l’extérieur du gouvernement peuvent collaborer à la conception et à l’instauration de solutions innovatrices aux problèmes agroenvironnementaux persistants.

  • Cet investissement de 70 millions de dollars figurant au Budget de 2017 appuie la découverte scientifique et l’innovation en agriculture, et il met l’accent sur les changements climatiques et la conservation des sols et des eaux.

  • Le gouvernement du Canada s’est fixé l’objectif ambitieux de hausser les exportations agroalimentaires canadiennes à 75 milliards de dollars d’ici à 2025.

  • Les sciences agricoles sont essentielles à l’économie. À titre d’exemple, des scientifiques canadiens ont mis au point le canola; cette marchandise génère maintenant près de 15 % des exportations agricoles et alimentaires, et sa valeur est estimée à 9,2 milliards de dollars (2016).

  • Grâce à la recherche menée par Agriculture et Agroalimentaire Canada, les Canadiens ont accès à des aliments de grande qualité produits au Canada, ce qui augmente du coup la viabilité de l’agriculture canadienne.

  • Le Budget de 2018 renferme un investissement sans précédent de près de 4 milliards de dollars sur 5 ans dans la recherche et dans la prochaine génération de scientifiques. C’est là le plus gros investissement de l’histoire canadienne dans la recherche fondamentale.

Liens connexes

Personnes-ressources

Katie Hawkins
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Lawrence MacAulay
613-773-1059
Katie.hawkins@agr.gc.ca

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
media.relations@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez-nous sur Facebook : AgricultureCanadienne


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :